Les rôles en équipe : 9 profils pour une équipe équilibrée

Image du contributeur – Équipe AsanaTeam Asana16 août 20217 min de lecture
facebooktwitterlinkedin
Les rôles en équipe - Image bannière de l’article
Modèles

Résumé

Le docteur Raymond Meredith Belbin a élaboré la théorie des rôles en équipe à partir de nos comportements courants. Le modèle Belbin divise les rôles en catégories d’individus orientés vers l’action, la réflexion ou la relation, afin d’équilibrer les équipes et d’accroître leur productivité.

Organisation et collaboration sont les maîtres mots de tout bon travail collectif. Chaque membre d’équipe doit jouer un rôle spécifique qui correspond à ses points forts, pour réussir ensemble à décupler la productivité du groupe.

Comme nous l’avons indiqué, le Dr Belbin a élaboré sa théorie en se basant sur nos comportements courants. Les neuf rôles en équipe se répartissent en trois catégories : l’action, la réflexion ou la relation.

Les membres d’équipe orientés vers l’action sont prêts à agir et s’accommodent sans problème de délais serrés. Les individus orientés vers la réflexion exercent leur pensée critique et apportent de nouvelles idées. Enfin, les membres orientés vers la relation disposent de compétences solides en communication, ce qui les aide à soutenir le reste de l’équipe.

Cet article aborde les neuf rôles en équipe de Belbin et se demande dans quelle mesure une équipe équilibrée renforce sa productivité.

Les rôles en équipe de Belbin

1. Propulseur

Les propulseurs font avancer l’équipe. Ils sont tournés vers l’action, motivés et transmettent leur enthousiasme à leurs pairs, même dans les situations difficiles. Les propulseurs sont des leaders nés et brillent dans les postes à responsabilités (gestion, direction). En cas de crise, ils mettront tout en œuvre pour trouver rapidement une voie de sortie.

Exemple : dans une équipe marketing produit, le propulseur est le chef de produit, lequel définit la vision de l’équipe et la feuille de route qui lui permettra d’atteindre ses objectifs.

2. Organisateur

Les organisateurs sont également orientés vers l’action et maintiennent l’ordre au sein de leur environnement de travail. Dotés d’un esprit pratique, ils parviennent à concrétiser leurs idées. Bien que ces individus aiment passer à l’action, ils font aussi preuve de beaucoup de mesure et de discipline. L’ensemble des membres de l’équipe peut compter sur les organisateurs, véritables piliers qui soutiennent leurs collègues avec assurance.

Exemple : un business analyst axé sur les données, évoluant au sein de l’équipe marketing produit, peut parfaitement endosser le rôle d’organisateur. Sa mission ? Chercher des solutions pour optimiser l’efficacité des processus de l’entreprise.

[À lire] Efficience ou efficacité au travail ? Les deux !

3. Perfectionneur

Dernier rôle tourné vers l’action : le perfectionneur. Vous l’aurez deviné, ce rôle désigne des individus méticuleux, attachés aux moindres détails et qui recherchent la perfection. Il peut s’agir de personnes plus introverties, mais qui constituent des atouts précieux pour le groupe, car les perfectionneurs encouragent constamment leurs collègues à produire un travail de grande qualité.

Exemple : les perfectionneurs sont parfaits au sein des équipes d’assistance technique. Ils sont capables d’identifier et de résoudre les problèmes de manière rapide et efficace.

4. Concepteur

Les concepteurs sont orientés vers la réflexion, et font preuve de créativité et d’innovation. Ils participent à l’équilibre de l’équipe, mais préfèrent passer du temps à réfléchir seuls et mûrir leurs idées de leur côté avant de communiquer leurs trouvailles au reste de l’équipe. Les concepteurs sont plus enclins à travailler en toute indépendance, mais cela ne les empêche pas de participer à la vie d’équipe et d’apporter une contribution précieuse. Toutefois, ces individus ne seront peut-être pas les plus loquaces.

Exemple : les concepteurs sont très créatifs et constituent d’excellents designers produit.

5. Priseur

Le priseur est lui aussi un adepte de la réflexion. Il a l’esprit rationnel et sait mettre ses émotions de côté pour résoudre efficacement les problèmes quand ils se présentent. Les priseurs s’avèrent particulièrement efficaces lorsque le projet requiert de mobiliser des connaissances avancées et d’établir une planification stratégique. Au sein d’une équipe, le priseur évalue les idées, détermine si elles sont pertinentes et réalisables, avant de prendre les mesures qui s’imposent pour les concrétiser.

Exemple : les chefs de projet à l’organisation sans faille définissent la portée stratégique des projets et font le lien entre les différentes équipes. En cela, ils constituent d’excellents priseurs.

