Modèle de matrice de traçabilité des exigences

Évaluer les besoins et exigences des différentes parties prenantes d’un projet peut s’avérer difficile. Utilisez un modèle de traçabilité des exigences pour vous assurer que le produit final correspond à ce qui était attendu, quel que soit le projet.

Créer votre modèle

INTEGRATED FEATURES

form iconFormulaireslist iconVue Listefield-add iconChamps personnalisésapproval iconApprobations

Recommended apps

Logo Google Workspace
Google Workspace
Icône GitHub
GitHub
Icône Zendesk
Zendesk
Icône Jira Cloud
Jira Cloud

Partager
facebooktwitterlinkedin

Lors de la préparation d’un projet, il est primordial de bien comprendre les exigences à prendre en compte avant de le mener à bien (par ex. : comprendre les spécifications techniques du projet ou les exigences d’un utilisateur en particulier). Afin d’organiser les différentes exigences de votre projet, vous pouvez alors utiliser un modèle de matrice de traçabilité.

Qu’est-ce qu’une matrice de traçabilité des exigences ?

Une matrice de traçabilité des exigences est un document spécifique qui met en évidence deux options et les compare grâce une relation multivaleur (« many-to-many »). En d’autres mots, différents facteurs sont comparés pour chacune des options. Par exemple, un diagramme qui compare les spécifications de deux téléphones portables est considéré comme une matrice de traçabilité générique. Dans ce cas, il est possible d’analyser les éléments suivants : l’autonomie de la batterie, la qualité de l’appareil photo, la taille de l’écran, etc. Les matrices de traçabilité sont souvent utilisées lors des tests de logiciels, car elles donnent un aperçu cohérent des exigences techniques et métiers.

Qu’est-ce qu’un modèle de matrice de traçabilité des exigences ?

Un modèle de ce type est une version vierge de matrice qui vous permet d’en créer facilement une nouvelle pour chaque projet. L’élaboration de votre plan de projet en sera simplifiée, car votre équipe pourra rapidement remplir le tableau au lieu de repartir de zéro à chaque fois.

Les avantages d’un modèle de matrice de traçabilité des exigences

Bien qu’elles soient souvent utilisées pour mettre en évidence les spécifications techniques lors du développement d’un logiciel, les matrices de traçabilité des exigences peuvent servir dans de nombreux autres cas. Voici les avantages de ce type de modèle en gestion de projet :

  • Facile à reproduire : avec un tel modèle, inutile de suivre à nouveau tout le processus de création d’une nouvelle matrice pour chaque nouvelle exigence.

  • Personnalisable : l’avantage d’un modèle est d’inclure tous les éléments clés dont vous avez besoin. En outre, pour répondre aux exigences spécifiques d’un projet, vous pouvez facilement personnaliser votre modèle afin de créer une matrice adaptée.

  • Assure la cohérence : votre équipe pourra partir de ce modèle à chaque nouveau projet et créer une matrice de traçabilité des exigences cohérente, car elle sera familière de l’outil.

Les éléments à inclure dans une matrice de traçabilité des exigences

À chaque équipe sa matrice de traçabilité des exigences. Toutefois, certaines informations générales sont communes à toutes les matrices.

  • Nom et description de l’exigence : il s’agit du nom exploitable et de la brève description d’une exigence spécifique au projet, qui fourniront des informations de contexte à la personne responsable de son suivi.

  • Identifiant de l’exigence : bien qu’il soit surtout utilisé lors de la phase de test d’un logiciel, cet identifiant permet de différencier les exigences fonctionnelles similaires. Dans ce cas, chaque exigence doit avoir son propre identifiant afin que l’équipe puisse facilement y faire référence.

  • User story (ou récit utilisateur) : il s’agit d’une brève explication d’une fonctionnalité logicielle rédigée du point de vue d’un utilisateur final et dont le format est généralement le suivant : « En tant que [persona], je souhaite que [objectif du logiciel], de [résultat] ».

  • Livrable : il s’agit du produit final créé par un développeur et qui correspond aux détails présents dans la matrice de traçabilité des exigences.

  • Responsable : il s’agit de la personne en charge de satisfaire à une exigence spécifique.

Fonctionnalités intégrées

  • Vue Liste : cette vue quadrillée vous donne un aperçu de toutes les informations liées à un projet. À l’image d’une liste de tâches ou d’une feuille de calcul, la vue Liste affiche toutes vos tâches en même temps. Elle indique non seulement leur titre et leur échéance, mais aussi tous les champs personnalisés pertinents (priorité, statut, etc.). Grâce à elle, vous donnez à votre équipe une visibilité optimale sur les responsabilités et les échéances de chacun, pour une collaboration sans effort.

