Structure d’équipe : 10 méthodes pour organiser efficacement votre équipe

Image du contributeur – Équipe AsanaTeam Asana23 juillet 20218 min de lecture
facebooktwitterlinkedin
Structure d’équipe - Image bannière de l’article

Vous cherchez à mieux organiser et diriger votre équipe ? Vous serez peut-être surpris d’apprendre qu’il existe tout un éventail de structures organisationnelles susceptibles de vous faire gagner en efficacité.

La structure d’équipe définit les liens entre les activités, la direction et les membres de l’équipe. Même si cet aspect semble plutôt simple, il peut avoir des répercussions majeures sur la répartition de l’autorité et sur la façon dont les équipes travaillent ensemble au quotidien.

Chaque structure organisationnelle a sa propre chaîne de commandement et encourage le travail d’équipe à sa façon à l’aide d’un logiciel de collaboration. Ces spécificités participent toutes à la dynamique des relations et à la création d’un environnement de travail collégial.

Structure fonctionnelle, structure hiérarchique, structure horizontale… Nous allons vous présenter les 10 modèles les plus efficaces pour organiser au mieux votre équipe et atteindre vos objectifs.

1. Structure hiérarchique

La structure hiérarchique est le schéma de l’entreprise « classique ». Cette hiérarchie est organisée sous forme de pyramide : les dirigeants en haut de la pyramide, les employés en bas, et les chefs de service et chefs de projet entre les deux. Structure la plus largement répandue, elle fixe des limites claires entre les membres d’équipe.

Structure hiérarchique

Beaucoup d’organisations reposent sur une structure hiérarchique traditionnelle, dont il existe tout un éventail de variantes. Vous pouvez par exemple opter pour une structure circulaire ou basée sur les processus, qui suivent une hiérarchie similaire mais sont représentées différemment.

Le nombre de niveaux de votre structure dépend de la taille et de la complexité de votre équipe. La plupart des organisations comptent au moins quatre niveaux et illustrent leur structure sous la forme d’un organigramme d’entreprise.

Cette structure est idéale pour les entreprises aux attentes suivantes :

  • Suivre une structure hiérarchique simple et directe

  • Offrir des plans de carrière clairement définis

  • Favoriser les compétences spécialisées au sein de chaque fonction 

Basée sur un organigramme universel, la structure hiérarchique convient à la plupart (voire à la totalité) des équipes.

2. Structure fonctionnelle

Avec l’approche hiérarchique, la structure fonctionnelle fait partie des structures d’équipe les plus courantes. Dans le cadre de cette approche, les équipes sont regroupées au sein d’un même service en fonction de leurs compétences et connaissances. Chaque groupe est géré par un chef de service, qui rend des comptes à la direction et gère tous les membres de son équipe.

Dans le cadre de la structure fonctionnelle, les dirigeants (ou tout autre type d’autorité) supervisent chaque service.

Même si les équipes varient d’une entreprise à l’autre, l’objectif de la structure fonctionnelle reste toujours le même : favoriser les compétences spécialisées et préparer la croissance de l’organisation.

Cette structure est idéale pour les entreprises aux attentes suivantes :

  • Intégrer des experts

  • Responsabiliser les équipes

  • Favoriser la croissance de l’organisation

La structure fonctionnelle a la spécificité de favoriser les spécialités de niche au sein des différents services.

3. Structure matricielle

La structure matricielle est celle qui s’éloigne le plus des autres structures d’équipe, car elle ne suit pas le modèle hiérarchique traditionnel. Dans le cadre de cette structure présentée sous forme de grille, les membres d’équipe rendent des comptes à plusieurs responsables. En général, ces relations sont structurées sous la forme de liens hiérarchiques primaires et secondaires.

Les organisations utilisent cette structure pour équilibrer l’exercice de l’autorité et donc le processus décisionnel.

L’approche que vous choisissez dépendra de votre structure hiérarchique et de la nature de vos équipes. La structure matricielle a l’avantage d’être équilibrée, car elle instaure des liens hiérarchiques entre chaque employé et plusieurs responsables de différents services ou divisions.

Cette structure est idéale pour les entreprises aux attentes suivantes :

  • Créer un juste équilibre entre les unités et les produits

  • Optimiser la collaboration et la communication

  • Équilibrer l’autorité

En général, cette structure convient aux organisations qui souhaitent encourager tous les membres d’équipe à prendre des décisions plutôt que de placer l’autorité entre les mains d’une poignée d’individus.

[À lire] 12 astuces pour communiquer plus efficacement au travail

4. Structure basée sur les processus

Cette structure met l’accent sur les processus internes plutôt que sur les différents services de l’entreprise. Comme d’autres structures, elle est organisée hiérarchiquement, chaque processus relevant de l’autorité de la direction.

