Modèle de plan agile

En tirant parti d’un modèle de plan de projet agile, vous aiderez votre équipe à gagner du temps et à suivre un processus cohérent projet après projet. N’attendez plus pour vous lancer : la création de ce type de modèle est simple et rapide !

Créer votre modèle

INTEGRATED FEATURES

board iconTableaureporting iconRapportsmilestone iconJalonsdependency iconDépendances

Recommended apps

Logo Google Workspace
Google Workspace
Icône GitHub
GitHub
Icône Jira Cloud
Jira Cloud
Service Now
ServiceNow

Partager
facebooktwitterlinkedin

Généralement, les stratégies de gestion de projet suivent un processus linéaire, dit « en cascade ». Cette méthode n’est toutefois pas optimale pour les initiatives dynamiques telles que le développement de logiciels. Mieux vaut préférer la méthodologie Agile, créée en 2001 pour aider les équipes au rythme rapide à enchaîner les itérations et à se consacrer aux besoins des clients.

Heureusement, il existe tout un éventail d’outils de gestion de projet dont vous pouvez tirer parti pour planifier vos projets agiles. Nous allons ici vous parler de l’un de ces outils : le modèle de plan de projet agile.

Qu’est-ce qu’un modèle de plan de projet agile ?

En créant un modèle de plan de projet, vous disposez d’une structure de travail réutilisable et personnalisable, dont vous pourrez tirer parti pour tous vos futurs projets agiles. L’utilisation d’un tel modèle accélère le processus de planification de projet et assure l’organisation méthodique des projets dont est responsable votre équipe.

Souvent, les plans de projets agiles sont organisés sous la forme de tableaux Kanban. Chaque tâche est représentée par une carte sur le tableau. Lorsque les équipes travaillent sur une tâche, la carte associée est déplacée vers la colonne qui correspond à l’étape en cours pour cette tâche.

En quoi consiste la méthode Agile ?

Courante en gestion de projet, la méthodologie Agile consiste à diviser les projets en plusieurs phases dynamiques, couramment appelées « sprints ». Il s’agit d’un processus itératif : après chaque sprint ou itération, votre équipe prend le temps de réfléchir aux axes d’amélioration pour le prochain sprint.

Votre modèle de plan de projet agile peut vous servir pour n’importe quel type de méthodologie Agile, qu’il s’agisse de la gestion de projet Lean, Kanban ou Scrum.

Comment créer un modèle de plan de projet agile ?

Pour organiser votre modèle de plan de projet agile, deux options s’offrent à vous : un tableau Kanban ou un diagramme de Gantt. La première méthode convient le mieux si vous cherchez à connaître l’étape de chaque tâche, tandis que la deuxième vous permet de suivre l’avancement du projet de façon linéaire.

Avant de créer votre modèle de plan de projet agile, prenez le temps d’analyser votre processus de planification actuel. Identifiez les étapes par lesquelles passent vos tâches, les informations auxquelles les product owners ou chefs de projets doivent pouvoir accéder rapidement, et les détails qu’a besoin de connaître votre équipe pour accomplir chaque tâche.

L’idée étant de suivre le travail en cours d’accomplissement, organisez votre modèle sous la forme d’étapes telles que « à faire », « en cours » ou « terminé ». Les tâches de la section « à faire » sont communément appelées « backlog produit ». N’hésitez pas à adapter l’étape « en cours » en fonction du processus propre à votre équipe. Par exemple, vous pouvez diviser cette section en trois étapes : évaluation de la portée, vérification et développement.

Prochaine étape de la création de votre modèle de plan de projet : identifier les informations à placer dans chaque carte Kanban. Il peut notamment s’agir de story points, de dates de début et de fin, du responsable de la tâche, etc. L’idéal est d’utiliser pour cela un modèle de carte Kanban.

Pourquoi utiliser un modèle de plan de projet agile ?

L’utilisation d’un modèle de plan de projet agile offre de nombreux avantages, aussi bien pour les chefs de projet et product owners que pour les membres d’équipe. En créant un modèle de plan de projet agile dans un outil numérique de gestion de projet, vous pourrez :

  • Afficher le projet sous différentes vues : si vous êtes product owner, favorisez un affichage sous forme de diagramme de Gantt pour repérer rapidement les dépendances entre les livrables. En revanche, si vous êtes chargé d’accomplir une tâche, préférez un tableau Kanban. 

  • Automatiser la création de rapports sur les données : certains outils numériques de gestion de projet permettent de créer automatiquement des diagrammes et graphiques (graphique d’avancement, par exemple). En plus de constituer un gain de temps pour les chefs de projet, cette fonctionnalité aide les équipes agiles à faire le point sur le travail qu’il reste à accomplir aux développeurs d’ici la fin du sprint.

  • Collaborer en temps réel avec les autres membres d’équipe : l’époque des feuilles de calcul statiques et des documents caducs est révolue ! Tirez parti d’un outil numérique de gestion de projet pour consulter en temps réel le planning du projet, les tâches et toute information pertinente.

