Montrer l’exemple : les conseils d’une dirigeante Asana

Portrait du contributeur – Julia MartinsJulia Martins27 avril 20217 min de lecture
facebooktwitterlinkedin
Montrer l’exemple - Image bannière Asana

Si vous avez déjà joué à Jacques a dit, vous vous êtes exercé à montrer l’exemple, sans même le savoir. 

Pour être un bon leader, il est également essentiel d’inspirer et de motiver votre équipe. En développant vos compétences en matière de leadership et en apprenant à montrer activement l’exemple, vous pourrez enseigner à votre équipe des méthodes efficaces pour qu’elle ait la plus grande valeur ajoutée possible. Tout ce que vous faites en tant que leader peut potentiellement servir d’exemple à votre équipe, alors en quoi consiste réellement ce style de leadership ? Dans cet article, nous aborderons les avantages de cette pratique et présenterons la façon dont une dirigeante d’Asana l’applique au quotidien.

Montrer l’exemple : en quoi cela consiste ?

Montrer l’exemple est un style de leadership dans lequel vous adoptez le comportement que vous souhaitez voir chez les membres de votre équipe. Lorsque vous montrez l’exemple, vous ne vous contentez pas de pousser les membres de votre équipe à l’excellence, vous démontrez aussi activement cette attitude. Montrer l’exemple, c’est la différence entre dire « Vous pouvez le faire » et « Nous pouvons le faire ensemble ». Même si l’on peut souligner le soutien et l’encouragement dans le premier cas, le second permet de créer des liens, d’encourager le sentiment de camaraderie et d’instaurer la confiance au sein de l’équipe.

Les personnes qui montrent l’exemple démontrent activement leur estime envers le travail fourni par l’équipe, notamment en y prenant part elles-mêmes. Ce style de leadership favorise des niveaux élevés d’engagement et d’adhésion, car les leaders prouvent sans détour leur investissement dans les projets de leur équipe.

Montrer l’exemple : quels avantages ?

Montrer l’exemple peut renforcer la confiance et l’engagement de l’équipe. Les personnes que vous dirigez prêtent beaucoup d’attention à ce que vous dites, mais également à ce que vous faites. Une contradiction entre les deux sera source de frustration et entraînera un manque de confiance. En revanche, si vous donnez le bon exemple à votre équipe, celle-ci sera incitée à en faire de même.

Montrer l’exemple peut notamment :

  • Inspirer les personnes autour de vous

  • Instaurer un climat de confiance entre vous et votre équipe

  • Créer un environnement de travail propice à l’inclusion et à la collaboration 

  • Établir une culture de la responsabilité

  • Augmenter la productivité grâce au travail d’équipe

  • Définir les critères de réussite de votre équipe

  • Augmenter la fidélité et l’engagement de l’équipe

  • Contribuer à une bonne cohésion d’équipe

Montrer l’exemple : principales caractéristiques

Chaque leader applique son propre style de leadership. Il n’existe pas de bonne façon d’être un leader, mais voici les cinq principales qualités que partagent les personnes qui montrent l’exemple :

1. Elles s’impliquent

La façon la plus simple de montrer l’exemple est de diriger du devant de la scène, plutôt que de tirer les ficelles en coulisses. En vous impliquant dans les initiatives de votre équipe, vous montrez aux membres que vous estimez leur travail, que vous comprenez leur contribution et que vous êtes reconnaissant du temps investi. S’impliquer ne signifie pas prendre en charge l’initiative, mais plutôt montrer à votre équipe que vous soutenez son travail.

En tant que leader, je sais qu’il est de ma responsabilité de donner le ton de notre culture d’entreprise.

2. Elles font passer l’humain en premier

Un bon leadership ne se limite pas seulement à la gestion, mais implique également de motiver et d’inspirer votre équipe. En plus de montrer l’exemple sur les projets, veillez toujours à faire passer votre équipe en premier et à vous soucier d’elle. Cela peut se manifester de nombreuses manières, notamment en faisant en sorte de :

[À lire] Leadership ou management : quelles différences ?

3. Elles évitent la microgestion

Lorsque vous montrez l’exemple, vous montrez avant tout à votre équipe comment elle peut agir à son tour. Toutefois, votre équipe ne va pas toujours faire les choses exactement à votre manière. Laissez de côté la microgestion, source de frustration et de baisse de la motivation, et faites plutôt confiance à votre équipe pour fournir un travail de qualité, sans oublier de la soutenir le cas échéant. Les bons leaders encouragent même leur équipe à essayer de nouvelles méthodes de travail.