Ce type de structure d’équipe est privilégié par les organisations dont les processus (qu’ils soient nouveaux ou déjà mis en place) priment sur les projets individuels.

Cette structure est idéale pour les entreprises aux attentes suivantes :

  • Optimiser l’efficacité

  • Favoriser la croissance de l’organisation

  • Mettre en place de nombreux processus différents

En général, cette structure convient aux équipes qui se concentrent sur leurs processus internes plutôt que sur les projets externes.

5. Structure circulaire

Bien qu’elle se démarque visuellement, cette structure suit comme la plupart des autres un modèle hiérarchique. Plus un membre d’équipe est haut placé, plus il est proche du cœur du cercle. Au cœur du cercle, les dirigeants ont des relations fluides avec chaque chef de service.

Structure circulaire

Cette structure permet à chacun d’être en lien avec les autres tout en restant dans son propre cercle. Le nombre de cercles dans votre structure continuera d’augmenter jusqu’à ce que chacun soit placé au bon niveau.

Cette structure très visuelle convient particulièrement aux petites équipes qui souhaitent favoriser des communications fluides.

Cette structure est idéale pour les entreprises aux attentes suivantes :

  • Simplifier la communication

  • Permettre la bonne circulation des informations

  • Établir des relations fluides

Bien qu’elle diffère de beaucoup d’autres structures, cette approche moderne peut convenir aux organisations qui reposent sur le télétravail, car elle favorise une bonne communication entre la direction et les membres d’équipe.

6. Structure horizontale

Contrairement aux organigrammes triangulaires traditionnels, la structure horizontale est composée d’un réseau interconnecté comptant de nombreux niveaux sur un pied d’égalité. Ces niveaux incluent tous les échelons hiérarchiques : dirigeants, cadres intermédiaires, etc. Dans cette structure, les dirigeants et les membres d’équipe n’ont généralement que deux niveaux d’écart, alors qu’avec l’approche hiérarchique, de nombreux niveaux peuvent séparer les hauts dirigeants des employés en bas de l’échelle.

La structure horizontale est idéale pour les équipes qui veulent créer des réseaux centralisés ou unifiés en lien avec les objectifs communs.

Les liens entre chacun varient en fonction des équipes et de l’implication des dirigeants. L’objectif principal de cette structure est de créer un équilibre entre les équipes de direction et les équipes interfonctionnelles.

Cette structure est idéale pour les entreprises aux attentes suivantes :

  • Optimiser la productivité

  • S’accorder sur les objectifs

  • Favoriser la transparence à l’échelle de l’organisation

Si vous souhaitez suivre une approche non traditionnelle, la méthode horizontale peut avoir des effets très positifs sur votre productivité et sur la transparence de vos opérations.

Tester les Objectifs Asana gratuitement

7. Structure organisationnelle en réseau

Dans le cadre de cette approche, les équipes sont structurées sous la forme de réseaux interconnectés. Cette structure est particulièrement adaptée aux organisations qui font appel à des intervenants externes, qui ont plusieurs bureaux dans le monde ou qui détiennent plusieurs petites entreprises.

Dans le cadre de cette structure, chaque réseau constitue une entité distincte. Les réseaux sont connectés les uns aux autres et forment ce qu’on appelle des « hubs ».

Séparées en hubs, les équipes peuvent échanger beaucoup d’informations au sein de leur réseau, plutôt que d’échanger un peu d’informations avec beaucoup de réseaux. La raison est simple : les membres d’équipes ont plus de chances de savoir qui contacter au sein de leur hub, ce qui favorise une meilleure communication.

Cette structure est idéale pour les entreprises aux attentes suivantes :

  • Favoriser la communication au sein des réseaux

  • Permettre aux membres d’équipe de disposer d’informations de contact claires

  • Regrouper les spécialités dans des réseaux

Souvent, la structure en réseau n’est pas un choix, mais une obligation. La plupart des organisations n’utilisent cette structure que si leurs équipes sont déjà plus ou moins organisées de cette façon par nature.

8. Structure divisionnelle axée sur le produit

Dans le cadre de la structure divisionnelle, chaque fonction est regroupée au sein d’un département donné. Il existe différents types de structures divisionnelles, dont la structure axée sur le produit.

Structure divisionnelle axée sur le produit

Dans le cadre de cette approche, chaque département ou division est lui-même divisé en lignes de produits individuelles.

Des équipes données sont responsables de chaque ligne de produits. Cette structure est particulièrement utile pour les organisations qui reposent sur la production et veulent définir clairement des responsabilités pour chaque service.

Cette structure est idéale pour les entreprises aux attentes suivantes :

  • Mettre en place des services semi-autonomes

  • Favoriser l’amélioration continue du produit

Ces caractéristiques conviennent particulièrement aux équipes majoritairement consacrées au développement de produits et qui recherchent un juste équilibre entre travail d’équipe et travail individuel.

