Création d'un macro-planning efficace : outils, techniques et meilleures pratiques en 2023

Portrait – Lydia RajtericLydia Rajteric
12 octobre 2023
8 min de lecture
facebookx-twitterlinkedin
Définir des objectifs de projet efficaces, exemples inclus
Modèles

Résumé

Le macro-planning est essentiel pour une vision stratégique globale d'un projet. Il présente les grandes étapes et les jalons clés, permettant une communication efficace et une planification stratégique. Cet article explore son importance, son mode d'emploi et les outils adaptés pour sa mise en œuvre.

Dans le monde dynamique de la gestion de projet, une vision stratégique est cruciale. Le macro planning se révèle être cet outil indispensable, offrant une perspective « hélicoptère » sur l'ensemble du projet. Au lieu de se perdre dans les détails, comment pouvons-nous, en tant que gestionnaires de projet, avoir une vue d'ensemble qui capture l'essence et la direction de notre initiative ? 

Pourquoi est-il important d'avoir une telle vue et comment peut-elle être mise en œuvre efficacement ? Vous vous posez peut-être ces questions si vous cherchez à optimiser la communication et la planification stratégique de vos projets. 

Suivez-nous dans cet article pour découvrir les secrets du macro planning, son importance, sa mise en place, ainsi que des recommandations d'outils qui faciliteront votre parcours.

1. Qu'est-ce qu'un macroplanning en gestion de projet ?

 Le macroplanning, comme son nom l'indique, offre une vue macroscopique de votre projet. Mais qu'entend-on réellement par cela ?

Importance en gestion de projet : 

Dans le cadre de la gestion de projet, il est crucial de comprendre la trajectoire globale. C'est le B-A-BA pour aligner tous les membres de l'équipe, mais également pour communiquer efficacement avec des parties prenantes externes, comme les investisseurs ou les comités de pilotage. Dans ce contexte, le macro-planning joue un rôle déterminant. Il fournit une carte, un guide, qui montre les grandes étapes du projet, de son initiation à sa réalisation finale.

Cela permet non seulement de garantir que tout le monde est sur la même longueur d'onde, mais aussi de s'assurer que l'équipe garde le cap, en évitant les dérives coûteuses en temps et en ressources.

Différence avec une vue détaillée : 

Tandis que le macro planning se concentre sur les grandes lignes, une vue détaillée, souvent appelée "micro-planning", plonge profondément dans le quotidien opérationnel du projet. Imaginez que vous regardez une carte : le macro-planning vous montre les frontières, les capitales, les grandes routes, tandis que le micro-planning vous détaille chaque ruelle, chaque bâtiment et chaque petit parc.

Les deux sont indispensables, mais servent des besoins différents. Le macro-planning répond à la question « Où allons-nous ? », tandis que le micro-planning se penche sur « Comment y parvenir, étape par étape ? ». Dans un monde idéal, ces deux vues doivent coexister harmonieusement, chacune alimentant l'autre pour assurer un déroulement fluide et réussi du projet.

Découvrez notre modèle gratuit de diagramme de Gantt 

Besoin d'un outil pour visualiser l'intégralité de votre projet? Notre modèle de diagramme de Gantt est conçu pour vous donner une vue d'ensemble claire, avec des jalons bien définis et une structure facile à suivre. Il est le compagnon idéal pour tout gestionnaire de projet souhaitant un aperçu détaillé des étapes clés.  

Créer un modèle de diagramme de Gantt

  

2. Élaboration du Macro-Planning

Créer un plan d'action solide nécessite de la réflexion et une approche méthodique. Le macro-planning, contrairement à un planning classique, offre une vue hélicoptère du projet, permettant de voir l'ensemble des étapes plutôt que les détails spécifiques. Mais comment faire un tel plan stratégique étape par étape ?

Étapes initiales et importance de la phase d'initialisation du projet :

La phase d'initialisation du projet est la pierre angulaire de tout projet réussi, et c'est d'autant plus vrai lorsqu'il s'agit de l'élaboration du macro-planning. C'est au cours de cette phase que vous établirez un cahier des charges clair, permettant de définir les objectifs du projet, d'identifier les principales parties prenantes et de comprendre les contraintes et opportunités.

C'est également ici que vous déterminerez la composition de l'équipe projet et les compétences nécessaires pour mener à bien les différentes phases. Sans une phase d'initialisation solide, le risque est grand de négliger des éléments clés ou de suivre un chemin critique inadapté. Une bonne initialisation garantit ainsi que votre macro-planning est à la fois réaliste et aligné sur les besoins et attentes du projet. 