Cela ne signifie en rien que vous ne pouvez pas coacher ni exprimer de commentaires utiles lorsque cela est pertinent. Les bons leaders sont toujours à la recherche d’opportunités de coaching. Plutôt que de dire à votre équipe ce que vous voulez qu’elle fasse, faites preuve de l’éthique professionnelle que vous souhaitez retrouver chez chacun de ses membres, ainsi que chez vos pairs et vos subordonnés directs.

[À lire] Coacher des collègues : l’une des principales responsabilités des meilleurs leaders

4. Elles font preuve de flexibilité

Un leader exemplaire laisse de la place à la flexibilité. Nous savons tous que les choses changent et que même les meilleurs plans ne fonctionnent pas toujours, c’est pourquoi la flexibilité fait partie des principales compétences attendues chez un leader. En réalité, 73 % des travailleurs de la connaissance pensent que les organisations pourraient mieux s’adapter au changement si leurs plans étaient flexibles. 

Parfois, les plans sont amenés à changer et les priorités à être redéfinies, sans parler des délais. Vous pouvez manquer un objectif ou être forcé de revoir un indicateur clé de performance (ICP ou KPI). Apprendre à s’adapter à ces changements et, plus important encore, à soutenir votre équipe qui doit aussi y faire face, peut vous aider à développer de très bonnes compétences en leadership. En outre, vous devez veiller à être toujours en contact avec votre équipe afin qu’elle dispose des informations et du contexte nécessaires pour mener à bien ses tâches clés.

5. Elles écoutent pour comprendre

L’écoute peut se faire dans deux optiques : soit dans le but de répondre, soit dans celui de comprendre. Pour pratiquer l’écoute active, il est notamment essentiel de chercher à comprendre pleinement le discours que tient votre interlocuteur, au lieu simplement de vouloir lui donner votre avis après l’avoir écouté.

Cela est particulièrement important lorsqu’un membre de votre équipe vous fait part de ses retours. Il est tout à fait naturel d’adopter une attitude défensive dans une telle situation, mais n’oubliez pas que la personne exprime cette critique constructive dans l’unique but de vous aider à vous améliorer. Les véritables leaders s’appuient sur les commentaires constructifs, remercient la personne d’avoir exprimé son avis et travaillent pour s’améliorer.

[À lire] Exprimer et accepter les critiques constructives

Quatre façons de montrer l’exemple selon Steph Hess, responsable du marketing d’entreprise chez Asana

Comme beaucoup de styles de leadership, montrer l’exemple peut sembler quelque peu ambigu. Pour le comprendre en pratique, nous avons demandé à une dirigeante d’Asana de nous expliquer ce que cela signifiait pour elle. Voici sa réponse :

Que signifie pour vous « montrer l’exemple » ?

Il est essentiel de montrer l’exemple pour être un leader authentique. Pour véritablement parvenir à inspirer, développer et constituer des équipes empathiques, un leader doit incarner les valeurs et adopter les comportements qu’il espère voir chez les autres.

Cela peut également contribuer à définir un modèle de leadership plus accessible, axé sur la bienveillance. En tant que leader, une part importante de mon rôle consiste à coacher les équipes et à les encourager à faire part de leurs réussites et initiatives personnelles. La meilleure façon d’y parvenir est de fournir des exemples clairs et concrets de création d’un espace dédié à tous les accomplissements et apprentissages, ouvert à toutes les opinions et dynamiques de travail inclusives et collaboratives.

[À lire] Dustin Moskovitz partage ses leçons de leadership

Cela est particulièrement important face au développement de nouveaux modèles d’équipes majoritairement à distance, hybrides et décentralisées. Notre façon de travailler se veut plus internationale que jamais, et je pense que nous allons voir émerger une plus grande variété d’environnements de travail dans les prochaines années. Pour les leaders qui gèrent des équipes hybrides, il est particulièrement important d’encourager l’inclusion et de s’assurer que chaque membre de l’équipe, quel que soit son fuseau horaire ou sa localisation, se sent à l’aise.

[À lire] Gestion d’équipes décentralisées : faire preuve d’empathie interculturelle

Quels sont les avantages de montrer l’exemple pour les équipes ?

