Comment créer une start up en 9 étapes? Conseils et outils

Lydia Rajteric headshotLydia Rajteric28 novembre 20226 min de lecture
facebooktwitterlinkedin
Startup image
Modèles

Résumé

Les start ups sont de jeunes entreprises généralement créées pour développer un produit ou un service unique, le commercialiser et le rendre irrésistible et irremplaçable pour les clients. Découvrez dans cet article quelles sont les caractéristiques et les étapes de création d’une start-up.

D’une entreprise unipersonnelle aux plus grosses sociétés de la Tech Industry dans la Silicon Valley, la définition de startup est aussi vague que vaste.

Prenons l’exemple de Netflix ou d’Amazon par exemple, on peut difficilement classer ces entreprises dans la même catégorie que les créateurs de jeux et d’appli mobiles qui travaillent depuis leur espace de coworking. Et pourtant, ces deux types d’entreprises sont des startups (ou start-up). 

Alors, qu’est-ce qui définit une start up ? 

La définition la plus courante pourrait être celle d’Éric Ries, créateur de la méthodologie Lean Startup

« Une start up est une jeune entreprise innovante conçue pour créer un nouveau produit ou service dans des conditions de grande incertitude. » 

Dans cet article, nous verrons en détail quelle est la définition d’une start up. Nous étudierons toutes les caractéristiques afin de comprendre quelle est la différence entre une start up et une entreprise. Commençons déjà par répondre à cette question cruciale:

Qu’est-ce qu’une start up ?

Les start ups sont de jeunes entreprises généralement créées pour développer un produit ou un service unique, le commercialiser et le rendre irrésistible et irremplaçable pour les clients.

Ces entreprises démarrent en général avec des coûts élevés et des revenus limités, c’est pourquoi elles recherchent des capitaux auprès de diverses sources (fonds de placement, Business Angels etc.) lorsqu’elles ne sont pas autofinancées par l’équipe fondatrice 

Le terme start up englobe une réalité plus complexe qu’une simple création d’entreprise: innovante, la start up vise à remédier aux lacunes des services ou produits existants ou à créer des catégories entièrement nouvelles. Cela ne signifie pas que le fondateur possède des capacités innées ou qu’il fait partie d’une élite hautement qualifiée. Il doit avoir une touche technique, artistique ou intellectuelle à apporter pour se différencier des entreprises déjà présentes sur le marché.

Quelles sont les caractéristiques communes des startups?

Même si elle démarre tout petit, la start up voit grand, dès le départ. Voici quelles sont les conditions pour être classé parmi les startups : 

  • Technologie et innovation : les startups utilisent l’IA et d’autres solutions technologiques pour créer un avantage concurrentiel. Elles se distinguent des autres entreprises : la start up ne copie pas un produit ou un service déjà largement présent sur le marché, elle innove et propose un produit prévu pour changer la vie de l’utilisateur

  • Croissance : la start up vise une croissance hors du commun et rapide

  • Évolutivité : une start up construit un modèle commercial évolutif et reproductible

  • Âge : comme son nom l’indique (« entreprise qui démarre »), la start up est relativement jeune et cesse de fonctionner en tant que telle au bout de 5 ans en moyenne. À terme, la startup devient soit une entreprise classique, soit elle disparaît par manque de trésorerie, ou bien elle est rachetée par une entreprise plus grande

  • Risque : L’incertitude est présente partout dans le processus de démarrage et fait partie intégrante de ce qui leur permet de réussir.

Qu’est-ce qu’une "licorne" et une "start up nation" ?

Dans le secteur du capital-risque, le terme "licorne" désigne toute startup qui atteint une valorisation d’un milliard de dollars. Toutes les licornes possèdent des caractéristiques communes, à savoir :

-   L’innovation : toutes les licornes ont bouleversé les habitudes des consommateurs (Uber, Airbnb, Snapchat, etc.)

-   Haute technologie : autre tendance commune aux licornes, elles évoluent dans le secteur des nouvelles technologies

-   BtoC : la plupart des licornes sont axées sur le consommateur, leur objectif est de simplifier les choses pour les clients et s’intégrer à leur vie quotidienne.

-   Propriété privée : les licornes sont généralement des start-up privées dont la valeur augmente quand une société investit dans l’entreprise.

 

Le terme start up nation a été popularisé par E.Macron dans son discours du 17 septembre 2019. Parmi les objectifs de ce plan figure la création de 25 licornes d’ici 2025 et de la fameuse French Tech visant à faire de la France l’un des pays les plus attirants dans le monde pour les start-ups.

Comment créer une start up en 9 étapes

Comme pour toute création d’entreprise, il faut du temps, des efforts et bien sûr, des capitaux pour lancer une startup et faire décoller ses idées.

