15 qualités qui font de vous un bon leader

Portrait du contributeur – Alicia RaeburnAlicia Raeburn8 avril 202210 min de lecture
facebooktwitterlinkedin
Qualités d’un bon leader - Image bannière de l’article
Essayer Asana

Diriger une équipe n’est pas une tâche facile. Il suffit d’observer certains des leaders les plus inspirants, comme Arianna Huffington ou Rosalind Brewer. Tout bon leader devra fournir un travail acharné, mais il donnera à son équipe les moyens et l’envie de réussir et sera source d’inspiration.

Vous cherchez à développer vos compétences et à trouver votre style de leadership ? Bonne nouvelle ! En démontrant ces qualités essentielles en matière de leadership, vous pouvez, vous aussi, devenir un bon leader qui inspire le changement.

Les bons leaders ont une bonne connaissance d’eux-mêmes, communiquent efficacement, délèguent certaines tâches, encouragent la réflexion stratégique et incitent leur équipe à se dépasser. Nous avons dressé une liste des 15 qualités les plus efficaces chez un leader. En acquérant des compétences telles que la résolution stratégique des problèmes et l’écoute active, vous pouvez, vous aussi, inspirer les autres.

1. Donnez à vos collègues les moyens de se dépasser

En tant que leader, vous devez en priorité aspirer à donner aux autres les outils pour bien travailler. Votre travail consiste à aider votre équipe à apprendre et à réussir. Pour ce faire, vous devez motiver votre équipe au quotidien, l’aider à nouer des liens, faire preuve de respect et trouver des solutions communes aux problèmes auxquels vous êtes confrontés.

Seule une équipe ayant la confiance de son leader, lui-même expérimenté dans le domaine, aura les moyens de donner son maximum. Pour renforcer l’autonomie d’équipe et la mettre en valeur, vous avez plusieurs solutions :

  • encouragez les membres de l’équipe à relever de nouveaux défis ;

  • aidez votre équipe à surmonter les obstacles éventuels ;

  • communiquez à la fois avec bienveillance et honnêteté.

Lorsque tous les membres de votre équipe se sentent en confiance, chacun peut s’épanouir dans son rôle et apporter son expertise à la réussite commune.

quotation mark
Une équipe à qui l’on fait confiance et dont tous les membres ont les outils nécessaires pour réaliser leur plein potentiel sera en mesure de se dépasser, donc d’aider son entreprise à aller de l’avant. Selon notre expérience, si les responsabilités sont bien réparties au sein d’une équipe solide, les employés sont davantage satisfaits et accomplissent plus efficacement leurs missions les plus ambitieuses.”
Justin Rosenstein, cofondateur d’Asana

2. Concentrez-vous sur le développement de l’équipe

Le partage des connaissances n’est que l’une des nombreuses compétences exigées d’un bon leader. En effet, ce dernier travaille non seulement à son propre développement personnel, mais aussi à celui des autres : formations, « déjeuners instructifs », moments passés ensemble à trouver des solutions aux différents problèmes, etc.

Non seulement cela permet aux personnes qui vous entourent de continuer d’évoluer professionnellement, mais cela enrichit également vos connaissances par la même occasion. Quelques pistes pour contribuer à leur évolution :

  • prêtez attention à ce que les membres de l’équipe souhaitent apprendre ;

  • tirez des enseignements des erreurs rencontrées ;

  • exprimez des critiques constructives, même si ce n’est pas toujours évident.

En somme, vous devez encourager et former les autres de la même manière que vous auriez aimé l’être dans votre carrière.

3. Communiquez efficacement

La communication est essentielle à la réussite de votre équipe et fait elle aussi partie des qualités d’un bon leader. La frontière est mince entre trop et pas assez, mais mieux vaut toujours trop communiquer que l’inverse. En effet, un manque de communication peut entraîner des baisses de performance ou un manque de clarté au sein de l’organisation.

Les leaders communiquent efficacement

Votre communication doit également être efficace, donc être directe tout en restant humaine. Elle doit englober à la fois les discussions autour des projets, mais aussi les échanges au sein de l’équipe. Pour développer vos compétences en communication :

  • demandez à votre équipe de vous faire des retours ;

  • écoutez avant d’intervenir ;

  • répondez immédiatement aux questions ;

  • adaptez votre message à la personne à laquelle vous vous adressez.