Fonctionnalités intégrées

  • Vue Tableau : inspiré de la méthode Kanban, ce mode d’affichage répartit les tâches d’un projet dans différentes colonnes représentant leur statut (ex. : « À faire », « En cours » et « Terminé »). Vous êtes libre de modifier le nom des colonnes en fonction de vos besoins. Dans chaque colonne, les tâches sont affichées sous la forme de fiches, chacune indiquant diverses informations (nom de la tâche, échéance, champs personnalisés…). Cette vue vous permet de suivre facilement l’avancement des tâches et d’obtenir une vue d’ensemble sur le statut de votre projet.

  • Rapports : sur Asana, le reporting se traduit par la création de graphiques et diagrammes faciles à visualiser et à utiliser, qui regroupent toutes vos données de projet. En rendant compte de vos activités là où vous travaillez, vous évitez les tâches redondantes et les va-et-vient superflus entre applications. De plus, tout le travail de vos équipes étant réuni sur Asana, vous pouvez simplement extraire les données du projet ou de l’équipe qui vous intéresse pour suivre précisément ses évolutions, le tout au même endroit.

  • Jalons : les jalons représentent les étapes clés d’un projet. En fixant des jalons tout au long du projet, vous permettez aux membres d’équipe et aux parties prenantes de suivre (et célébrer !) l’avancement du travail au regard des objectifs.

  • Dépendances : les dépendances de tâches vous permettent d’indiquer qu’une tâche est en attente d’une autre. En repérant aisément les tâches qui bloquent le travail de vos collègues, vous êtes plus à même de gérer vos priorités en conséquence. Les équipes qui suivent des processus collaboratifs peuvent ainsi identifier les tâches dont dépendent les leurs et savoir à quel moment se lancer dans leur propre travail. Lorsque la première tâche est terminée, le responsable de la tâche suivante est informé qu’il peut commencer la sienne. Enfin, si la tâche dont dépend votre travail est reportée, Asana vous en informe afin que vous puissiez modifier votre propre échéance si nécessaire.

Applications recommandées

  • Google Workplace : le sélecteur de fichiers Google Workplace est intégré au volet des tâches d’Asana, vous permettant de joindre directement des fichiers aux tâches, en toute simplicité.

  • GitHub : synchronisez automatiquement les mises à jour de statut de demandes d’extraction (pull requests) GitHub avec des tâches Asana. Suivez la progression de vos demandes d’extraction et améliorez la collaboration interfonctionnelle entre vos équipes techniques et non-techniques, sans quitter Asana.

  • Jira : créez des processus interactifs et interconnectés reliant vos équipes techniques et commerciales pour une visibilité optimale sur les étapes du développement produit, en temps réel et sans jamais quitter Asana. Simplifiez la collaboration de projet et les transferts en créant rapidement des tickets Jira depuis Asana. Le travail est ainsi transféré d’une équipe à l’autre sans aucune difficulté, au moment opportun.

  • ServiceNow : réduisez le travail manuel de vos équipes informatiques utilisant ServiceNow grâce à la création automatique de tâches sur Asana et à la visibilité interplateformes (accès en temps réel au statut, au contexte, etc.). Par exemple, les équipes chargées du service client en interne, qui utilisent ServiceNow pour suivre et gérer les tickets des employés, reçoivent souvent des requêtes associées à des actions en dehors de ServiceNow (demandes de matériel ou réponse à une question à propos de la paie, par exemple). Cette intégration permet de créer des processus interconnectés entre ServiceNow et Asana (actions, mises à jour, etc.).

FAQ

Comment créer un modèle de plan de projet agile ?

Si c’est la première fois que vous créez un modèle de plan de projet agile, commencez par visualiser les processus de votre équipe. Par quelles étapes les tâches doivent-elles passer pour être considérées comme terminées ? Chacune de ces étapes doit figurer dans votre modèle de plan de projet. Réfléchissez ensuite aux informations à indiquer dans chaque carte Kanban : user stories, story points, échéances… Ces informations constituent la trame de votre modèle de plan ; il ne vous reste plus qu’à enregistrer celui-ci et en tirer parti pour vos futurs projets.

En quoi consiste la méthode Agile ?

La méthode Agile est une approche de gestion de projet dans le cadre de laquelle le travail est divisé en petites étapes (appelées « sprints ») qui durent généralement deux semaines. Basée sur un mode de travail flexible, cette méthode a pour objectif de laisser la place à des changements de stratégie soudains. Si, pour une raison quelconque, votre équipe doit changer de plan, elle peut se tourner en toute facilité vers une autre stratégie, d’où le terme « agile ».

Comment mettre en œuvre la méthodologie Agile au sein de mon équipe ?

Lorsque vous êtes prêt à planifier votre premier projet agile, commencez par définir un objectif. Mettez au point une feuille de route produit pour faciliter l’élaboration de la stratégie à suivre pour y parvenir. Ensuite, lancez-vous dans la planification des sprints et l’organisation des réunions débout quotidiennes. Une fois le premier sprint terminé, conduisez une réunion de rétrospective et recommencez le processus.

Devrais-je utiliser un modèle de plan de projet agile ?

Sans hésiter ! L’utilisation d’un tel modèle facilitera la création de vos projets agiles. En quelques clics, le framework agile de votre équipe sera prêt pour un nouveau projet. Il vous suffit d’ajouter des tâches au backlog, et le tour est joué : votre projet agile est lancé !

Créez des modèles sur Asana

Essayez gratuitement la formule Premium dès aujourd’hui et découvrez comment créer un modèle personnalisable sur Asana.

Commencer