Quel que soit le domaine (foodtech, cleantech, fintech, edtech, biotech, numérique, etc.), voici les 9 étapes communes à la création d’une start up.

  • Proposer une idée innovante;

  • Faire une étude de marché et surveiller la concurrence;

  • Établir des indicateurs clés de performance (KPI);

  • Tester et apprendre;

  • Définir le modèle économique;

  • Rédiger un business plan;

  • Sécuriser le financement;

  • Élaborer un plan marketing;

  • Choisir un statut juridique.

Proposer une idée de start up

Tout commence par une idée, c’est le principe de toute création d’entreprise. Pour trouver une parfaite idée de start up, commencez par analyser quels sont les problèmes des gens et réfléchissez à la manière de les résoudre. Ne cherchez pas forcément un concept totalement unique, mais plutôt une façon innovante de compléter un service déjà existant. 

Ex : la création d’un service de livraison de plats cuisinés comme Deliveroo offre aux restaurants partenaires une plus grande visibilité et aux clients la facilité d’accès à une multitude de variétés culinaires.

Faire une étude de marché et surveiller la concurrence 

La prochaine étape du processus de création d’une start up est l’analyse du marché. Estimez la valeur marchande et identifiez vos concurrents potentiels. Vérifiez pour cela si le produit ou le service envisagé existe déjà et en quoi il diffère éventuellement du vôtre.

Analysez la concurrence proche et éloignée, recherchez les informations financières clés de vos concurrents et examinez les prix qu’ils pratiquent sur le marché. 

Garder un œil sur la concurrence est utile pour plusieurs raisons, la plus intéressante pour vous étant celle-ci : vos concurrents ont peut-être dû affronter certains défis auxquels vous êtes actuellement confronté. En surveillant les concurrents, vous pourriez trouver un raccourci vers le succès.

Établir des indicateurs clés de performance (KPI) 

Difficile de mesurer le succès d’une start up sans définir quelques indicateurs clés de performance. En tant que fondateur, vous allez vous concentrer sur les KPI qui affectent le plus la croissance de votre start-up et vous consacrerez vos ressources à ces domaines.

Tester et apprendre

 Pour vérifier que votre idée correspond bien à un besoin réel, il faut créer un prototype que vous présenterez à un panel de clients. Vous interrogerez ces derniers pour ajuster votre offre. Ces données récoltées vous permettront dans un premier temps de savoir s’il faut poursuivre ou non cette idée.

 Le processus de validation peut être finalisé avec une preuve de concept (PoC) ou un MVP (produit minimum viable).

Qu’est-ce que la méthodologie Lean Startup ?

Popularisée par l’entrepreneur américain Éric Ries, le Lean startup est une approche de création de start up basée sur la conviction que les entrepreneurs doivent enquêter, expérimenter, tester et itérer au fur et à mesure qu’ils développent des produits. 

La méthodologie Lean Startup repose sur le Validated Learning (validité des concepts), le design itératif et l’expérimentation scientifique, ce dans le but de vérifier la viabilité d’un projet. 

Les partisans de la méthodologie affirment que les principes du Lean startup garantissent que les entrepreneurs développent des produits que les clients veulent réellement, plutôt que de tenter de créer des entreprises basées sur des idées non testées.

Définir le modèle économique

Vous savez maintenant quel est votre USP (Unique Sell Proposition) qui explique pourquoi un client devrait acheter votre produit/service plutôt qu’un autre. Passons à présent à la préparation d’un modèle d’entreprise : utilisez pour cela un modèle prêt à l’emploi comme un Business Model Canvas, incluant les informations suivantes : 

  • Le segment de clients;

  • La proposition de valeur;

  • Les canaux de marketing;

  • La relation client;

  • Les flux de revenus;

  • Les ressources clés;

  • Les activités clés;

  • Les partenariats clés;

  • La structure de coûts.

[A lire] Comment faire un business model canvas ? Méthode et outils

Rédiger un business plan

Sur la base de votre business model canva, vous devez à présent construire votre business plan qui devrait clarifier tous les aspects précédemment énoncés. Aussi, c’est le moment d’évaluer la rentabilité future de l’entreprise. Cela vous aidera à déterminer vos besoins financiers et à générer un retour sur investissement rapide.

Sécuriser le financement 

Le coût d’une start up diffère pour chaque entreprise. Cependant, quels que soient vos coûts, vous devrez probablement lever des fonds pour démarrer. Pour savoir comment financer votre start up, vous pourriez faire appel à :

  • Vos fonds personnels, emprunts auprès d’amis, famille;

  • Financement participatif;

  • Levées de fonds auprès d’investisseurs dits « Business Angels »;

  • Prêts bancaires classiques;

  • Aides de la banque publique d’investissement (BPI France);

  • Sociétés de capital-risque;

  • Fonds d’investissement. 