Et le meilleur pour la fin : chacun peut développer les compétences nécessaires à une communication efficace. Alors si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à le faire savoir.

quotation mark
Le travail à distance nous a forcés à réapprendre à communiquer de bien des façons. Slack, Asana et les intégrations entre ces outils ont remplacé ou sont venus en renfort de bon nombre de moyens de communication autrefois utilisés en présentiel en entreprise.”
Casey James, directeur des opérations créatives, JKR Global
[À lire] Jones Knowles Ritchie développe des identités de marque avec Asana pour faire évoluer son activité, encourager l’innovation disruptive et travailler efficacement

4. Faites preuve d’une grande intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle est la capacité à contrôler et à exprimer ses émotions, ainsi qu’à gérer les relations interpersonnelles. Pourquoi cette qualité est-elle si importante au travail ?

Un leader est une personne qui inspire et guide plutôt qu’une personne qui dirige. Il est donc essentiel que vous fassiez preuve d’empathie envers vos collègues pour qu’ils se sentent à l’aise et libres de s’exprimer en votre présence. Nos astuces pour développer votre intelligence émotionnelle :

  • tenez compte du ressenti des membres de votre équipe ;

  • réfléchissez à l’influence qu’ont vos propos et vos actions sur les autres ;

  • mettez-vous à la place de vos collègues pour comprendre leur point de vue dans différentes situations ;

  • évitez les réactions à chaud et misez plutôt sur le dialogue lorsque vous êtes face à un conflit ou une situation délicate.

En cas de doute, vous pouvez demander à vos collègues comment ils se sentent. Un simple « Comment vas-tu aujourd’hui ? » peut faire toute la différence.

5. Ayez des compétences en résolution de problèmes

Parmi toutes les compétences nécessaires pour être un leader, la capacité à résoudre les problèmes est l’une des plus importantes. Les membres de votre équipe à la recherche de solutions à leurs problèmes se tourneront probablement vers vous. Vous devez donc être prêt à leur prodiguer les conseils stratégiques adéquats dans chaque situation.

Il ne s’agit évidemment pas d’avoir réponse à tout, mais plutôt d’avoir sous la main les ressources qui permettront aux membres de votre équipe de résoudre le problème par eux-mêmes. Quelques idées pour développer vos compétences en résolution de problèmes :

  • étayez vos conseils par des données ou une expérience ;

  • posez des questions qui mettent vos collègues sur la bonne voie ;

  • proposez plusieurs solutions à votre équipe ;

  • pratiquez l’écoute active pour gagner en clarté.

En résumé, personne n’est obligé de tout savoir. Votre rôle consiste simplement à donner des conseils à votre équipe afin de l’aider à résoudre son problème au mieux. Et mieux vaut ne pas traîner pour prendre vos décisions, alors ne laissez pas votre perfectionnisme vous empêcher de donner votre avis.

[À lire] Dustin Moskovitz partage ses leçons de leadership

6. Respectez les autres

Tout le monde mérite le respect, quel que soit son niveau d’expérience. Ce respect que vous montrez aux autres peut d’ailleurs contribuer à créer une bonne dynamique d’équipe, basée sur le respect mutuel.

Le respect prend sa source à de nombreux niveaux, mais vous devez déjà commencer par traiter tout le monde sur un pied d’égalité. Quelques règles de base :

  • adressez-vous de la même manière à tous les membres de l’équipe, d’égal à égal, quel que soit leur poste ;

  • prenez en compte le point de vue des autres, même si vous n’êtes pas d’accord ;

  • saluez le travail bien fait ;

  • adoptez une attitude positive.

Les bons leaders savent que la positivité et le respect font toute la différence. Reconnaître que chacun participe à ce que vous essayez d’accomplir est une bonne règle de base.

quotation mark
En tant que leader, je sais qu’il est de ma responsabilité de donner le ton de notre culture d’entreprise.”
Dustin Moskovitz, cofondateur et PDG d’Asana

7. Donnez la priorité au développement personnel

Le développement personnel joue un rôle important dans notre évolution de carrière, peu importe où nous en sommes dans notre parcours professionnel. Développez vos compétences pour aider votre équipe à faire avancer votre entreprise à long terme.

