Modèle d’objectifs et résultats clés (OKR)

Découvrez comment créer un modèle OKR sur Asana pour faire le lien entre tâches et objectifs, standardiser le processus de définition d’objectifs et ainsi aider votre équipe à garder le bon cap.

Créer votre modèle

INTEGRATED FEATURES

milestone iconJalonsfield-add iconChamps personnalisésmultihome iconMultihoming (hébergement multiple)calendar-star iconDates de début

Recommended apps

Dropbox
Dropbox
Logo Google Workspace
Google Workspace
Icône Microsoft
OneDrive
Icône Microsoft Teams
Microsoft Teams

Partager
facebooktwitterlinkedin

Lorsqu’ils sont clairement définis, les objectifs font office d’étoiles du Berger : ils guident votre équipe, l’aident à hiérarchiser ses priorités et à accomplir son travail. Pourtant, seulement 26 % des travailleurs de la connaissance visualisent en quoi leur travail participe aux objectifs de l’entreprise. Nombreuses sont les équipes dont les objectifs sont laissés à l’abandon dans des outils peu fréquemment utilisés. Pour remédier à ce problème, vous devez définir vos objectifs dans l’outil même où les tâches sont accomplies et progresser un peu plus chaque jour vers leur réalisation.

C’est là qu’entrent en jeu les modèles d’objectifs et résultats clés (OKR).

[Interface produit] Exemple de projet - Jalons et objectifs d’entreprise (Liste)

Qu’est-ce qu’un modèle OKR ?

Un modèle OKR est un guide réutilisable conçu pour vous aider à définir des objectifs et résultats clés pour votre équipe. Cette méthodologie de définition d’objectifs repose sur une structure simple :

  • Je vais [objectif], mesuré par [résultat clé].

[À lire] Comment définir ses OKR ?

Plutôt que de repartir de zéro chaque trimestre, copiez le modèle et renseignez les champs prédéfinis pour chaque objectif et résultat clé.

La création d’un modèle OKR vous permet de standardiser le processus de définition d’objectifs. Véritable feuille de route, ce modèle vous aide à suivre les mêmes étapes et à renseigner les mêmes informations à chaque fois que vous définissez des objectifs. Veillez à ce que tous les membres de votre équipe utilisent le même modèle : cette harmonisation facilitera la création d’objectifs cohérents et efficaces.

Les avantages d’un modèle OKR numérique

En matière d’objectifs, la rigueur est de mise. À quoi bon vous fixer des objectifs si vous les laissez prendre la poussière ? Pour les atteindre, vous devez régulièrement suivre votre avancement et faire preuve de transparence avec votre équipe. Optez pour un modèle OKR numérique : contrairement aux documents statiques et aux feuilles de calcul Excel, cet outil dynamique facilite la diffusion et le suivi des objectifs.

Lorsque vous créez votre modèle OKR dans un outil de gestion de projet, vous gérez les objectifs là même où les équipes travaillent jour après jour. Plutôt que de finir oubliés dans un coin, les objectifs sont visibles au quotidien et directement connectés au travail, permettant à chacun d’en suivre la progression en temps réel. Une fois votre modèle OKR créé, il peut resservir pour définir vos objectifs trimestriels, semestriels ou annuels.

En créant un modèle OKR numérique, vous pouvez :

  • Standardiser le processus de définition d’objectifs pour l’ensemble de l’équipe ou de l’entreprise.

  • Établir les objectifs d’équipe dans l’outil de travail utilisé au quotidien afin qu’ils ne soient pas laissés à l’abandon.

  • Présenter les informations clés à fournir par chaque membre d’équipe (responsable, échéance, statut, etc.).

  • Transmettre les objectifs aux parties prenantes clés.

  • Montrer en temps réel l’avancement au regard de vos initiatives.

  • Mettre facilement les objectifs à jour en cas de changement d’échéance ou de priorité.

  • Joindre des documents pertinents : Google Sheets/Docs, images, vidéos, etc.

  • Créer rapidement de nouveaux objectifs chaque trimestre, semestre ou année.

Comment créer un modèle OKR ?

Comme leur nom l’indique, les OKR reposent sur deux éléments clés : les objectifs généraux visés et les résultats clés que vous contrôlerez pour suivre votre avancement. Votre modèle doit disposer d’un espace réservé à chacun de ces deux éléments. Étant donné que chaque objectif peut être associé à plus d’un résultat clé, l’idéal est de présenter directement chaque résultat clé sous l’objectif auquel il contribue. Pour ce faire, créez une section pour chaque objectif, et indiquez-y les jalons des différents résultats clés.

Ensuite, il vous faudra trouver un moyen de rapidement faire le point sur le statut de chaque résultat clé et sur votre avancement. Pour ce faire, la meilleure méthode consiste à ajouter deux étiquettes personnalisées : l’une pour surveiller le statut (dans les délais, à risque, terminé, etc.) et l’autre pour suivre l’avancement en pourcentage. Pour finir, ajoutez une dernière étiquette personnalisée pour préciser l’échéance à laquelle vous comptez atteindre chaque résultat clé.

