Prise de décision axée sur les données : le guide du débutant

Image du contributeur – Équipe AsanaTeam Asana15 octobre 20217 min de lecture
facebooktwitterlinkedin
Prise de décision axée sur les données : le guide du débutant - Image bannière de l’article

Résumé

Il est souvent question de prise de décision fondée sur les données, l’objectif est alors de recueillir des données en fonction des indicateurs clés de performance (ICP/KPI) de l’entreprise, avant de les rendre exploitables. Dans cet article, nous vous expliquons les avantages à adopter ce processus aujourd’hui essentiel à toute stratégie d’entreprise, avant de vous donner quelques conseils pour prendre les bonnes décisions au travail.

À chaque fois que vient l’heure de prendre une décision au bureau, vous ne savez jamais sur quel pied danser : vous faut-il suivre votre instinct pour être en phase avec vos choix, au risque de ne pas toujours prendre les bonnes décisions pour votre équipe ? Et pourquoi ne pas plutôt baser vos décisions sur des données concrètes, qui vous permettront de décider l’esprit tranquille, mais aussi de maximiser vos résultats ?

Que ce soit pour obtenir une longueur d’avance sur la concurrence ou pour gagner en rentabilité, dans notre monde du travail actuel, accompagner sa prise de décision de données fiables est essentiel à toute bonne stratégie d’entreprise. Lisez la suite pour découvrir les avantages de ce processus et nos conseils pour des prises de décision judicieuses.

Décisions axées sur des données : définition

Une prise de décision basée sur des données concrètes exige de recueillir des informations liées aux indicateurs clés de performance (ICP/KPI) de l’entreprise, avant de les rendre exploitables.

Décisions axées sur des données : explications

Dans cette optique, vous avez la possibilité de faire appel à des outils d’informatique décisionnelle (business intelligence ou BI) dédiés au reporting, qui rendront la collecte de mégadonnées (big data) aussi rapide que productive. Vous pourrez ainsi mieux visualiser les données et rendre leur analyse accessible à vos collègues dont les connaissances techniques ne sont pas aussi poussées.

Tester les rapports Asana gratuitement

De l’importance des données dans la prise de décision

Fonder ses décisions sur des données fiables vous permet de vous appuyer sur des faits et d’éviter les biais. Ce type d’approche est particulièrement adapté aux postes à responsabilités, qui trouveront là la meilleure solution pour agir avec impartialité et mesure.

Si vous voulez prendre des décisions avisées, il vous faudra vous baser sur des données alimentées en temps réel, qui vous permettront de quantifier vos objectifs d’entreprise. Aidez-vous d’un logiciel de reporting pour rassembler les données dont vous avez besoin, repérer des schémas et prévoir les tendances à venir.

Voici quelques exemples de décisions qui bénéficient de données pertinentes :

  • Comment augmenter les ventes et les bénéfices ?

  • Comment établir de bonnes pratiques de management ?

  • Comment optimiser les opérations ?

  • Comment améliorer les performances d’équipe ?

Toutes vos décisions ne seront pas justifiées par des données probantes, mais la plupart le seront.

Prendre des décisions à partir de données concrètes en 5 étapes

Sachez tout d’abord que ce processus demande un certain entraînement. Vous voulez faire évoluer vos compétences en leadership ? Dans ce cas, vous allez devoir apprendre à transformer des données brutes en étapes concrètes qui participeront aux initiatives de votre entreprise.

Suivez les étapes ci-après pour prendre de meilleures décisions après avoir analysé vos données.

Prendre des décisions à partir de données concrètes en 5 étapes

1. Soyez au fait de votre vision d’entreprise

Pour prendre des décisions éclairées, vous devez déjà connaître les perspectives d’avenir de votre entreprise de façon à vous appuyer sur les bonnes données et stratégies en ce sens. Graphiques et schémas ont bien peu d’intérêt hors contexte ! En tant que chef d’équipe, vous pouvez notamment regarder du côté de vos OKR annuels ou sur les ICP trimestriels d’équipe pour récolter les données utiles à vos décisions.

2. Trouvez des sources de données

Une fois l’objectif concerné identifié, vous pouvez commencer à recueillir des données.

Les outils et sources de données utilisés dépendront du type de données à récolter. Si vous souhaitez analyser des ensembles de données liés à des processus internes à l’entreprise, un outil de reporting universel est tout indiqué. Ce type d’outils fait office de référence lorsqu’il s’agit de suivre l’avancement du travail dans votre entreprise. Certains outils de reporting, comme Microsoft Power BI, vous permettent de recueillir des données issues de plusieurs sources externes. L’idéal, donc, pour analyser les tendances marketing et autres statistiques sur la concurrence.