Élaborer un plan marketing 

Chaque start-up doit consacrer du temps et de l’argent au plan marketing. C’est une dépense importante qui va vous aider à :

  • Établir une identité de marque;

  • Créer des relations clients et fidéliser;

  • Accroître votre visibilité, pour attirer de nouveaux clients;

  • Renforcer la réputation de la start up;

  • Rejoindre un incubateur de startup.

 Vous devriez pour cela actionner quelques-uns de ces leviers : 

  • Utilisation des réseaux sociaux pour engager les clients;

  • Offrir des récompenses ou des échantillons gratuits pour développer la notoriété de la marque;

  • Sponsoriser des événements pour faire connaître la start up auprès des communautés locales.

Choisir un statut juridique 

L’enregistrement est la dernière étape de la création d’une start up. Assurez-vous à ce stade de régler toutes les questions juridiques : choix du statut, obtention d’un numéro fiscal, création d’un compte bancaire professionnel, dépôt de la marque, création des contrats qui seront utilisés auprès de la clientèle, etc.

Le cycle de vie d’une startup comprend généralement les phases suivantes : 

- Idéation : le projet est au stade de l’idée, l’entrepreneur débute la construction du projet (via les étapes décrites plus haut)

- Démarrage : Levées de fond, création d’un prototype et embauches éventuelles

- Amorçage : la start up est lancée et la structure est pleinement opérationnelle

- Scaling : accélération de la croissance, la rentabilité est établie

- Expansion : introduction en bourse, levées de fonds supplémentaires, les moyens sont décuplés et la start-up pérennise sa viabilité en se transformant en entreprise traditionnelle

Conseils pour réussir la création d’une start up

Multi casquettes, le fondateur de start up doit être capable de créer une vision d’ensemble de son entreprise, de lever des fonds pour son développement et de développer des relations positives avec ses parties prenantes.

Pour réussir à gérer toutes ces tâches, le créateur d’entreprise doit posséder un certain nombre de compétences, en voici quelques-unes: 

Compétences comptables 

Les défis financiers des start ups sont nombreux, c’est pour cela que les créateurs de start ups doivent posséder des compétences fondamentales en comptabilité afin de pouvoir obtenir des financements externes, et gérer ensuite les budgets en interne.

Ils doivent maîtriser les concepts de tarification et des flux de trésorerie. Au fur et à mesure que la start up se développe (ou parfois même dès la création) l’entrepreneur engage généralement un spécialiste (cabinet comptable) pour gérer tous ces aspects financiers.

Compétences commerciales

La maîtrise des techniques de vente est nécessaire pour assurer la réussite d’une start up et sa croissance continue. Contrairement à une entreprise classique, la partie commerciale de la start up induit une fidélisation de sa clientèle avec son produit via la compréhension du besoin et la mise en place d’une relation forte.

Compétences en gestion d’équipe 

Une start up réussit difficilement sans une bonne équipe. Constituer une équipe performante demande du temps et de la patience, et aussi un certain leadership. Le fondateur de start up doit s’assurer que son équipe est en effet sur la même longueur d’onde et partage ses valeurs. Le leader est ainsi généralement à la fois compatissant et exigeant et vise à développer des relations solides.

Compétences techniques 

Avoir des compétences techniques est une autre clé de la réussite d’une startup. En particulier lorsque le produit est en phase de conception.

Comme l’idée sous-jacente d’une start up est de développer une idée unique, les créateurs ne peuvent simplement pas externaliser la partie technique. 

Compétences en communication et gestion 

Développer des compétences en communication présente des avantages considérables pour toute entreprise. Les experts en communication sont capables de motiver leurs équipes à accomplir des tâches plus efficacement et plus rapidement. Les fondateurs de start ups doivent être capables de faire passer un message clair. Ils doivent aussi savoir déléguer les tâches et gérer le travail d’une équipe.

Outils de gestion de projet pour les startups

Maintenant que vous savez ce qu'est une startup, quelles sont les compétences nécessaires et quelles sont ses caractéristiques fondamentales, vous devez mettre tout cela en ordre. Vous avez probablement besoin d'un outil qui vous aide à organiser toutes les tâches, à établir des stratégies et à partager toutes ces informations avec votre équipe. 

La plateforme de gestion du travail Asana accompagne les entrepreneurs, depuis la création d’entreprise jusqu’au lancement de produit, en passant par le management des équipes.

Découvrez tous nos outils, nos modèles gratuits et lancez-vous à votre tour dans l’entreprenariat :

Ressources associées

Article

Comment la Business Intelligence peut-elle augmenter la performance de votre entreprise?