Lorsque vous montrez l’exemple, vous aidez votre équipe à suivre ses principes fondamentaux en créant des normes sociales, en offrant de la transparence et en conservant une certaine cohérence. Pensez à la mission ou aux valeurs de votre équipe. Montrer l’exemple implique de s’en tenir à ces principes, que les choses se déroulent bien ou mal. De cette façon, vous pouvez renforcer la manière dont votre équipe va créer et fonctionner ensemble. Si cette dernière est confrontée à un défi sans précédent (comme prendre des mesures pour faire face à une pandémie sans guide stratégique), vous pouvez l’aider à aborder ce changement et à en sortir plus forte à la fin.

Par exemple, l’une des principales valeurs de notre équipe marketing d’entreprise est la clarté et le contexte. Quand nous avons dû passer au télétravail, j’ai travaillé avec nos chefs d’équipe à l’élaboration en un temps record d’un plan de suivi en cas d’absence pour cadrer notre communication et assurer la continuité de nos activités, même à distance. Ainsi, nous avons pu maintenir le même niveau de clarté et de contexte dont notre équipe a besoin pour s’épanouir. Maintenant que le retour au bureau se profile et que nous préparons notre collaboration en présentiel en tant qu’équipe internationale décentralisée, je veux être sûre de disposer d’un guide stratégique pour pouvoir le faire ensemble, en contrôle, tout en restant authentique.

[À lire] Environnement de travail décentralisé : rassembler les équipes et leur donner un nouveau souffle avec Asana

Quels sont vos meilleurs conseils pour montrer l’exemple ?

Voici mes quatre meilleurs conseils pour montrer l’exemple :

  1. Soyez vous-même. Tant de leaders hésitent à montrer leur vulnérabilité ou à admettre qu’ils n’ont peut-être pas de réponse à apporter. J’ai appris qu’être soi-même et communiquer de manière transparente sur un sujet donné renforçait la confiance et ouvrait souvent davantage le dialogue. En communiquant directement, vous et votre équipe trouverez ensemble les réponses.

  2. Impliquez-vous en tant que joueur (en plus d’être entraîneur). Je ne demande jamais à mon équipe de faire quelque chose que je ne serais pas prête à faire moi-même. Qu’il s’agisse de remplacer quelqu’un sur un projet, donner un coup de main lorsqu’un membre de l’équipe doit prendre du temps pour lui ou prendre des décisions, je m’engage toujours à créer collectivement et à me rendre disponible et présente pour m’impliquer aux côtés de mon équipe, afin qu’elle soit (et se sente) soutenue et responsabilisée.

  3. Encouragez le sentiment d’appartenance et la reconnaissance. La défense de toutes les voix de mon équipe est une valeur fondamentale que j’applique à chaque rôle. Je veux m’assurer que l’objectif de l’équipe est en adéquation avec notre mission et nos valeurs au quotidien afin que chacun puisse s’épanouir dans son rôle, être reconnu pour son talent et renforcer l’influence de son travail chez Asana. Il en résulte un environnement où les membres de l’équipe apprennent à soutenir et défendre leurs pairs, ce qui est extrêmement important.

  4. Aimez votre métier. Si vous appréciez votre métier et que vous partagez de manière visible cet engouement avec votre équipe, vous obtenez un environnement favorisant la curiosité, la création de liens et une meilleure compréhension de la façon dont le travail et les idées de l’équipe la font avancer. Cela laisse également plus de place aux rires, à la joie et à la créativité dans le travail en lui-même, avec toujours à la clé de meilleurs résultats. Nous ne travaillons pas de façon isolée et je pense qu’il est important de produire un effort dont l’équipe peut être fière, collectivement.

Montrez l’exemple pour devenir un meilleur leader

Comme toutes les compétences en leadership, apprendre à montrer l’exemple demande du temps et de la pratique. Toutefois, l’effort en vaut la peine. Cette compétence vous aidera à développer l’engagement et la confiance au sein de votre équipe. Que ce soit pour trouver votre propre style de management, gérer un groupe de subordonnés directs ou diriger une équipe de manière plus officieuse, en montrant l’exemple, vous témoignez à vos collègues tout l’intérêt que vous leur portez.

Pour continuer à développer vos compétences en matière de leadership, consultez notre article dédié à la différence entre leadership et management.

En savoir plus

Ressources associées

Article

How to use problem framing to solve team inefficiencies