Vous pouvez également prévoir des points de contrôle réguliers dédiés à l’introspection, et ainsi contribuer autant à votre développement personnel que professionnel : où en êtes-vous dans votre parcours de développement personnel et en quoi votre organisation pourra-t-elle en bénéficier ? Pour soutenir votre développement personnel :

  • assistez à des conférences liées à votre secteur ;

  • suivez des cours ;

  • collaborez avec d’autres services.

Ces actions vous permettront non seulement de continuer à apprendre en permanence et d’établir des liens avec des personnes partageant les mêmes idées, mais aussi d’apporter de nouvelles idées qui renforceront votre impact sur votre équipe et votre structure.

8. Encouragez la réflexion stratégique

Les leaders cherchent constamment à faire avancer leur équipe et leur entreprise. Pour ce faire, ils peuvent s’appuyer sur des processus internes (comme les feuilles de route et les avancées technologiques) ou des facteurs externes (comme les analyses SWOT et les offres de produits).

Les leaders encouragent la réflexion stratégique

Que ce soit par le biais de techniques de brainstorming ou en hiérarchisant les tâches d’un projet, un bon leader incite également les membres de son équipe à réfléchir de manière stratégique. Pour encourager la réflexion stratégique :

  • écoutez toutes les idées, que vous les partagiez ou non ;

  • organisez des sessions de brainstorming en équipe ;

  • faites des retours en vous appuyant sur des données concrètes ;

  • laissez les membres de votre équipe concrétiser leurs idées et apprendre de leurs erreurs.

Cette réflexion stratégique est importante à la fois pour apprendre à vous connaître et pour comprendre votre équipe, alors faites-en une priorité pour favoriser l’émergence de nouvelles idées.

quotation mark
Il est toujours plus difficile pour les employés à distance d’obtenir la reconnaissance de leurs efforts. Comme on dit : « Loin des yeux, loin du cœur », malheureusement. Appliquez-vous à offrir à vos équipes à distance l’occasion de se présenter lors d’événements d’entreprise ou d’équipe (comme une réunion générale) et veillez à leur donner de la visibilité en leur décernant des prix ou en les félicitant officiellement.”
Jessica Gilmartin, responsable du marketing de revenus, Asana

9. Pratiquez l’écoute active

Le leader écoute davantage qu’il ne parle. Vous devez prêter attention aux problèmes de votre organisation et aux réflexions des membres de votre équipe dans le but de devenir un véritable acteur du changement.

Difficile aussi de faire preuve de respect et d’empathie sans écouter les personnes qui vous entourent ! Voici donc quelques solutions pour être plus à l’écoute :

  • accordez toute votre attention aux membres de l’équipe lorsqu’ils viennent vous voir pour vous faire part de leurs avis ou commentaires ;

  • posez des questions avant de partager votre point de vue ;

  • planifiez des événements récurrents pour faire le point avec votre équipe ; 

  • assistez aux réunions organisées par votre équipe.

Cette capacité d’écoute est un aspect important, mais souvent négligé, du rôle de leader. Trouver le bon équilibre entre l’inspiration par les mots et l’inspiration par l’écoute fait toute la différence entre un bon et un excellent leader.

10. Déléguez le travail

Nous sommes nombreux à avoir rencontré des difficultés au moment de déléguer certaines tâches. Il faut dire qu’il n’est pas toujours facile de laisser son équipe prendre de nouvelles responsabilités sans non plus tomber dans l’excès et tout déléguer, la frontière entre les deux étant assez mince.

Tout bon dirigeant sait à quel point le fait de déléguer des tâches peut aider au développement des compétences de son équipe et à l’avancement des projets. Après tout, personne ne peut tout faire en même temps. Faites confiance à votre équipe et elle en fera de même pour vous.

Mais alors, comment déléguer le travail plus efficacement ? Voici un début de réponse :

  • demandez aux membres de votre équipe sur quels projets ils souhaitent travailler ;

  • accompagnez les projets plus complexes d’une présentation ou d’un brief ;

  • formulez des commentaires honnêtes pour aider votre équipe à s’améliorer ;

  • développez vos compétences en gestion du temps pour que le travail soit accompli dans les délais.