Quelques indicateurs de réussite à prendre en compte :

  • Marge bénéficiaire brute : pour la mesurer, vous devez soustraire le coût des marchandises vendues aux ventes nettes de l’entreprise.

  • Retour sur investissement (RSI/ROI) : il s’agit du ratio entre bénéfices et investissement. Le retour sur investissement sert généralement à décider si une initiative mérite ou non d’y investir du temps et de l’argent. Utilisé comme un indicateur de réussite commerciale, le ROI permet le plus souvent d’évaluer les performances de l’investissement réalisé.

  • Productivité : l’efficacité de votre entreprise à fournir des biens ou services. Vous pouvez l’évaluer en divisant la quantité totale produite par la quantité de travail fourni.

  • Nombre total de clients : un indicateur simple à suivre, mais efficace. Plus vous avez de clients payants, plus l’entreprise multiplie ses recettes.

  • Revenus récurrents : un indicateur couramment utilisé par les entreprises SaaS. Il correspond au montant des recettes générées par tous vos utilisateurs ou abonnés actifs pendant une période donnée. Le calcul est souvent effectué sur une base mensuelle ou annuelle.

Vous pouvez évaluer divers ensembles de données selon votre poste et la vision qui vous anime. En outre, grâce à l’apprentissage machine, le recueil de données en temps réel n’aura jamais été aussi simple.

3. Organisez vos données

Une prise de décision efficace passe aussi par une bonne organisation de vos données afin de pouvoir les visualiser clairement. En effet, difficile de prendre les meilleures décisions sans pouvoir consulter toutes les données pertinentes au même endroit ni identifier les liens entre elles.

Vous pouvez par exemple organiser vos données grâce à un tableau de bord d’entreprise, une fonctionnalité personnalisable que l’on retrouve sur la plupart des outils de reporting généraux. Le tableau de bord affichera les données essentielles à l’achèvement de vos objectifs, qu’ils soient stratégiques, tactiques, analytiques ou opérationnels.

[Reporting] Génération de rapports : tableaux de bord interactifs sur Asana

4. Analysez les données recueillies

Une fois les données organisées, il est temps de vous lancer dans leur analyse. C’est le moment d’en tirer des informations utiles, qui vous aideront à agir en conséquence.

Selon vos objectifs, il pourrait être intéressant de confronter les données de votre tableau de bord à celles de la recherche utilisateur (études de cas, enquêtes, témoignages clients) pour intégrer l’expérience client à vos conclusions.

Votre équipe souhaiterait rendre ses outils SEO plus compétitifs par rapport aux alternatives sur le marché ? Voici quelques-uns des ensembles de données pertinents pour identifier les améliorations nécessaires :

  • Les données liées aux performances des concurrents

  • Les données actuelles liées aux performances de votre logiciel de SEO

  • Les données actuelles concernant la satisfaction client

  • Les données de recherche utilisateur concernant différents outils SEO/marketing

Certaines de ces informations proviendront de votre entreprise, mais d’autres devront être obtenues de sources externes. Le fait d’analyser ces ensembles de données dans leur globalité vous permettra d’arriver à d’autres conclusions que si vous les examiniez de manière individuelle.

5. Tirez des conclusions

Vous commencerez certainement à tirer des conclusions au fil de vos observations, mais n’oubliez pas qu’il vous faudra les organiser au sein d’une section prévue à cet effet afin de partager ces résultats avec vos collègues.

Parmi les questions essentielles à vous poser au moment de tirer des conclusions :

  • De quelles informations avais-je déjà connaissance au sujet de ces données ?

  • Quelles nouvelles informations ai-je pu tirer de ces données ?

  • Comment les utiliser à bon escient pour atteindre mes objectifs commerciaux ?

Les réponses à ces questions marquent la fin de l’analyse des données et le début de votre prise de décision.

[À lire] Des objectifs SMART mieux formulés : conseils et exemples

5 bonnes raisons d’étayer ses décisions de données pertinentes

Vous comptez diriger par l’exemple et développer une culture d’entreprise axée sur les données ? Si tel est le cas, vous devez absolument vous appuyer sur des données fiables lors du processus décisionnel et acquérir ou renforcer les compétences correspondantes.

Un bon usage des données vous permettra de prendre des décisions impartiales pour votre entreprise en gardant le cap sur vos objectifs et sur de possibles améliorations.

Les avantages d’une prise de décision axée sur les données

1. Prenez des décisions avec assurance

Les entreprises qui survivent à leurs concurrents ont en commun une pleine confiance en leur capacité à réussir. Lorsque les chefs d’équipe manquent d’assurance dans leurs prises de décisions, les erreurs se multiplient, la rotation du personnel s’intensifie et la gestion des risques fait défaut.

Appuyez-vous sur des données précises : vous aurez davantage confiance en vos décisions importantes, ce qui vous aidera à avancer avec votre équipe. Par ailleurs, la confiance en soi joue aussi sur le moral de l’équipe et sur ses performances.

2. Luttez contre les préjugés

Autre avantage non négligeable, disposer des données adéquates évitera à l’équipe de direction de céder à divers préjugés. En effet, nous sommes tous soumis à certains biais, dont nous ne sommes pas toujours conscients : ce favoritisme ou ces valeurs qui résident naturellement en chacun de nous peuvent affecter la prise de décision.

À l’inverse, lorsque vous basez vos décisions sur des faits et des chiffres fiables, vous restez objectif et impartial. De plus, vous pouvez justifier vos décisions auprès de vos collègues ou des parties prenantes le cas échéant.

[À lire] 19 biais inconscients à surmonter pour davantage d’inclusion

3. Repérez les questions encore en suspens

Sans données précises, nombreuses sont les questions qui restent sans réponse. Pire encore, certaines d’entre elles ne se révéleront à vous que lorsque vous aurez analysé les ensembles de données concernés. Grâce à ces données, vous aurez donc une meilleure visibilité sur certains aspects de votre activité, autrement invisibles en l’absence de statistiques, graphiques et autres diagrammes.

Une fois ces questions mises au jour, vous pourrez prendre des décisions en toute sérénité, en sachant que vous avez pris en compte toutes les informations pertinentes.

4. Fixez-vous des objectifs mesurables

Quoi de plus simple également que de se baser sur des données exactes pour se fixer des objectifs mesurables en équipe, et les atteindre ? Consultez vos données internes de façon à analyser vos performances antérieures, identifier des pistes d’amélioration et vous donner les objectifs les plus précis possibles. En voici quelques exemples :

  • Augmenter le nombre de clients de 20 % d’une année sur l’autre

  • Faire baisser le budget global des dépenses de 20 000 € par trimestre

  • Faire baisser le budget des dépenses de projet de 500 €

  • Recruter 10 nouveaux membres d’équipe chaque trimestre

  • Réduire le coût par embauche de 500 €

Sans ces données, votre entreprise aura du mal à analyser la répartition des dépenses et à repérer les économies envisageables. Le fait d’établir des objectifs mesurables vous poussera à terme à prendre en compte ces données dans vos décisions, puisqu’il vous faudra ensuite déterminer comment réduire le budget global ou encore comment attirer davantage de clients.

5. Optimisez les processus de l’entreprise

S’il est possible d’améliorer ses processus d’entreprise sans se baser sur aucune donnée, les améliorations dont vous déciderez seront bien plus fiables après avoir analysé les tendances chiffrées en matière de performances d’équipe et les dépenses de l’entreprise à l’aide de graphiques que sur de simples observations.

Quelques exemples d’améliorations basées sur des données précises :

  • La gestion des risques, à partir des données financières

  • L’estimation des coûts, à partir des données tarifaires du marché

  • L’accueil des nouveaux membres d’équipe, à partir des données liées aux performances des nouvelles recrues

  • Le service client, à partir des données des retours clients

En entreprise, sans certitude quant aux résultats envisageables, toute modification de processus sera difficile. Toutefois, vous pourrez au moins vous raccrocher à des informations factuelles pour prendre vos décisions sans que cela devienne un casse-tête.

[À lire] Conduite du changement : présentation et implémentation d’un processus efficace en 6 étapes

Un logiciel de reporting pour analyser les données et prendre des décisions éclairées

Vous cherchez à obtenir des données pertinentes et ainsi à prendre des décisions judicieuses pour votre équipe ? Faites appel à un logiciel de reporting, qui rassemblera toutes les données de votre entreprise et les affichera sur votre tableau exécutif. C’est le moyen idéal pour en consulter une présentation attractive et bien organisée.

Vous n’aurez alors plus qu’à combiner les données pertinentes à leur pendant externe pour prendre des décisions bien documentées et basées sur des informations exhaustives, dans chaque situation. 

Ressources associées

Article

Everything you need to know about creating a RAID log