Développement organisationnel : pour une vision globale de votre entreprise

Portrait du contributeur – Sarah LaoyanSarah Laoyan16 août 20223 min de lecture
facebooktwitterlinkedin
Développement organisationnel : pour une vision globale de votre entreprise - image bannière de l’article
Modèles

Résumé

Tels des êtres vivants, les entreprises s’adaptent et évoluent en continu pour assurer leur pérennité. Si votre entreprise stagne, il est peut-être temps d’effectuer une analyse d’ensemble. C’est là qu’entre en jeu le développement organisationnel, c’est-à-dire une forme de science comportementale dont l’objectif est de vous aider à améliorer le fonctionnement de votre structure.

Songez à une entreprise en activité depuis des lustres. Dans ses années les plus prospères, elle connaissait un énorme succès, et ses produits se vendaient comme des petits pains. Aujourd’hui, elle est en pleine perte de vitesse : les stratégies qu’elle suivait autrefois ne fonctionnent plus, et les dirigeants ne savent pas comment relancer l’activité.

Les entreprises sont comme les êtres humains, dans le sens où elles s’adaptent et évoluent en continu. Ainsi, une stratégie efficace dans un environnement peut s’avérer totalement infructueuse dans un autre contexte. Pour veiller à ce que leurs entreprises préservent leur compétitivité au fil du temps, les dirigeants doivent faire appel au développement organisationnel.

En quoi consiste le développement organisationnel ?

Le développement organisationnel est une forme de science comportementale visant à améliorer la façon dont travaille votre personnel. L’objectif est simple : perfectionner les processus actuels des entreprises ou mettre en place de nouveaux processus si votre équipe décide de procéder à des changements.

Dans une entreprise, n’importe qui peut suivre cette démarche. Bien que plus efficace lorsqu’il est intégré à la culture d’entreprise par les dirigeants, le développement organisationnel peut s’appliquer à l’échelle d’une équipe, voire au niveau individuel.

Développement organisationnel et ressources humaines : quelle différence ?

Souvent, on considère le développement organisationnel comme une branche des ressources humaines, mais la réalité est un peu plus nuancée.

La tâche de votre service RH est bien précise : soutenir chacun des membres de l’entreprise et répondre à leurs besoins. Le développement organisationnel concerne quant à lui la stratégie suivie par votre équipe pour veiller à la réussite des activités menées. Souvent, les professionnels des ressources humaines ont des notions de développement organisationnel, mais ce n’est pas leur cœur de métier. En revanche, les ressources humaines font partie des stratégies de développement organisationnel. Par exemple, un professionnel des RH peut chercher à créer une culture d’entreprise plus positive dans le cadre de sa stratégie de développement organisationnel.

Stratégies de développement organisationnel courantes

Ce processus varie d’une entreprise à l’autre. En effet, chaque entreprise est unique : ce n’est pas parce qu’une stratégie fonctionne pour l’une d’entre elles qu’il en ira de même pour les autres. Le processus de développement organisationnel vous permet d’obtenir une vue d’ensemble de votre entreprise et de mettre en place différentes stratégies, appelées « interventions ».

Qu’est-ce qu’une intervention en développement organisationnel ?

Une intervention est une tactique utilisée par votre équipe pour résoudre un problème rencontré au sein de l’entreprise.

Voici quelques exemples d’interventions en développement organisationnel :

Interventions liées au développement individuel des employés :

Interventions liées à la structure technique de l’entreprise :

Interventions liées aux relations humaines :

Les 7 étapes du développement organisationnel

Le processus de développement organisationnel se divise en sept étapes.

  1. Identification du problème : avec votre équipe, identifiez le problème auquel vous faites face actuellement. Vous pouvez organiser des sessions de brainstorming ou simplement lister les problématiques clés que vous souhaitez résoudre.

  2. Diagnostics : identifiez et documentez le fonctionnement actuel de vos processus. Essentielle pour le benchmark de vos indicateurs, cette étape permet d’obtenir une vue d’ensemble de l’efficacité de votre entreprise avant d’appliquer tout changement nécessaire.