Comment définir les phases et les jalons ?

La définition des phases et des jalons est un processus itératif qui requiert à la fois une vision globale et une attention aux détails. Voici quelques étapes clés à considérer :

  1. Comprendre l'objectif final : Quel est votre but ultime ? Cela vous aidera à définir le chemin général du projet et à identifier les étapes cruciales.

  2. Segmenter le projet : Divisez le projet en différentes phases majeures. Celles-ci pourraient être basées sur le produit, le temps, les ressources, ou d'autres critères pertinents pour votre projet.

  3. Identifiez les livrables : Pour chaque phase, déterminez les éléments qui doivent être accomplis ou livrés. Ces livrables deviendront vos jalons.

  4. Estimer la durée : Allouez une période à chaque phase, ce qui aidera non seulement à construire une timeline, mais aussi à anticiper les ressources nécessaires.

  5. Prévoir les interdépendances : Certains jalons peuvent dépendre de l'achèvement d'autres tâches. Il est crucial d'identifier ces relations pour prévenir les blocages.

  6. Solliciter des retours : Une fois votre ébauche de macro-planning établie, présentez-la à votre équipe projet pour obtenir leurs avis. Leur expérience et expertise pourraient vous aider à affiner votre plan.

 Gardez à l'esprit que le macro-planning est un outil dynamique, destiné à évoluer avec les progrès du projet. En prenant le temps de bien définir vos phases et jalons dès le départ, vous jetterez les bases d'un projet structuré et réussi.

Découvrez la Vue Chronologie sur Asana

Avec la vue Chronologie d'Asana, visualisez et ajustez facilement les dates et les séquences des tâches de votre projet. Cette fonctionnalité offre une perspective claire de votre plan global, rendant la planification stratégique à la fois visuelle et ajustable.  

En savoir plus sur la Chronologie

3. Avantages et Inconvénients

 Le choix d'utiliser un macroplanning en gestion de projet n'est pas fortuit. Comme tout outil, il présente ses forces et ses faiblesses. Comprendre ces nuances est essentiel pour tirer le meilleur parti de cet instrument et éviter les écueils potentiels. 

Pourquoi opter pour le macro planning ? 

  1. Vue d'ensemble : Le macro-planning offre une perspective globale du projet, permettant aux parties prenantes de comprendre rapidement où en est le projet et quelles sont les étapes à venir.

  2. Simplification de la communication : Étant moins détaillé, il facilite la communication avec les parties prenantes externes, comme les comités de pilotage ou les clients, qui n'ont pas besoin de connaître tous les détails opérationnels.

  3. Flexibilité : Parce qu'il n'est pas embourbé dans les détails, le macro-planning peut être plus facile à ajuster en cas de changements majeurs dans le projet.

  4. Outil de prise de décision : En mettant en évidence les principales étapes et jalons, il sert de référence pour les décisions stratégiques et permet de s'assurer que le projet reste aligné sur ses objectifs initiaux.

  5. Facilité de suivi : Le macro-planning offre un moyen simple de suivre les progrès et d'identifier rapidement les domaines qui peuvent nécessiter une attention particulière.

 

Limites à prendre en compte 

  1. Manque de détails : Sa nature globale signifie qu'il omet les détails qui peuvent être cruciaux pour la gestion quotidienne du projet. 

  2. Risque de sur-simplification : Il y a une possibilité de négliger certains défis ou problèmes potentiels en se concentrant uniquement sur les grandes étapes.

  3. Pas toujours adapté pour les équipes de projet : Bien que parfait pour la communication externe, son manque de détails peut le rendre moins utile pour les équipes internes qui ont besoin de directives plus précises.

  4. Fausse assurance : Le fait d'avoir un macro-planning en place peut donner un faux sentiment de sécurité. Il est essentiel de se rappeler qu'il ne remplace pas le besoin de plans détaillés et de suivis rigoureux. 

En conclusion, bien que le macroplanning soit un outil extrêmement utile pour fournir une vue d'ensemble du projet et faciliter la communication, il est importantde reconnaître ses limites.

Il doit être utilisé en complément d'autres outils de planification et non comme substitut à une planification détaillée. Lorsqu'il est utilisé judicieusement, il peut devenir un allié précieux dans la quête de succès du projet.

4. Différences Macro vs Micro Planning

La planification est au cœur de la gestion de projet, mais tous les plans ne sont pas créés de la même façon. Il existe plusieurs méthodes pour planifier un projet, et parmi les plus populaires figurent le macro et le micro planning. