Modèle de liste de contrôle de départ des employés

Un modèle de gestion des départs permet aux employés qui quittent l’entreprise et à leurs responsables de centraliser les tâches liées au processus de départ. Simplifiez votre processus et assurez le suivi des documents clés, des tâches de transition et des tâches à exécuter le dernier jour.

Créer votre modèle

Inscrivez-vous pour créer votre propre modèle.

FONCTIONNALITÉS INTÉGRÉES

project-view iconVues de projetform iconFormulairescheck-circle iconTâches

Recommended apps

Dropbox
Dropbox
Logo Slack
Slack
Logo Google Workspace
Google Workspace
Icône Microsoft
OneDrive

Partager
facebookx-twitterlinkedin

Les employés vont et viennent… Êtes-vous préparé à ces deux phases de transition ? En général, un processus est mis en place pour intégrer les nouveaux employés à leur arrivée et les aider à être opérationnels rapidement. À l’inverse, ce n’est pas toujours le cas lorsqu’ils quittent leur poste. Ce processus de départ (ou « Offboarding ») a beau être tout aussi essentiel que le processus d’accueil (« Onboarding »), il n’en reste pas moins souvent négligé. Pourtant, le départ d’un employé affecte inévitablement son équipe, sans oublier les processus et les projets. Heureusement, pour faciliter la transition et limiter les interruptions, vous pouvez créer un modèle afin d’organiser le départ des employés.

[Interface produit] Modèle de liste de contrôle de départ des employés sur Asana - vue Liste façon feuille de calcul

À la recherche d’un modèle pour l’accueil des nouveaux employés ? Le voici :

Modèle gratuit pour l’accueil des employés

En quoi consiste le processus de départ des employés ?

Le processus de départ des employés est une période de transition, qui survient lorsqu’un collaborateur quitte votre entreprise. En structurant ce processus, vous pouvez plus facilement dresser la liste de toutes ses responsabilités et ainsi aider vos collègues à savoir quelles seront les tâches à coordonner et à réaliser pendant la transition. De plus, votre équipe RH et vos responsables de la gestion du personnel auront plus de facilité à s’y repérer pour régler les derniers détails (notamment la procédure à suivre à la réception d’une lettre de démission et pour la restitution du matériel d’entreprise).

L’expérience vécue par votre employé à son départ dépend de votre culture d’entreprise et de vos besoins organisationnels, mais dans tous les cas, le processus doit : 

  • Préparer l’équipe au départ de l’employé concerné.

  • Vous permettre de vous assurer que toutes les annonces utiles sont faites.

  • Aider le service des ressources humaines à régler les formalités administratives.

  • Faciliter le transfert des connaissances en faisant le point sur les concepts, processus et tâches en cours avant le dernier jour de travail de l’employé.

  • Prévoir d’organiser la collecte des ordinateurs portables, badges et tout autre matériel appartenant à l’entreprise.

  • Inclure un entretien de départ pour recueillir des informations cruciales afin de proposer une meilleure expérience aux futurs employés.

Quelles que soient les activités à y inclure, le processus se divisera en de nombreuses étapes et prendra en compte des détails essentiels, quoique souvent négligés. La création d’un modèle de liste de contrôle pour le départ des employés vous aidera à suivre l’évolution du processus et à vous assurer que tout est fait dans les règles pour chaque employé en partance. Ainsi, dès qu’un employé vous fera part de son intention de vous quitter, vous n’aurez plus qu’à créer une copie du modèle et à lancer le processus. 

L’utilité du modèle de liste de contrôle de départ des employés

Parfois, pour bien s’organiser, le mieux reste encore de recourir aux bonnes vieilles méthodes et donc de créer une checklist. En revanche, mieux vaut éviter les documents papier, qu’ils soient rédigés à la main ou imprimés à partir d’un fichier sauvegardé : ceux-ci sont trop difficiles à déchiffrer et surtout à actualiser. Préférez un modèle numérique, qui vous permettra non seulement de vous organiser au fil du processus, mais aussi de tout harmoniser à l’échelle de l’entreprise.

Grâce à ce modèle, vous ne passerez plus à côté d’aucune étape clé. Par exemple, vous n’oublierez pas que dans le cadre d’un départ, vous allez devoir communiquer certaines informations à votre compagnie d’assurance. Dans le cas contraire, votre employé pourrait ne pas bénéficier de toutes les prestations de santé nécessaires par la suite… pas vraiment un départ idéal, donc. Le fait d’utiliser une même checklist pour tous vos collaborateurs (celle-ci étant copiée depuis votre modèle) vous évite de louper des étapes du processus de départ.

Créer un modèle de checklist de départ des employés en 6 étapes

Pour créer votre modèle de liste de contrôle pour la gestion des départs, suivez ces six étapes :

  1. Dressez la liste des supports utiles : rassemblez le nécessaire pour le départ de vos employés et passez le tout en revue. Si vous avez déjà créé des documents, processus et guides de départ, n’oubliez pas de les inclure dans la liste. 

