Vous découvrez la planification stratégique ? Nous allons tout vous expliquer.

Portrait du contributeur – Julia MartinsJulia Martins16 avril 202110 min de lecture
facebooktwitterlinkedin
Vous découvrez la planification stratégique ? Nous allons tout vous expliquer - Image de bannière Asana

Si vous travaillez pour une start-up ou une petite entreprise, vous gagneriez sûrement à créer un plan stratégique. En ayant une idée précise des objectifs de votre organisation, vous pourrez veiller à ce que vos équipes travaillent sur les projets à plus forte valeur ajoutée. 

Le processus de planification stratégique n’a pas pour seul but de vous aider à identifier vos objectifs : pendant ce processus, vous créerez un document que vous pourrez partager avec vos employés et parties prenantes pour les tenir informés de votre progression. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment vous lancer dans la création d’un plan stratégique et élaborer celui-ci.

En quoi consiste un plan stratégique ?

Un plan stratégique sert à définir les objectifs de votre organisation et les actions à accomplir pour les atteindre. En général, le plan stratégique inclut l’énoncé de mission et l’énoncé de vision de l’entreprise, les objectifs à long terme (et les objectifs annuels), ainsi que le plan d’action des initiatives à entreprendre pour avancer dans la bonne direction. 

L’adoption d’un plan stratégique bien ficelé peut aider votre organisation à gagner en transparence et en précision. Ce niveau de transparence ne va pas toujours de soi : d’après nos recherches, seulement 16 % des travailleurs de la connaissance déclarent que leur entreprise parvient efficacement à établir et communiquer ses objectifs. En consacrant du temps à la planification stratégique, vous pourrez établir une vision de votre entreprise pour les trois à cinq ans à venir. Cette stratégie vous aidera ensuite à alimenter vos objectifs annuels et trimestriels.

Ai-je besoin d’un plan stratégique ?

Le plan stratégique fait partie des nombreux outils que vous pouvez utiliser pour vous fixer des objectifs et les atteindre. Voici les différences entre un plan stratégique et d’autres outils de gestion du travail et de projet :

Plan stratégique ou business plan ?

Nous vous conseillons d’établir un business plan quand vous créez une entreprise ou que vous changez radicalement votre stratégie commerciale. Dès le départ, couchez-y sur papier votre stratégie pour que chaque membre de votre équipe soit sur la même longueur d’onde concernant les priorités commerciales et objectifs clés de l’entreprise. Par ailleurs, votre business plan vous permettra de décrire et de partager votre stratégie avec les principaux investisseurs pendant les débuts de votre activité.

Téléchargez un modèle gratuit de plan stratégique

Si votre entreprise est déjà bien établie, pourquoi ne pas créer un plan stratégique plutôt qu’un business plan ? Même si votre entreprise est relativement jeune, votre plan stratégique peut s’ajouter à votre business plan et vous aider à garder le cap. Pendant le processus de planification stratégique, inspirez-vous des éléments commerciaux fondamentaux sur lesquels votre entreprise est déjà basée afin d’établir votre stratégie pour les trois à cinq années à venir.

Plan stratégique ou énoncés de vision et de mission ?

Votre plan stratégique, votre énoncé de mission et votre énoncé de vision sont étroitement liés. D’ailleurs, pour mettre au point votre plan stratégique, vous vous inspirerez de vos énoncés de vision et de mission.

Avant d’établir votre plan stratégique, vous devez avoir rédigé des énoncés de mission et de vision. Idéalement, ces derniers doivent dater de la phase de planification des activités de votre entreprise ou de peu après la création de celle-ci. Si vous n’avez pas d’énoncé de mission ni d’énoncé de vision, prenez dès maintenant le temps d’en créer. L’énoncé de mission expose la raison d’être de votre entreprise ainsi que les problèmes qu’elle cherche à résoudre, tandis que l’énoncé de vision présente dans les grandes lignes votre stratégie pour y parvenir.

Votre plan stratégique doit inclure vos énoncés de mission et de vision, mais pas seulement. En théorie, ces énoncés pourraient rester inchangés pendant toute la durée de vie de votre entreprise. Votre plan stratégique s’en inspire et présente les actions que vous allez entreprendre pour avancer dans la bonne direction. 