Afin de guider au mieux votre équipe, n’hésitez pas à renseigner des instructions dans la description de tâche de chaque résultat clé. De cette façon, tous les membres de votre équipe respecteront la même structure pour choisir et décrire leurs résultats clés.

Les modèles OKR numériques se prêtent bien à une utilisation à l’échelle des équipes, mais rien ne vous empêche de voir plus grand. Vous cherchez à optimiser votre processus de définition d’objectifs ? Tirez parti de la fonctionnalité Objectifs d’Asana pour définir des objectifs au niveau de l’entreprise, les suivre et les communiquer.

Définir et atteindre ses objectifs avec Asana

Fonctionnalités intégrées

  • Jalons : les jalons représentent les étapes clés d’un projet. En fixant des jalons tout au long du projet, vous permettez aux membres d’équipe et aux parties prenantes de suivre (et célébrer !) l’avancement du travail au regard des objectifs.

  • Champs personnalisés : le meilleur moyen d’étiqueter, de trier et de filtrer votre travail. Créez des champs personnalisés uniques pour chaque information dont vous souhaitez garder la trace (priorité, statut, adresse e-mail, numéro de téléphone, etc.). Vous pourrez ensuite vous en servir pour trier et planifier vos tâches afin de déterminer sur quoi travailler en premier. Partageables sur plusieurs projets et tâches, ces champs garantissent un maximum de cohérence à l’échelle de l’entreprise.

  • Ajout de tâches à plusieurs projets : le travail est interfonctionnel par essence, c’est pourquoi les équipes doivent pouvoir collaborer efficacement, tous services confondus. Lorsque chaque service dispose de son propre système de fichiers, le travail est cloisonné et peut prendre du retard. Pour y remédier, Asana vous permet de suivre et gérer facilement les tâches sur plusieurs projets. En plus de vous aider à éviter les tâches redondantes et à gagner en visibilité, ce système vous offre la possibilité de voir les tâches en contexte, de garder un œil sur les responsabilités de chacun et de faire le lien entre votre équipe et ses tâches.

  • Dates de début : dans certaines circonstances, il n’est pas suffisant de connaître l’échéance d’une tâche, vous devez aussi savoir quand commencer à travailler sur celle-ci. Les heures et les dates de début donnent aux membres de votre équipe une idée claire du temps nécessaire à la réalisation de chaque tâche. Utilisez-les pour définir, suivre et gérer le travail, de façon à coordonner votre équipe autour des objectifs et à n’oublier aucune dépendance.

Applications recommandées

  • Dropbox : utilisez le sélecteur de fichiers Dropbox intégré au volet des détails de tâche Asana pour joindre des fichiers en toute simplicité.

  • Google Workplace : le sélecteur de fichiers Google Workplace est intégré au volet des tâches d’Asana, vous permettant de joindre directement des fichiers aux tâches, en toute simplicité.

  • OneDrive : le sélecteur de fichiers Microsoft OneDrive est intégré au volet des tâches d’Asana, vous permettant de joindre directement et simplement des fichiers aux tâches à partir de Word, Excel, PowerPoint, et plus encore.

  • Microsoft Teams : grâce à l’intégration Asana pour Microsoft Teams, vous pouvez trouver toutes les informations dont vous avez besoin, mais aussi relier vos conversations sur Teams à des éléments concrets sur Asana, le tout sans quitter Teams. En outre, vous pouvez créer, attribuer et afficher des tâches Asana pendant vos réunions Teams. Pas besoin d’ouvrir votre navigateur !

FAQ

À quelle fréquence dois-je définir de nouveaux objectifs ?

Tout dépend de la vitesse à laquelle progresse votre équipe. La plupart des équipes définissent des objectifs sur une base annuelle, mais certaines entreprises avancent vite et définissent des objectifs semestriels, trimestriels, voire mensuels. Si vous définissez des objectifs à long terme, prévoyez de faire régulièrement le point pour suivre votre avancement.

Combien d’objectifs dois-je définir ?

Il n’y a pas de règle stricte en la matière, mais l’idéal est de vous en tenir à moins de dix objectifs. Moins vous définissez d’objectifs, plus les efforts de votre équipe seront ciblés.

Avec qui partager mon modèle OKR ?

Si vous êtes manager, partagez votre modèle OKR avec tous les membres de votre équipe afin de standardiser le processus de définition d’objectifs. N’hésitez pas à tirer parti de ce modèle pour collaborer sur les objectifs d’équipe. Une fois votre modèle OKR rempli, transmettez-le aux parties prenantes pour les aiguiller au sujet des priorités clés de l’équipe et des statistiques que vous suivez pour mesurer votre réussite.

Créez des modèles sur Asana

Essayez gratuitement la formule Premium dès aujourd’hui et découvrez comment créer un modèle personnalisable sur Asana.

Commencer