  2. Faites le point avec les autres services : en général, le processus de départ est supervisé par le responsable de l’employé et par l’équipe RH, mais n’en oubliez pas pour autant les autres services ! Quid de l’équipe informatique et des finances ? De quoi ont-ils besoin ? À ce stade, vous repérerez certainement des étapes auxquelles vous n’aviez pas pensé (comme la signature d’un accord de non-divulgation), alors qu’elles sont importantes pour l’entreprise dans son ensemble.

  3. Créez des sections pour classer les tâches de la liste de contrôle : les tâches dépendront de vos besoins d’entreprise, mais elles devront inclure certaines informations élémentaires comme le nom et le rôle de l’employé en question, les formalités à remplir et les étapes à suivre (ex. : prévoir un entretien de départ).

  4. Faites le lien entre les informations et documents pertinents : les logiciels de gestion de projet ne sont pas seulement utiles pour coordonner vos processus, vous pouvez également y créer des checklists auxquelles vous ajouterez des documents. Par exemple, vous pouvez mettre en pièce jointe les formulaires à lire et à signer, en attribuant des échéances pour que tout soit fait dans les temps. 

  5. Enregistrez le modèle dans un endroit facile d’accès : pour que votre modèle de checklist aide vos collaborateurs à s’entendre sur la procédure à suivre, celui-ci doit être utilisé par tous. Une fois créé, enregistrez votre modèle dans un endroit accessible à tous. 

  6. Partagez-le : partagez votre modèle avec toutes les personnes concernées, aussi bien les responsables du personnel que les chefs d’équipe et de service, entre autres.

Fonctionnalités intégrées

  • Vue Liste : la vue Liste se présente sous forme de grille, ce qui vous permet de voir facilement tous les détails de votre projet en un clin d’œil. À l’image d’une liste de tâches ou d’une feuille de calcul, elle affiche toutes vos tâches en même temps, avec les titres et les échéances, mais aussi tous les champs personnalisés pertinents (priorité, statut, etc.). 

  • Vue Chronologie : inspirée des diagrammes de Gantt, la vue Chronologie présente toutes vos tâches dans un diagramme à barres horizontales. Elle permet de voir rapidement la date de début et de fin de chaque tâche, les dépendances et la façon dont les différents éléments de votre plan s’imbriquent. Grâce à cette vue centralisée, identifiez les conflits de dépendances et résolvez-les avant qu’ils ne posent problème. Le moyen idéal d’atteindre systématiquement vos objectifs dans les temps.

  • Formulaires : lorsque quelqu’un remplit un formulaire, une nouvelle tâche apparaît dans le projet Asana auquel il est lié. L’envoi d’informations depuis un formulaire vous permet de standardiser la réception des demandes, de recueillir les informations dont vous avez besoin et de veiller à ce que rien ne passe entre les mailles du filet. Plutôt que d’employer des systèmes ponctuels, créez un processus rationalisé et une série de questions auxquelles chacun doit répondre pour envoyer une demande. Sinon, faites appel à une logique d’arborescence pour baser les questions sur les réponses précédentes des utilisateurs. En résumé, les formulaires visent à réduire le temps et les efforts nécessaires à la gestion des nouvelles demandes, offrant à votre équipe plus de temps à consacrer aux tâches clés.

  • Sous-tâches : certaines activités sont bien trop complexes pour se cantonner à une seule tâche Asana. Dans ces cas-là, n’hésitez pas à vous faciliter le travail en créant des sous-tâches. Celles-ci permettent de diviser les tâches en plusieurs éléments indépendants pour répartir efficacement le travail, tout en veillant à ce que ces petites actions restent intégrées à la tâche parente. Utilisez des sous-tâches pour subdiviser les tâches ou détailler les différentes étapes d’un processus.

Applications recommandées

  • Dropbox : utilisez le sélecteur de fichiers Dropbox intégré au volet des détails de tâche Asana pour joindre des fichiers en toute simplicité.

  • Slack : transformez vos idées, demandes de travail et autres actions sur Slack en tâches et commentaires faciles à suivre sur Asana. Une question à poser ou une action de suivi à enregistrer ? Créez facilement une tâche Asana, avec un responsable et une échéance. Enregistrez les demandes et le travail à faire en toute simplicité pour éviter qu’ils ne se perdent sur Slack.

  • Google Workplace : le sélecteur de fichiers Google Workplace est intégré au volet de droite d’Asana, vous permettant de joindre directement des fichiers issus de Google Drive aux tâches Asana, en toute simplicité.

  • OneDrive : le sélecteur de fichiers Microsoft OneDrive est intégré au volet des tâches d’Asana. Il vous permet de joindre directement à vos tâches des fichiers Word, Excel, PowerPoint, etc.

FAQ

Qu’est-ce qu’un modèle de liste de contrôle de départ des employés ?

Ce modèle réutilisable est facile à copier et à adapter à chaque départ d’employé. La liste de contrôle vous permet de n’oublier aucune étape essentielle en cours de processus, comme le fait de récupérer le téléphone portable prêté par l’entreprise ou d’envoyer son dernier bulletin de salaire à votre ancien employé. En intégrant cette liste à votre modèle, vous structurez le processus de départ des employés pour harmoniser l’expérience globale. 

Accompagnez vos employés jusqu’à leur dernier jour en poste

Avec notre modèle, assurez le suivi de toutes les informations clés et donnez un coup de pouce aux employés qui vous quittent.

Créer votre modèle