Modèle de développement produit

Les lancements de produits sont complexes, mais ne doivent pas pour autant être source de confusion. Avec un modèle de développement produit, vous pouvez standardiser votre processus, de l’idéation à la commercialisation.

Créer votre modèle

INTEGRATED FEATURES

list iconVue Listeboard iconTableautimeline iconChronologiemilestone iconJalons

Recommended apps

Icône Jira Cloud
Jira Cloud
Icône Miro
Miro
Icône Figma
Figma
Loom
Loom

Partager
facebooktwitterlinkedin

Le développement produit est un processus complexe impliquant tout un éventail d’équipes et d’innombrables parties prenantes. Mais « complexité » ne doit pas forcément rimer avec « compliqué » ! Tirez parti d’un modèle de développement produit personnalisé : l’idéal pour favoriser l’efficacité, la cohérence et la réussite de votre processus de développement produit.

Qu’est-ce qu’un modèle de développement produit ?

Généralement créé et utilisé par le chef de produit responsable du processus de développement, un modèle de développement produit est une ressource réutilisable qui définit votre processus de développement produit.

Les modèles permettent au chef de produit d’éviter les malentendus et les erreurs au sein des équipes de développement, de rationaliser le processus et de créer une série standardisée d’étapes que chaque employé peut suivre, quelle que soit son équipe. Ils favorisent également la collaboration interfonctionnelle, un élément clé du processus de développement de projets. Par ailleurs, pour éviter qu’un membre de l’équipe ne passe à côté d’une étape importante (obtenir l’adhésion générale pour un prototype récent, par exemple), il vous suffit d’intégrer celle-ci au processus de votre modèle de développement produit.

En bref, votre modèle de développement produit vous permet de standardiser votre feuille de route pour le développement produit dans le but de garantir la cohérence de vos livrables, toutes équipes et tous projets confondus.

Qu’est-ce que le développement produit ?

Comme son nom l’indique, le développement produit est le processus de développement d’un nouveau produit, de la première session de brainstorming à la mise sur le marché. En général, ce processus comporte six étapes :

  1. Idéation

  2. Définition du produit

  3. Prototypage

  4. Conception

  5. Test

  6. Lancement du produit

Pourquoi utiliser un modèle de feuille de route de développement produit ?

Le lancement d’un produit est un processus complexe et chronophage, en particulier pour les grandes entreprises. En utilisant un modèle numérique pour le développement produit, les membres de votre équipe restent concentrés sur chaque tâche de chaque étape sans se sentir submergés ni perdre de vue l’objectif final.

En créant votre modèle sur Asana, vous pourrez :

  • Coordonner les initiatives interfonctionnelles : les modèles numériques exposent toutes les tâches, y compris les tâches interfonctionnelles. Ainsi, quelles que soient les parties prenantes impliquées dans le processus de développement produit (même celles qui n’ont pas d’expérience dans ce domaine), elles ne passent pas à côté d’étapes clés.

  • Moderniser vos processus : la qualité de vos processus dépend des outils que vous utilisez. En créant un modèle de développement produit dans un outil de gestion du travail, vous pouvez associer les intégrations et les processus dans un seul espace accessible à toutes les parties prenantes. Au lieu de perdre votre temps à chercher et importer la dernière version de votre fichier Figma, associez directement celui-ci au projet de développement produit.

  • Personnaliser votre processus : créez votre modèle dans un outil de gestion de projet pour basculer d’une vue à l’autre (tableaux Kanban, diagrammes de Gantt, listes…) afin d’analyser ce qui convient le mieux à votre équipe. Incluez dans votre modèle les sections les plus pertinentes et ignorez les étapes inutiles pour votre entreprise ou votre secteur.

6 sections à inclure dans votre modèle de développement produit

Votre modèle doit refléter la progression de votre équipe et de votre entreprise au regard du processus de développement produit. Il inclura probablement des liens vers d’autres processus afin de relier tous les projets connexes. Si vous dirigez une startup ou si vous n’avez pas encore défini votre processus, vous pouvez vous servir des six étapes du développement produit pour structurer votre modèle.

6 étapes du processus de développement produit

Section 1 : idéation

Cette étape consiste à rassembler des idées, à faire preuve de créativité et à imaginer toutes les possibilités en matière de développement produit. Lorsque vous utilisez votre modèle, associez des sessions de brainstorming, des user stories ou un backlog produit à cette section pour coordonner les idées et, à terme, développer la stratégie produit. Prévoyez une zone pour les indicateurs liés au product-market fit ; vous pourrez ainsi mieux identifier les produits qui valent la peine d’être développés.

Section 2 : définition du produit

Comme son nom le suggère, la définition du produit consiste à définir votre planification de projet. Dans votre modèle, regroupez votre analyse commerciale, la portée du projet et la stratégie marketing en prévision de la commercialisation des nouvelles fonctionnalités de votre produit.

Section 3 : prototypage

Cette section doit inclure votre processus de réalisation d’un prototype. Dans votre modèle, réservez une zone à l’étude de faisabilité, aux exemples de cas d’utilisation et aux exigences produit afin que les développeurs puissent se mettre rapidement et facilement au travail.

Section 4 : conception

Lors de l’étape de conception, vous concrétisez votre vision produit. Ici, clarté et communication sont clés : il est important que les parties prenantes soient toujours tenues au courant des mises à jour et des décisions relatives à la conception. Si nécessaire, notez les tâches qui dépendent d’autres initiatives pour aider votre équipe à tenir ses échéances.

Section 5 : test

La phase de test est un processus rigoureux, qui implique souvent des équipes et tâches dédiées. Cette section vise à garantir l’accès de toutes les parties prenantes aux données récoltées à la suite des tests.

Section 6 : lancement du produit

Dernière pièce du puzzle, cette section présente vos stratégies et les rétrospectives relatives au lancement.

Fonctionnalités intégrées

  • Vue Liste : cette vue quadrillée vous donne un aperçu de toutes les informations liées à un projet. À l’image d’une liste de tâches ou d’une feuille de calcul, la vue Liste affiche toutes vos tâches en même temps. Elle indique non seulement leur titre et leur échéance, mais aussi tous les champs personnalisés pertinents (priorité, statut, etc.). Grâce à elle, vous donnez à votre équipe une visibilité optimale sur les responsabilités et les échéances de chacun, pour une collaboration sans effort.

  • Vue Tableau : inspiré de la méthode Kanban, ce mode d’affichage répartit les tâches d’un projet dans différentes colonnes représentant leur statut (ex. : « À faire », « En cours » et « Terminé »). Vous êtes libre de modifier le nom des colonnes en fonction de vos besoins. Dans chaque colonne, les tâches sont affichées sous la forme de fiches, chacune indiquant diverses informations (nom de la tâche, échéance, champs personnalisés…). Cette vue vous permet de suivre facilement l’avancement des tâches et d’obtenir une vue d’ensemble sur le statut de votre projet.

  • Vue Chronologie : inspirée des diagrammes de Gantt, la vue Chronologie présente toutes vos tâches dans un diagramme à barres horizontales. Elle permet de voir rapidement la date de début et de fin de chaque tâche, les dépendances et la façon dont les différents éléments de votre plan s’imbriquent. Grâce à cette vue centralisée, identifiez les conflits de dépendances et résolvez-les avant qu’ils ne posent problème. Le moyen idéal d’atteindre systématiquement vos objectifs dans les temps.

  • Jalons : les jalons représentent les étapes clés d’un projet. En fixant des jalons tout au long du projet, vous permettez aux membres d’équipe et aux parties prenantes de suivre (et célébrer !) l’avancement du travail au regard des objectifs.

Applications recommandées

  • Jira : créez des processus interactifs et interconnectés reliant vos équipes techniques et commerciales pour une visibilité optimale sur les étapes du développement produit, en temps réel et sans jamais quitter Asana. Simplifiez la collaboration de projet et les transferts en créant rapidement des tickets Jira depuis Asana. Le travail est ainsi transféré d’une équipe à l’autre sans aucune difficulté, au moment opportun.

  • Miro : connectez Miro à Asana de façon à rationaliser vos processus et à bénéficier d’une vue d’ensemble sur tous vos projets, au même endroit. Intégrez des tableaux Miro aux briefs de projet Asana pour permettre aux membres d’équipe d’interagir avec eux, de les visualiser, les commenter ou les modifier directement sur Asana. Vous pouvez également joindre un tableau Miro (existant ou nouvellement créé) à toute tâche Asana, et inviter automatiquement les collaborateurs de la tâche à le visualiser, le commenter ou le modifier.

  • Figma : de nombreuses équipes utilisent Figma pour créer des flux d’utilisateurs, simulations d’interfaces utilisateurs, prototypes et bien plus encore. Vous pouvez désormais intégrer ces designs à Asana pour communiquer le contexte et les documents clés à votre équipe. Contrairement aux captures d’écran, les intégrations dynamiques reflètent les changements apportés au fichier de design en temps réel, vous épargnant des recherches et mises à jour d’images chronophages.

  • Loom. Les vidéos Loom donnent plus de personnalité et de clarté à votre Aperçu de projet, et vous aident à cerner son contexte. Vous pouvez très facilement les intégrer et ainsi expliquer en quoi consiste votre projet, définir les attentes et mettre en évidence les jalons clés. Les messages vidéo apportent des précisions et étayent le contexte pour que votre équipe se lance dans ses projets le plus rapidement possible. Mieux encore, elle peut même visualiser les vidéos sans sortir d’Asana.

FAQ

Comment créer un modèle de développement produit ?

Incluez les six sections de votre processus dans votre modèle de développement produit numérique. Si vous utilisez un logiciel de gestion de projet, vous pouvez automatiser votre processus avec des dépendances de tâches, préciser les jalons clés et communiquer directement avec votre équipe au sein du modèle.

Ai-je besoin d’un modèle de développement produit ?

Oui ! Si vous êtes impliqué de près ou de loin dans le développement produit, un modèle est le meilleur moyen d’optimiser votre travail. Commencez par élaborer votre modèle en fonction de votre processus. Si votre équipe de développement produit vient de se former ou si vous n’avez pas encore de processus standardisé, nous vous recommandons d’utiliser les six sections du développement produit pour définir votre modèle. Ensuite, dès que vous êtes prêt à passer à la prochaine fonctionnalité de votre produit, vous pouvez ignorer les étapes répétitives de la planification du projet et passer directement au développement.

Dans quels cas utiliser un modèle de développement produit ?

Un modèle de développement produit s’avère particulièrement utile pour les processus répétitifs. Si vous suivez la même série d’étapes et de processus pendant le développement produit, vous pouvez les organiser au sein d’un modèle. Vous passerez ainsi moins de temps à planifier votre processus, car il vous suffira de dupliquer votre modèle et de vous mettre au travail.

Gérez le développement produit en toute simplicité avec Asana

Donnez vie à vos produits grâce à un modèle de développement produit. Organisez votre travail pour un processus de développement plus rapide et plus efficace.

Créer votre modèle