Par exemple, si votre entreprise produit des équipements de sécurité pour les animaux de compagnie, voici à quoi pourraient ressembler votre énoncé de mission, votre énoncé de vision et votre plan stratégique :

  • Énoncé de mission : « Assurer la sécurité des animaux du monde entier » 

  • Énoncé de vision : « Créer des équipements faciles à utiliser pour la sécurité et le suivi des animaux » 

  • Votre plan stratégique présente les étapes à suivre au cours des prochaines années pour rapprocher votre entreprise de sa mission et de sa vision. Par exemple, développer un nouveau collier intelligent de localisation ou rendre les micropuces plus simples à utiliser pour les propriétaires d’animaux de compagnie. 

[À lire] Un énoncé de vision bien formulé en 7 étapes

Plan stratégique ou objectifs de l’entreprise ?

Les objectifs de l’entreprise sont d’ordre général. Vous devez les fixer chaque année, voire chaque trimestre si votre organisation évolue rapidement. Ces objectifs donnent à votre équipe une idée claire de ce que vous souhaitez accomplir pendant une période donnée. 

Votre plan stratégique est davantage tourné vers l’avenir que vos objectifs d’entreprise, et il doit s’étendre sur plus d’une année de travail. Pour faire simple, vos objectifs d’entreprise s’inscrivent dans votre stratégie globale, mais votre plan stratégique doit aller au-delà de vos objectifs d’entreprise et couvrir plusieurs années.

[À lire] À propos des objectifs et des résultats clés (OKR)

Plan stratégique ou business case ?

Un business case (ou étude d’opportunité) est un document censé vous aider à présenter un investissement significatif ou une initiative pour votre entreprise. Lorsque vous créez un business case, vous expliquez pourquoi cet investissement est une bonne idée et en quoi ce projet de grande envergure aura des répercussions positives sur l’entreprise. 

Vous finirez peut-être par créer des business case pour certaines parties de la feuille de route de votre plan stratégique, mais ce dernier doit avoir une portée plus large. Ne vous limitez pas à une seule initiative : vous devez englober plusieurs années de feuille de route pour l’ensemble de votre entreprise.

[À lire] Rédiger un business case efficace : le guide du débutant

Plan stratégique ou plan de projet ?

Votre plan stratégique définit les objectifs que vous voulez atteindre à l’échelle de l’entreprise dans les trois à cinq années à venir et la façon dont vous comptez y parvenir. Votre plan de projet sert quant à lui à définir la façon dont vous allez accomplir un projet spécifique. Ce projet peut faire partie des nombreuses initiatives visant à atteindre un objectif donné, qui fait lui-même partie des nombreux objectifs de votre plan stratégique. 

Un plan de projet se divise en sept parties :

[À lire] Créer un plan de projet vraiment efficace

En quoi consiste la planification stratégique ?

Le processus de planification stratégique consiste à créer un plan pour atteindre vos objectifs stratégiques. Ce processus se divise en plusieurs parties, dont la collecte d’informations, le développement d’une stratégie et la gestion des performances une fois le plan mis en place.

Quand créer un plan stratégique ?

Votre plan stratégique vous aide à définir et présenter le cap que va suivre votre entreprise pour les trois à cinq prochaines années. Dans ce plan, vous pouvez prévoir des investissements et initiatives clés, expliquer en quoi ces initiatives majeures vous aideront à accomplir la mission et la vision de votre entreprise, et présenter en détail les liens entre vos projets quotidiens et ces initiatives commerciales. Si votre équipe ou votre entreprise ne suivent pas de plan stratégique pour le moment, le moment est venu d’en créer un. Si c’est déjà le cas, mettez-le à jour une fois que vous aurez atteint la plupart ou l’ensemble de vos objectifs. 

Essayez de créer un plan stratégique tous les trois à cinq ans, en fonction de la vitesse de fonctionnement de votre entreprise. Si elle évolue rapidement, nous vous conseillons de créer un plan stratégique tous les deux à trois ans pour tenir compte de l’émergence ou de l’évolution des priorités commerciales.

Les avantages de la planification stratégique

Lorsque vous créez un plan stratégique, vous fixez les objectifs précis à atteindre pour mener à bien votre énoncé de mission et votre énoncé de vision dans un délai de trois à cinq ans. Imaginons que la trajectoire de votre entreprise est une ligne sur une carte. Ici, votre plan stratégique vous aidera à déterminer la meilleure façon de vous rendre du point A (où vous vous trouvez actuellement) au point B (où vous voulez être dans quelques années).