  3. Collecte et analyse de données : au cours de cette étape, un professionnel du développement opérationnel recueille des données pour fournir la preuve qu’il existe un problème. Ces données peuvent prendre la forme d’entretiens avec les employés, de documentation sur les processus, d’indicateurs de réussite ou de bases de référence. Lors de cette étape, veillez à définir des indicateurs clés de performance (KPI) et des objectifs et résultats clés (OKR) afin de pouvoir mesurer facilement l’efficacité de vos changements.

  4. Retour d’informations : le professionnel du développement organisationnel fournit des commentaires sur les processus actuels de votre équipe en étudiant les diagnostics et en analysant les données recueillies au cours des étapes 2 et 3. Ensuite, il fournit des suggestions d’amélioration des processus.

  5. Planification d’interventions : au cours de cette étape, le professionnel du développement organisationnel élabore une stratégie de mise en œuvre des changements. Lors de la conception de ces interventions, il doit prendre en compte les objectifs et la capacité organisationnelle de l’entreprise pour vérifier que les propositions peuvent être appliquées dans des délais raisonnables.

  6. Mise en œuvre et gestion des changements : une fois toutes les interventions identifiées, il est temps de les mettre en œuvre par le biais de nouveaux processus. Suivez un processus de conduite du changement pour assurer une transition en douceur et veiller à ce que les éventuels problèmes soient correctement réglés. Cette étape est essentielle si vous apportez des changements radicaux (restructuration de votre équipe, par exemple) ou que vous procédez à des changements organisationnels majeurs (fusion ou acquisition, par exemple).

  7. Évaluation : comme pour tout changement stratégique, l’idéal est de surveiller les performances en mesurant des indicateurs de réussite.

Les quatre principes fondamentaux du développement organisationnel

Le développement organisationnel implique d’effectuer une analyse de votre entreprise dans son ensemble. Il est donc important de suivre certains principes fondamentaux pour veiller à ce que votre stratégie s’oriente dans la bonne direction. Pour commencer, découvrez les quatre piliers du développement organisationnel :

  1. Énoncé de mission : brève description du public ciblé par votre entreprise, de ses objectifs et de ses motivations.

  2. Énoncé de vision : alors que l’énoncé de mission répond aux questions « qui ? », « quoi ? » et « pourquoi ? », l’énoncé de vision répond à la question « comment ? ».

  3. Objectifs de l’entreprise : résultats concrets que cherche à atteindre votre équipe.

  4. Stratégie : plan de votre équipe pour les trois à cinq prochaines années.

Les avantages du développement organisationnel

Puisque le développement organisationnel vise à établir une vue d’ensemble de votre entreprise, vous constaterez tout un éventail de retombées positives, notamment :

  • Meilleure productivité

  • Une plus grande efficacité

  • Hausse des opportunités d’emploi et de la fidélisation des employés

  • Amélioration de la qualité du produit

  • Meilleure communication

  • Stimulation de l’innovation

Le développement organisationnel, la responsabilité de tous

Le développement organisationnel ne dépend pas d’une seule et unique personne ; c’est un mouvement global qui porte l’ensemble de l’entreprise. Lorsque tout le monde travaille de concert pour favoriser le développement organisationnel de l’entreprise, les résultats sont concrets : une hausse de l’efficacité et de la productivité, et ce dans l’ensemble de l’entreprise.

Le développement organisationnel exige une bonne dose de documentation et de collaboration interfonctionnelle. Facilitez-vous la tâche en tirant parti d’un outil de gestion du travail tel qu’Asana. Grâce à Asana, votre équipe peut tenir les parties prenantes informées, gérer les documents et consigner les différents processus de projets, le tout au même endroit.

Responsabiliser votre équipe avec Asana

Ressources associées

Article

CoDir: comment organiser un comité de direction en 10 étapes