6. Expert

Enfin, l’expert aime lui aussi consacrer du temps à la réflexion. Doté de connaissances approfondies dans son domaine de prédilection, il se consacre pleinement et exclusivement à ce dernier. Les experts sont plus productifs lorsqu’ils travaillent de leur côté plutôt qu’en groupe, comme c’est le cas pour tous les profils tournés vers la réflexion. Individus plus indépendants, ils apportent néanmoins une grande valeur à l’équipe en raison de leurs compétences spécifiques.

Exemple : les programmeurs informatiques, analystes SEO et membres des équipes techniques sont des experts. Ils effectuent des tâches et mobilisent des compétences spécialisées dans un domaine que le reste de l’équipe ne maîtrise pas forcément. Leur contribution est donc essentielle.

7. Coordinateur

Dans la catégorie des rôles orientés vers la relation, on trouve le coordinateur. Dotés de compétences solides en communication, les coordinateurs assument souvent des rôles de leaders ; ils encouragent la collaboration et motivent l’équipe à atteindre ses objectifs. Bien souvent, leurs collègues les admirent et les laissent prendre des décisions en toute confiance.

Exemple : les coordinateurs aiment collaborer et motiver les autres, et brillent en tant que chefs d’équipe de développement produit.

[À lire] 12 astuces pour communiquer plus efficacement au travail

8. Soutien

Les soutiens sont également tournés vers la relation. Leur personnalité extravertie leur permet d’interagir facilement avec les autres et ils se montrent à l’écoute de leurs collègues. Ces individus s’adaptent facilement au changement et savent comment maintenir des relations harmonieuses en cas de conflit. Si un membre d’équipe est débordé ou si un autre doit s’absenter pour régler une urgence familiale, les soutiens sont les premiers à intervenir et à offrir leur aide.

Exemple : le soutien est un collaborateur né et excellera au poste de responsable du marketing produit au sein d’une grande équipe.

9. Promoteur

Enfin, abordons le rôle du promoteur. Il s’agit d’individus spécialistes des relations et qui aiment partir à la recherche de nouvelles opportunités : trouver des possibilités marketing pour l’entreprise, échanger avec les parties prenantes à l’occasion du lancement d’un nouveau produit, etc. Les promoteurs adoptent un état d’esprit positif et constituent de parfaits réseauteurs, mais savent aussi mieux que personne dénicher de nouvelles opportunités.

Exemple : les promoteurs aiment tisser des liens avec autrui et font des merveilles dans le domaine de la vente.

[À lire] Le secret d’une bonne dynamique d’équipe

Constituer une équipe équilibrée

Constituer des équipes équilibrées au travail peut s’avérer plus difficile selon les types de personnalités (parfois nombreux) et les points forts de chacun. La plupart des équipes n’ont pas ces neuf profils en leur sein, c’est pourquoi il est essentiel d’évaluer comment travailler efficacement avec le groupe d’individus que vous gérez et de vous appuyer sur les forces de chacun.

Constituer une équipe équilibrée

Prendre appui sur les forces de l’équipe

Chacun des rôles en équipe de Belbin présente des forces et faiblesses. Les identifier vous aidera à former une équipe plus équilibrée. Par exemple, un concepteur est souvent moins à l’aise pour communiquer, mais il sait comment résoudre des problèmes complexes. Un perfectionneur peut ne pas avoir une grande expérience du travail en équipe, mais tient toujours ses délais.

Lorsque vous attribuez des responsabilités aux membres de votre équipe, concentrez-vous sur les points forts de chacun. Pour ce faire, évaluez en amont leurs atouts sur des « tâches test » ou effectuez des évaluations employés. Si vos collaborateurs mobilisent les connaissances et savoir-faire qu’ils maîtrisent le mieux au quotidien, votre équipe fonctionnera à merveille.

Repérer les manques au sein de l’équipe

En présence d’un trop grand nombre d’individus présentant les mêmes forces au sein d’une même équipe, les conflits ont tendance à se multiplier et les manques à se faire ressentir. Ainsi, si vous avez trop de collègues tournés vers la réflexion et pas assez vers l’action, vous vous retrouverez avec un tas de bonnes idées, sans jamais en concrétiser aucune.

Évaluez régulièrement votre équipe de façon à mettre rapidement en lumière ses lacunes. Vous devez analyser les performances de chacun des membres, mais également observer la façon dont ils travaillent ensemble. Vous pouvez alors ajuster les responsabilités et les tâches de certains, en fonction de leur comportement naturel et de leur personnalité. Organisez des activités de cohésion d’équipe : il s’agit d’un excellent moyen de nouer des liens avec le groupe et de trouver une bonne dynamique d’équipe.