La création et le partage d’un plan stratégique avec votre équipe vous permettent de :

  • Rassembler tout le monde autour d’une mission commune

  • Vous fixer des objectifs de façon proactive pour avancer sur la bonne voie

  • Définir des objectifs à long terme, puis fixer des objectifs à court terme pour les soutenir

  • Évaluer votre situation actuelle et identifier les éventuelles opportunités ou menaces

  • Aider votre entreprise à être plus durable en réfléchissant à long terme

  • Stimuler la motivation et l’engagement

Processus de planification stratégique

La création du plan stratégique doit être prise en charge par une équipe de quelques parties prenantes clés. Ce groupe, parfois appelé comité de gestion, est composé de cinq à dix parties prenantes et décisionnaires de l’entreprise. Il ne s’agira pas des seules personnes impliquées, mais ce sont elles qui dirigeront le travail. 

Une fois que vous avez monté le comité de gestion, vous pouvez entamer le processus de planification stratégique. 

Étape 1 : déterminer votre situation actuelle

Avant de créer votre plan stratégique et de définir vos objectifs, vous devez savoir où vous en êtes. Pour ce faire, votre comité de gestion va recueillir diverses informations auprès d’autres parties prenantes (employés et clients, par exemple), notamment :

  • Des données pertinentes sur le secteur et sur le marché pour identifier les opportunités commerciales et les éventuelles menaces imminentes.

  • Des retours client pour comprendre ce que vos clients attendent de votre entreprise (amélioration de produits, services supplémentaires, etc.).

  • Des retours d’employés à propos du produit, des pratiques commerciales ou de la culture d’entreprise.

  • Une analyse SWOT afin d’évaluer les opportunités actuelles et futures pour votre entreprise. SWOT est un acronyme issu de l’anglais : strengths, weaknesses, opportunities, threats (forces, faiblesses, opportunités et menaces). Vous consulterez régulièrement cette analyse pendant le processus de planification opérationnelle. 

Pour évaluer chaque paramètre de l’analyse SWOT, votre comité de gestion répondra à toute une série de questions :

Forces :

  • À l’heure actuelle, quels sont les domaines où votre organisation excelle ?

  • Qu’est-ce qui vous distingue de vos concurrents ?

  • Quelles sont vos ressources internes les plus précieuses ?

  • Quels biens matériels possédez-vous ?

  • Quelle est votre plus grande force ? 

Faiblesses :

  • Quels sont les domaines où votre organisation a des difficultés ?

  • Qu’est-ce qui vous manque à l’heure actuelle (produit, ressource, processus) ?

  • Dans quels domaines vos concurrents sont-ils plus performants que vous ?

  • Quelles éventuelles limites freinent votre organisation ?

  • Quels processus ou produits doivent être améliorés ?

[À lire] Théorie des contraintes : le guide du débutant

Opportunités :

  • Quelles opportunités votre organisation peut-elle saisir ?

  • Comment pouvez-vous tirer parti des forces propres à votre entreprise ?

  • Y a-t-il des tendances dont vous pouvez tirer parti ?

  • Comment pouvez-vous tirer profit des opportunités en matière de marketing ou de couverture médiatique ?

  • Votre produit ou service répond-il à un besoin émergent ? 

Menaces :

  • Sur quels nouveaux concurrents devez-vous garder un œil ?

  • Votre organisation a-t-elle des faiblesses qui l’exposent à des risques ?

  • Avez-vous fait l’objet ou êtes-vous susceptible de faire l’objet d’une mauvaise presse qui réduirait votre part de marché ?

  • Quelles sont les chances pour que l’attitude des clients envers votre entreprise change ?

Étape 2 : développez votre stratégie

C’est là que la magie opère. Pour développer votre stratégie, prenez en compte votre situation actuelle. Ensuite, inspirez-vous de vos documents commerciaux d’origine, qui présentent votre objectif final. Pour développer votre stratégie, l’idée est de sortir une boussole et de vous demander « et maintenant, où va-t-on ? ». C’est de cette façon que vous pourrez identifier la marche exacte à suivre. 

Pendant cette phase du processus de planification, inspirez-vous des documents clés de votre entreprise pour veiller à la faire avancer sur la bonne voie. Penchez-vous notamment sur les documents suivants :

  • Votre énoncé de mission, pour savoir comment continuer à progresser vers l’objectif principal de votre organisation.

  • Votre énoncé de vision, pour définir comment votre plan stratégique s’intègre à votre vision à long terme.

  • Les valeurs de votre entreprise, pour respecter ce qui compte le plus pour votre entreprise. 

  • Vos avantages concurrentiels, pour comprendre quel avantage unique vous offrez sur le marché.

  • Vos objectifs à long terme, pour définir où vous voudrez être dans cinq ou dix ans.

