6 conseils pour établir des liens et développer des relations authentiques

Portrait du contributeur – Julia MartinsJulia Martins19 août 20215 min de lecture
facebooktwitterlinkedin
6 conseils pour établir des liens et développer des relations authentiques – Image bannière de l’article

Résumé

Votre capacité à tisser des liens est une compétence complémentaire essentielle pour instaurer un climat de confiance, établir une communication efficace et forger d’excellentes relations avec les membres de votre équipe. Dans cet article, nous passons en revue 6 conseils pour briser la glace et créer du lien.

Tout le monde aspire à des relations harmonieuses avec ses collègues. Toutefois, si vous voulez créer un vrai sentiment de camaraderie, tisser des liens avec les autres et vous sentir à l’aise dans vos discussions avec eux, il va vous falloir faire des efforts.

Cette aptitude nous semble parfois innée, et en effet, certains sont naturellement doués pour établir des liens avec les autres. Mais alors, comment faire lorsque l’on n’est pas un as de la conversation et que l’on est maladroit dans ses rapports avec les autres ? Heureusement, comme toute compétence complémentaire, chacun peut développer sa capacité à établir des liens. Nous allons ici vous donner les clés pour y parvenir.

Qu’est-ce qu’un lien ?

Le lien est à la base de toute relation authentique entre deux personnes. Celles qui sont à l’aise dans les rapports sociaux savent établir des liens avec les autres. Dans le cadre d’une bonne relation, votre collègue se sentira respecté, écouté et remarqué. C’est donc une excellente façon de comprendre ses besoins et de l’épauler.

Lorsque nous établissons des liens, nous développons une relation authentique entre collègues. Il ne suffit pas de feindre un quelconque intérêt, mais bien de faire preuve d’ouverture d’esprit et d’honnêteté pour établir une confiance mutuelle.

Les avantages de ces liens

  • Établir une confiance mutuelle

  • Impliquer davantage les membres de l’équipe

  • Rendre les séances de feedback plus constructives

  • Renforcer la loyauté de l’équipe

  • Construire une bonne dynamique de groupe

  • Se sentir « en phase » avec l’autre

  • Développer une communication efficace au travail

Qui a besoin d’établir des liens ?

Votre capacité à créer des liens vous aide à établir d’excellentes relations rapidement, quel que soit votre poste dans l’entreprise. Elle vous sera essentielle si vous voulez vous forger de bonnes relations de travail : outre le fait de faciliter la collaboration, elle est gage de bonne confiance mutuelle et vous permet de mieux communiquer.

Et si cette faculté à nouer des relations est utile à tous les membres d’une équipe, elle l’est d’autant plus dans le cadre de postes à responsabilités ou en contact avec la clientèle.

Établir des liens avec les clients

Le vendeur doit impérativement développer des relations avec ses clients : en effet, pour maximiser les ventes, il doit comprendre leurs besoins et désirs. En tant que commercial, vous établissez des liens en faisant votre possible pour identifier les besoins profonds du client, de façon à l’aider efficacement. Il s’agit ici de développer des relations à long terme, c’est pourquoi vous devez éviter d’utiliser cette technique pour conclure une affaire au plus vite.

Maintenir des relations avec les clients à long terme

Une fois votre client fidélisé, vous devez continuer à développer la relation afin de déterminer ses besoins, notamment parce que ces derniers évoluent. Les liens ainsi créés vous permettent de comprendre comment vos clients utilisent vos produits et services.

Par exemple, imaginez qu’un client avec lequel vous avez travaillé quelque temps vous annonce ne plus souhaiter souscrire à votre service. Si vous avez développé de bons rapports avec lui, vous pouvez essayer de comprendre les causes sous-jacentes à sa demande et trouver un moyen de l’aider. Au lieu de procéder à cette résiliation, est-il possible de réduire le nombre de places payantes ou de lui proposer un service moins onéreux, par exemple ?

Établir des liens avec vos subordonnés

Un bon manager saura également forger des liens avec ses subordonnés. Il pourra ainsi comprendre leurs objectifs et les aider au mieux, non seulement dans leurs activités quotidiennes, mais aussi dans la progression de leur carrière.

Établir des liens avec les collaborateurs et membres de l’équipe

Vous devriez également prendre le temps d’établir des liens avec vos collaborateurs et les membres de votre équipe. Outre le fait de rendre votre environnement de travail plus agréable pour tous, cette proximité avec eux vous permettra de lutter contre le burnout et le syndrome de l’imposteur.

6 conseils pour briser la glace et établir des liens

Au premier abord, tisser des liens peut sembler intimidant, surtout si vous n’êtes pas un champion de la conversation. Cependant, il vous suffit parfois d’exploiter vos points forts et d’user de votre personnalité pour instaurer des rapports authentiques.

1. Apprenez déjà à vous connaître

Avant même de lancer la conversation, vous devez déjà bien vous connaître. Nul besoin d’être la personne la plus bavarde ou la plus extravertie au monde, et il ne s’agit pas non plus de faire semblant. Quoi qu’il en soit, tout le monde peut interagir avec les autres, indépendamment de ses aptitudes à communiquer.