Réévaluer fréquemment les rôles

Pour monter des équipes performantes, il vous sera nécessaire de réévaluer fréquemment les rôles et responsabilités. Effectuez des évaluations trimestrielles pour mesurer les progrès de chacun et déterminer si les concernés ont développé/renforcé leurs compétences avec le temps, si un rôle différent leur conviendrait mieux ou si participer à une formation complémentaire leur permettrait d’évoluer plus rapidement.

Par exemple, une personne généralement introvertie et orientée vers la réflexion peut gagner en confiance, et développer ses compétences en communication. Après une évaluation plus approfondie, vous pourriez découvrir qu’il s’agit d’une personne plutôt orientée vers la relation qui s’épanouirait parfaitement dans un poste de leader. Grâce à une réévaluation régulière des rôles et l’instauration d’une communication ouverte, le profil des membres d’équipe peut évoluer au fil du temps.

[À lire] Organisation du travail: 5 astuces pour bien gérer vos ressources

Outils de gestion d’équipe

Les outils de gestion d’équipe clarifient l’attribution des tâches et facilitent l’accomplissement des projets en groupe. Reconnaissons que lorsque chacun sait qui fait quoi et pour quand, la collaboration devient un jeu d’enfant. Misez sur la transparence et identifiez les priorités de chacun pour travailler mieux ensemble.

Gestion de la charge de travail

La gestion d’équipe consiste en grande partie à organiser la charge de travail du groupe en fonction des ressources, de manière proactive. La gestion de la charge de travail regroupe différents éléments : visualisation des calendriers, compréhension du cycle de vie des projets et utilisation d’outils permettant de les suivre au mieux, sans compter le volume de travail et les disponibilités de chacun. Ce processus est essentiel pour garantir le bon déroulement de vos projets, sans mettre trop de pression sur les uns ou les autres.

Gérer la charge de travail de votre équipe avec Asana

Allocation des ressources

La réussite de tout projet et de l’équipe qui le mène à bien dépend de la bonne allocation des ressources. Ce processus vous permet de déterminer facilement la disponibilité des ressources, celles dont vous avez besoin pour chaque projet et les individus les mieux à même de travailler sur l’initiative en question. Créer un plan de gestion des ressources est un excellent moyen de maintenir vos projets en bonne voie de A à Z.

Matrice RACI

Une matrice des rôles et responsabilités, également connue sous le nom de matrice RACI, aide les équipes à clarifier les rôles d’un projet et à déterminer le responsable de chaque tâche. Voici les rôles que désigne l’acronyme RACI : Responsable, Approbateur, Consulté et Informé. Pour créer une matrice de ce type, proposez une brève description de chacune des tâches de votre projet. Attribuez alors un rôle (parmi les quatre mentionnés plus haut) à chaque membre de l’équipe, pour chaque tâche à accomplir.

Tableaux Kanban

Les tableaux Kanban sont un excellent moyen pour les membres de l’équipe de visualiser l’état d’avancement d’un projet et d’identifier ainsi en un clin d’œil ce qu’il reste à faire pour le terminer. Dans un tableau Kanban, les tâches sont représentées par des cartes visuelles qui permettent aux membres de l’équipe de mieux visualiser le travail à faire et les processus projet. Ce système accroît la transparence et permet de suivre facilement la progression et la priorité de chaque initiative.

[À lire] Tableaux Kanban : le guide du débutant

Outils de collaboration d’équipe

La collaboration d’équipe est beaucoup plus simple lorsque vous disposez des bons outils. Qui n’a jamais rêvé de se débarrasser des tâches fastidieuses ? Les outils de collaboration vous permettent non seulement de standardiser les tâches, mais les membres de votre équipe peuvent également s’accorder sur les objectifs, gérer les modifications apportées aux projets, partager des fichiers, etc.

Adoptez un outil de collaboration d’équipe pour vous prémunir contre certains risques liés aux projets et optimiser la gestion des tâches à tous les niveaux. Pour aider l’ensemble des employés à s’épanouir au travail et à mieux gérer leurs activités, veillez à rendre l’outil accessible à tous.

Une équipe équilibrée accroît sa productivité

Appuyez-vous sur les neuf rôles en équipe de Belbin pour réussir à créer un environnement de travail équilibré et booster la productivité de votre équipe. Si vous savez comment tirer parti des atouts de votre groupe, vous renforcerez le bien-être des employés, car ces derniers effectueront des tâches qui leur conviennent. La collaboration d’équipe n’en sera que meilleure et le travail plus efficace.

Identifiez clairement le rôle de chacun et adoptez un outil de collaboration pour accélérer l’exécution de vos processus. Votre équipe pourra ainsi communiquer ses mises à jour, planifier ses tâches et communiquer en toute simplicité.

Améliorer la collaboration d’équipe avec Asana

Ressources associées

Article

7 questions à poser lors d’un entretien de départ, modèle inclus