  • Formulaires : lorsque quelqu’un remplit un formulaire, une nouvelle tâche apparaît dans le projet Asana auquel il est lié. L’envoi d’informations depuis un formulaire vous permet de standardiser la réception des demandes, de recueillir les informations dont vous avez besoin et de veiller à ce que rien ne passe entre les mailles du filet. Plutôt que d’employer des systèmes ponctuels, créez un processus rationalisé et une série de questions auxquelles chacun doit répondre pour envoyer une demande. Sinon, faites appel à une logique d’arborescence pour baser les questions sur les réponses précédentes des utilisateurs. En résumé, les formulaires visent à réduire le temps et les efforts nécessaires à la gestion des nouvelles demandes, offrant à votre équipe plus de temps à consacrer aux tâches clés.

  • Champs personnalisés : le meilleur moyen d’étiqueter, de trier et de filtrer votre travail. Créez des champs personnalisés uniques pour chaque information dont vous souhaitez garder la trace (priorité, statut, adresse e-mail, numéro de téléphone, etc.). Vous pourrez ensuite vous en servir pour trier et planifier vos tâches afin de déterminer sur quoi travailler en premier. Partageables sur plusieurs projets et tâches, ces champs garantissent un maximum de cohérence à l’échelle de l’entreprise.

  • Approbations : dans certaines situations, vous n’avez pas seulement besoin d’accomplir une tâche, mais aussi de savoir si un livrable est approuvé ou non. Les approbations sont un type de tâche sur Asana dont les options visent à « Approuver », « Demander des modifications » ou « Rejeter » la tâche en question. Le responsable reçoit ainsi des instructions claires sur les actions à entreprendre et sur l’approbation ou non de son travail.

Applications recommandées

  • Google Workplace : le sélecteur de fichiers Google Workplace est intégré au volet des tâches d’Asana, vous permettant de joindre directement des fichiers aux tâches, en toute simplicité.

  • GitHub : synchronisez automatiquement les mises à jour de statut de demandes d’extraction (pull requests) GitHub avec des tâches Asana. Suivez la progression de vos demandes d’extraction et améliorez la collaboration interfonctionnelle entre vos équipes techniques et non techniques, sans quitter Asana.

  • Zendesk : grâce à l’intégration de Zendesk à Asana, vous pouvez créer des tâches Asana directement depuis des tickets Zendesk, en seulement quelques clics. Ajoutez des éléments de contexte, joignez des fichiers et associez des tâches existantes de façon à suivre le travail à effectuer pour chaque ticket. L’intégration offre également une visibilité continue sur les deux plateformes, de façon à ce que tout le monde soit sur la même longueur d’onde, peu importe l’outil utilisé.

  • Jira : créez des processus interactifs et interconnectés reliant vos équipes techniques et commerciales pour une visibilité optimale sur les étapes du développement produit, en temps réel et sans jamais quitter Asana. Simplifiez la collaboration de projet et les transferts en créant rapidement des tickets Jira depuis Asana. Le travail est ainsi transféré d’une équipe à l’autre sans aucune difficulté, au moment opportun.

FAQ

Quels sont les différents éléments d’une matrice de traçabilité des exigences ?

Une matrice de ce type doit comprendre au moins les éléments suivants : le nom, la description et l’identifiant de l’exigence, un récit utilisateur, le livrable clé et le nom du responsable de chaque exigence.

Est-il pertinent d’utiliser une feuille de calcul pour créer une matrice de traçabilité des exigences ?

Les matrices de traçabilité des exigences sont souvent créées via une feuille de calcul Excel, mais il est préférable d’utiliser un logiciel de gestion du travail accessible par tous, à tout moment. En effet, les feuilles de calcul statiques sont assez peu pratiques pour une équipe, qui risque de se perdre dans les différentes versions du fichier. En revanche, avec un logiciel collaboratif comme Asana, tout le monde reste sur la même longueur d’onde.

Les matrices de traçabilité des exigences sont-elles utilisées dans les méthodologies Agile ?

Bien qu’elle ne soit pas obligatoire en méthodologie Agile, une matrice de traçabilité des exigences peut permettre de s’assurer qu’un produit est développé selon les exigences requises. Elle peut également aider les Product Owners à définir quelles tâches nécessitent un sprint ou encore simplifier l’élaboration de la feuille de route pour le développement produit.

Créez des modèles sur Asana

Essayez gratuitement la formule Premium dès aujourd’hui et découvrez comment créer un modèle personnalisable sur Asana.

Commencer