9. Structure divisionnelle axée sur le marché

Comme son nom l’indique, la structure divisionnelle axée sur le marché repose sur des marchés individuels, qu’il s’agisse de types de secteurs, de clients, etc. Souvent, les organisations qui utilisent cette structure regroupent plusieurs marques sous une société mère ou proposent des biens et services très variés.

Ce type de structure divisionnelle permet d’établir clairement les responsabilités de chaque service. En général, les entreprises qui utilisent cette structure proposent un vaste éventail de produits et ont besoin d’aide pour organiser leurs services autour de toutes les gammes et lignes de produits.

Cette structure est idéale pour les entreprises aux attentes suivantes :

  • Pouvoir se focaliser sur un marché à la fois

  • Encourager la spécialisation des équipes

  • Favoriser les accomplissements individuels

Comme les autres structures divisionnelles, la structure par marché convient le mieux aux équipes qui privilégient un juste équilibre entre travail individuel et travail d’équipe.

10. Structure divisionnelle par zone géographique

Le dernier type de structure divisionnelle s’appuie sur les zones géographiques. Les régions, territoires ou secteurs sont organisés dans des services distincts, de façon à créer des limites claires et à faire la distinction de la logistique propre à chaque région. Cette structure convient aux organisations dont les clients ou les chaînes d’approvisionnement sont disséminés dans plusieurs zones géographiques.

La répartition du travail peut avoir des répercussions positives sur tout un éventail de fonctions, favoriser les spécialisations individuelles et augmenter la valeur ajoutée dans certaines zones géographiques.

Cette structure est idéale pour les entreprises aux attentes suivantes :

  • Proposer des services à l’échelle locale

  • Faciliter la communication avec les chaînes d’approvisionnement et les clients locaux

  • Favoriser la collaboration des équipes

Comme la structure en réseau, cette structure est plus souvent utilisée par besoin que par choix. Si votre organisation n’est pas soumise à des contraintes géographiques (plusieurs établissements physiques ou employés vivant dans plusieurs régions, par exemple), cette approche n’est pas faite pour vous. En revanche, cette option convient particulièrement aux équipes qui cherchent à gérer des équipes dispersées sur le plan géographique.

Quelle structure d’équipe est faite pour vous ?

Pour choisir la structure la plus adaptée à votre organisation, vous devez vous intéresser à de nombreux facteurs : taille de chaque équipe, nombre de dirigeants, valeurs de l’entreprise… Alors que certaines organisations privilégient les approches traditionnelles, d’autres préfèrent opter pour la modernité.

La communication et l’équilibre de l’autorité sont les deux principaux facteurs à prendre en compte lors du choix de votre nouvelle structure, car ces éléments jouent un rôle décisif sur la dynamique de l’équipe.

Structures d’équipes et communication

Pour assurer le bon équilibre de votre organisation, vous devez bien doser la communication et la transparence. Une communication excessive peut être source de confusion et entraîner des burnouts, tandis qu’un manque de communication peut causer une baisse de productivité et l’exécution de tâches redondantes.

Les structures d’équipe suivantes offrent un niveau équilibré de communication et de transparence :

  • La structure matricielle

  • La structure circulaire

  • La structure en réseau

Ces types de structures peuvent servir aux équipes de développement, aux équipes marketing et à bien d’autres encore.

Structures d’équipes et autorité

Tout comme pour la communication, l’autorité doit être dosée avec précision. Tout écart majeur entre les employés des niveaux supérieurs et ceux des niveaux inférieurs peut entraîner un manque de transparence et des problèmes de communication.

Il peut s’avérer difficile de trouver un juste équilibre. Certes, les dirigeants doivent avoir l’autorité sur les domaines qui jouent un rôle clé sur l’organisation, mais les employés peuvent se sentir mis de côté si quelques personnes seulement détiennent toute l’autorité.

Les structures d’équipe suivantes offrent une répartition équilibrée de l’autorité :

  • La structure horizontale

  • La structure matricielle

  • La structure hiérarchique

Faites le bon choix ! Une structure hiérarchique adaptée permettra à votre équipe de communiquer ses idées et d’accomplir des tâches à forte valeur ajoutée.

[À lire] Leadership ou management : quelles différences ?

Choisissez la structure idéale pour favoriser la réussite de votre équipe

La structure de votre équipe joue notamment un rôle clé sur la cohésion d’équipe, sur le moral des employés, et même sur la réussite de votre entreprise. En tant que chef de projet, vous pouvez créer des limites claires entre vos différentes équipes pour améliorer leur productivité et leurs performances.

Vous voulez optimiser votre structure ? Testez notre logiciel de collaboration pour rationaliser la communication d’équipe.

Collaborer gratuitement sur Asana

Ressources associées

Article

5 tips to set great company values that reflect your unique culture (with examples)