Commencez par identifier vos forces et faiblesses, sur lesquelles vous pourrez vous appuyer lors de vos prochaines discussions. L’échange de banalités n’est pas votre fort ? Ne vous inquiétez pas ! Vous pouvez aussi vous adresser à de nouvelles connaissances en abordant des sujets un peu moins superficiels, par exemple les animaux de compagnie ou l’expérience professionnelle : des sujets simples en apparence, mais qui vous permettront d’en savoir davantage sur vos collègues.

Vous êtes du genre introverti, et les événements de networking et autres soirées bondées vous mettent mal à l’aise ? Aucun problème ! Dans ce cas, privilégiez les discussions en petit comité devant la machine à café, ou échangez simplement quelques mots avec un collègue à la fontaine à eau. Au lieu de vous infliger tous les événements de réseautage au monde, misez plutôt sur ce qui vous convient le mieux.

2. Pratiquez l’écoute active

Comment aborder ce sujet sans parler de l’importance de l’écoute ? L’écoute active vise à écouter pour comprendre et donc à se concentrer davantage sur ce que dit l’interlocuteur que sur ce que l’on compte lui répondre.

Ils s’agit d’un très bon moyen pour développer des relations authentiques et aborder des discussions plus profondes. Lorsque vous accordez toute votre attention à l’autre au lieu de ne vous intéresser qu’à vos propres pensées, vous êtes plus impliqué dans ce qu’elle a à vous dire. Non seulement cela vous aide à la comprendre plus intimement, mais en plus, votre attitude la met à l’aise et elle se sent écoutée en votre présence.

[À lire] Écouter pour comprendre – pratique de l’écoute active, exemples inclus

3. Adoptez un langage corporel amical

L’attitude que vous adoptez au moment de l’écoute est tout aussi importante que votre façon d’écouter proprement dite. Même si vous êtes attentif, si votre communication non verbale vous fait paraître distrait ou indifférent, cela pourrait involontairement perturber votre interlocuteur. Pendant une discussion, prenez garde à vos expressions faciales et votre langage corporel. Avez-vous les bras croisés ? Regardez-vous la personne concernée dans les yeux ? Ces petits détails font une grande différence.

Pensez notamment à :

  • Hocher la tête régulièrement

  • Encourager votre interlocuteur par des gestes et des sons

  • Sourire

  • Regarder l’autre dans les yeux

4. Cherchez-vous des points communs

L’un des meilleurs moyens pour créer des liens consiste à vous trouver des ressemblances avec l’autre personne. Avez-vous des intérêts communs ? Une histoire similaire ? Il est souvent plus facile d’établir des rapports lorsque votre interlocuteur et vous avez des points communs. Vous pourrez ensuite vous appuyer sur ces éléments pour lancer une conversation plus profonde.

Pour trouver un sujet de discussion, il vous suffira bien souvent d’observer votre interlocuteur. Ce dernier pourrait par exemple porter un sweatshirt de son université ou avoir une photo de ses enfants sur son bureau. Peut-être même apprendrez-vous que vous avez travaillé à des postes similaires ou que vous aimez les chats tous les deux. Essayez de vous baser sur ce qui vous relie pour nouer une relation plus étroite.

5. Développez votre empathie

Même si vous n’avez pas beaucoup en commun avec votre collègue, faites preuve d’empathie et de curiosité pour forger un début de relation. Vous pouvez vous concentrer sur ses besoins et trouver comment l’aider dans un premier temps.

Par exemple, imaginons que votre collègue vienne d’arriver dans l’entreprise : peut-être aurait-il bien besoin d’un ami ? Et s’il a passé une mauvaise journée au travail, vous pouvez toujours lui proposer d’en discuter autour d’un café pour l’aider à se détendre. Quoi qu’il en soit, rappelez-vous qu’il s’agit avant tout de créer une connexion entre vous, en mettant votre intelligence émotionnelle à contribution.

[À lire] 19 biais inconscients à surmonter pour davantage d’inclusion

6. Posez des questions ouvertes

Si vous ne trouvez pas de point commun entre vous, incitez votre interlocuteur à partager ses passions en lui posant des questions ouvertes sur les sujets de votre choix. Il sera alors plus enclin à dévoiler son passé. Au lieu de lui demander depuis combien de temps il travaille dans le marketing, ce qui appellerait une réponse en une seule phrase, essayez plutôt d’en savoir plus sur ses débuts dans le domaine. Vous invitez ainsi la personne à vous raconter son histoire.

Pour trouver d’autres idées de questions ouvertes, découvrez Plus de 110 questions pour briser la glace et renforcer la cohésion d’équipe dans notre article spécial.

Tissez des liens profonds pour développer des relations authentiques

De bons rapports améliorent vos relations au travail et font de vous un meilleur communicant. Mais comme pour toutes les compétences complémentaires, votre capacité à nouer des liens avec les autres ne se développera pas en un jour. Il ne s’agit donc pas tant de la rayer une bonne fois pour toute de votre liste des compétences à acquérir, mais plutôt d’adopter des comportements et pratiques cohérents qui viendront la consolider au fil du temps.

Vous avez besoin de conseils pour devenir un meilleur communicant ? Consultez nos ressources sur la collaboration.

Ressources associées

Article

Group vs. team: What’s the difference?