  • Vos projections financières, pour cerner vos attentes pour les trois prochaines années : états financiers, trésorerie et nouvelles opportunités dans lesquelles vous pourriez investir.

Étape 3 : créez votre plan stratégique

Maintenant que vous avez fait le point sur votre situation actuelle et sur vos objectifs, le moment est venu de coucher vos idées sur papier. Le plan à l’échelle de votre organisation sur les trois à cinq prochaines années doit prendre en compte votre situation actuelle et votre stratégie. Gardez à l’esprit que, même si vous mettez en œuvre un plan à long terme, les différents éléments de votre plan stratégique doivent être créés au fil des trimestres et des années.

Lors de la création de votre plan stratégique, définissez les éléments suivants :

  • Les priorités de votre entreprise pour les trois à cinq prochaines années, en vous basant sur votre analyse SWOT et votre stratégie.

  • Vos objectifs annuels pour la première année. Nul besoin de définir vos objectifs pour toutes les années de votre plan stratégique. Au fil des ans, vous allez créer de nouveaux objectifs annuels en accord avec vos objectifs stratégiques globaux. 

  • Les résultats clés et indicateurs clés de performances associés à vos objectifs pour la première année. Une partie de ceux-ci doivent être définis par le comité de gestion et l’autre partie par chacune des équipes concernées, qui connaissent bien le projet. Veillez à ce que vos résultats clés et indicateurs clés de performance soient mesurables et exploitables.

  • Votre budget pour l’année ou les quelques années à venir. Ce budget doit être basé sur vos prévisions financières et sur votre stratégie. Comptez-vous faire de grosses dépenses pour développer votre produit ? Agrandir votre équipe ? Mettre les bouchées doubles sur le marketing ? Mettez le doigt sur vos principales initiatives et sur leur place dans votre budget.

  • Une feuille de route globale. En gestion de projet, une feuille de route est un outil qui vous aide à visualiser le déroulement d’une initiative complexe. Vous pouvez aussi créer une feuille de route de projet à très grande échelle pour votre plan stratégique. Pour rendre le plan plus exploitable et compréhensible, exposez dans les grandes lignes les tâches sur lesquelles vous comptez travailler pendant certains trimestres ou années.

Étape 4 : partagez, surveillez et gérez votre plan stratégique

À ce stade, vous devriez avoir créé votre plan stratégique. Dernière étape du processus de planification : surveiller et gérer votre plan.

  1. Partagez votre plan stratégique. Ne vous contentez pas de le ranger au fond d’un tiroir. Donnez-en l’accès aux membres de votre équipe et aidez-les à comprendre en quoi leur travail contribue aux objectifs de l’entreprise et à votre plan stratégique global. Nous vous conseillons de partager votre plan dans l’outil que vous utilisez pour surveiller et gérer votre travail, de façon à pouvoir plus facilement faire le lien entre vos objectifs généraux et vos tâches quotidiennes. Si ce n’est pas déjà le cas, pensez à utiliser un outil de gestion du travail.

  2. Mettez régulièrement à jour votre plan (tous les trimestres et tous les ans). Basez vos objectifs à court terme sur votre plan stratégique. Sachez que ce dernier n’est pas gravé dans le marbre : vous devrez sûrement le mettre à jour si votre entreprise décide de changer de cap ou d’effectuer de nouveaux investissements. En cas de nouvelles opportunités commerciales ou menaces, vous voudrez sûrement ajuster votre plan stratégique pour guider votre organisation dans la meilleure direction possible pour les prochaines années.

N’oubliez pas que votre plan ne durera pas éternellement, même si vous le mettez fréquemment à jour. Une fois que vous avez atteint vos objectifs les plus stratégiques ou si votre stratégie a beaucoup évolué depuis la création de votre plan, le moment est peut-être venu d’en créer un nouveau. 

Tenez-vous-en au plan

Pour transformer la stratégie de votre entreprise en plan et ainsi optimiser votre impact, vous devez faire le lien entre vos objectifs professionnels et votre travail quotidien. En établissant clairement ce lien, vous offrez aux membres de votre équipe le contexte dont ils ont besoin pour donner le meilleur d’eux-mêmes. Une fois les priorités clairement établies, ils peuvent se concentrer sur les initiatives qui ont le plus d’impact sur l’entreprise, ce qui renforcera sûrement leur engagement.

Vous voulez vous lancer ? Découvrez comment faire le lien entre vos objectifs et votre travail quotidien grâce à Asana.

Ressources associées

Article

10 questions to ask before finding a mentor