Si les tâches ne sont pas bien réparties entre les uns et les autres, leaders comme membres de l’équipe pourraient en pâtir et vos collègues perdraient en autonomie, ce qui freinerait leur développement. Le travail n’est pas à la hauteur de vos attentes et vous êtes immédiatement tenté de vous en mêler ? Gardez à l’esprit que vous devez laisser les membres de votre équipe apprendre de leurs erreurs.

quotation mark
Je compare toujours le travail d’équipe à un navire, qui avance au milieu d’une étendue de glace sans fin. Dans cette métaphore, le navire représente l’équipe et la glace les problèmes potentiels à résoudre, tandis que la destination du navire est trop éloignée pour être clairement visible. Le travail du manager consiste donc à déterminer quoi faire de la glace brisée par le passage du navire : comment la gérer, quelles sont les conséquences sur le planning et l’équipe, etc. Quant au leader, il doit décider du cap à prendre par le navire et expliquer l’intérêt de briser toute cette glace pour arriver à destination.”
Scott Carleton, directeur des bureaux de New York d’Asana

11. Assumez vos responsabilités

S’il est nécessaire de laisser votre équipe s’approprier les projets, vous n’en renoncerez pas pour autant à vos responsabilités concernant son travail. Lorsque tout ne se passe pas comme prévu, vous devez absolument soutenir votre équipe et assumer vos responsabilités.

Les leaders assument leurs responsabilités

Autre notion importante, vous devez garder à l’esprit que tous les objectifs ne sont pas toujours atteints. Si vous n’avez pas satisfait à vos attentes, dites-vous que c’est l’occasion d’évoluer dans le bon sens, tant sur le plan personnel que professionnel.

Quelques conseils pour assumer pleinement vos responsabilités :

  • prenez des mesures lorsque les objectifs ne sont pas atteints et proposez des solutions ;

  • expliquez à quel niveau les attentes n’ont pas été satisfaites et pourquoi ;

  • suivez régulièrement l’évolution des principales initiatives.

Lorsque l’on parle d’assumer ses responsabilités, cela sous-entend qu’il faut reconnaître les points à améliorer et travailler activement à y remédier avec votre équipe. Rappelez-vous que nous faisons tous face aux mêmes situations et qu’en misant sur le développement personnel, votre équipe apprendra de ses erreurs.

12. Passionnez-vous pour votre travail

Les leaders qui réussissent le mieux sont ceux qui sont passionnés par ce qu’ils font. En d’autres termes, ce n’est pas le rôle de dirigeant en tant quel tel qui fait de vous un leader, mais bel et bien vos connaissances, votre passion et votre capacité à travailler en équipe.

Un véritable leader saura motiver les autres à se dépasser, y compris face à de grands défis, et mettra tout en œuvre pour leur permettre de faire du bon travail.

C’est cette passion qui distingue un leader d’un dirigeant. Sans elle, difficile d’être le meilleur leader qui soit ! Un leader passionné par son travail sera le plus à même de répondre par l’affirmative aux questions suivantes :

  • Êtes-vous pleinement satisfait de votre rôle et de vos responsabilités ?

  • Êtes-vous impatient à l’idée de vous lancer dans de nouveaux projets ?

  • Motiver les autres vous procure-t-il un sentiment d’accomplissement ?

  • Croyez-vous en ce pour quoi vous travaillez ?

Repensez à ce qui vous passionne dans votre travail pour mieux trouver ce qui vous pousse à devenir un meilleur leader à long terme. Tous les membres de votre équipe devront aussi partager un but commun et avoir une idée claire des objectifs de leur travail.

quotation mark
Je considère qu’un leader doit aider son équipe à comprendre la vision globale de l’entreprise : que représente-t-elle pour l’équipe ? Comment les activités de l’équipe contribuent-elles aux objectifs organisationnels et à la mission d’entreprise ? Le manager saura quant à lui fournir tout le soutien et l’accompagnement dont vous avez besoin pour réussir dans votre travail et pour concrétiser la vision globale de l’entreprise. Parfois, une même personne assure les deux rôles au sein de l’équipe, mais il arrive aussi que plusieurs personnes soient désignées pour les endosser. En tout cas, il est essentiel d’avoir un manager et un leader dans une équipe pour garantir son succès.”
Jenny Thai, responsable du contenu, Asana

13. Soyez visionnaire

Qui considère-t-on comme un « visionnaire » ? En soi, le terme est difficile à définir tant il recouvre de nombreuses réalités, mais quiconque en croise un sait généralement de quoi il s’agit. On peut dire d’un visionnaire qu’il est capable de se projeter quant au résultat final et de visualiser à quoi va ressembler une idée brillante une fois concrétisée, avant la moindre création tangible : c’est pourquoi les chefs d’entreprise et les entrepreneurs ont tendance à être des visionnaires.

Même s’il n’est pas donné à tout le monde d’être visionnaire, vous pouvez tout de même pratiquer un leadership visionnaire pour motiver votre équipe. Mettez-vous régulièrement au défi de faire des prévisions sur l’avenir :

  • imaginez ce qu’accomplira votre équipe en un an ;

  • aidez vos collègues à réfléchir en équipe et à mettre leurs idées en commun ;

  • encouragez les autres à remettre en question leur façon de penser.

En somme, pour être visionnaire, il faut faire preuve de réflexion stratégique. Ces deux qualités sont d’ailleurs essentielles pour prendre de bonnes décisions et définir des objectifs clairs.

14. Souciez-vous des autres

Il existe une différence majeure entre le fait de se soucier des autres et celui de les respecter : dans le premier cas, vous leur montrez que vous vous préoccupez d’eux ; dans le second, vous l’exprimez. Sans respect ni bienveillance, impossible d’instaurer un climat de confiance au sein de votre équipe et de donner à ses membres les moyens de bien travailler !

Pour inspirer les autres, il est important de croire en eux et en leur parcours professionnel. Sans cette relation personnelle, les conseils peuvent davantage s’apparenter à des directives. Voici quelques astuces pour établir une bonne relation de ce type :

  • communiquez avec les membres de l’équipe sur d’autres sujets que le travail ;

  • demandez à vos collègues quels sont leurs objectifs et leurs centres d’intérêt ;

  • écoutez-les et faites preuve d’empathie ;

  • participez à des activités de cohésion d’équipe.

Tissez des liens personnels avec vos collègues pour renforcer vos relations de travail. Cela peut même contribuer à entretenir une bonne communication au sein des équipes, renforçant ainsi la collaboration globale.

quotation mark
Selon moi, un leader à proprement parler est une personne capable d’influencer, d’accompagner et de guider son entourage vers la réalisation d’une initiative. Il apporte sa vision, mais sa réussite est définie par celle de son équipe, et non par ses accomplissements personnels.”
Chris Juliano, directeur international de l’acquisition de talents, Asana

15. Informez-vous des dernières tendances

Aujourd’hui, il faut être à la pointe de la technologie et s’informer régulièrement au sujet des dernières tendances pour produire des résultats innovants. Qu’il s’agisse de nouvelles fonctionnalités logicielles telles que l’automatisation des processus métier, de l’intelligence artificielle ou autres, garder une longueur d’avance fait toute la différence entre une bonne équipe et une excellente équipe. Et qui d’autre mieux que vous pourrait s’en charger ?

L’avantage de suivre les tendances du secteur, c’est qu’il existe une multitude de formations et d’informations sur à peu près tout. Si vous n’êtes pas encore un expert en technologie, voici quelques moyens d’améliorer votre base de connaissances :

  • Chaque semaine, consacrez du temps à l’acquisition de nouvelles connaissances.

  • Suivez les dernières nouvelles au sujet des leaders technologiques pour connaître les tendances du secteur.

  • Assistez à des conférences et à des événements de networking.

  • Entrez en contact avec un mentor, qui pourra vous apprendre ce qu’il sait.

Les différentes tendances étant en constante évolution, ces conseils pourront vous être utiles même si vous êtes expert dans votre domaine. Mettez-les en pratique et continuez à partager des idées novatrices qui permettront à votre organisation d’atteindre de nouveaux sommets.

Menez votre équipe vers le succès

Développez ces qualités nécessaires à tout bon leader et vous pourrez vous aussi apprendre à diriger efficacement et motiver votre équipe à se dépasser. Le fait de vous améliorer sur ces 15 qualités vous permettra non seulement de développer votre aptitude au leadership et de travailler constamment à l’évolution de vos propres compétences, mais aussi de faire la différence au niveau de votre entreprise.

Vous êtes à la recherche d’autres pistes pour diriger efficacement votre équipe ? Essayez d’adopter un logiciel de gestion du travail et vous aurez peut-être la solution !

Essayer la gestion du travail sur Asana

Ressources associées

Article

19 biais inconscients à surmonter pour davantage d’inclusion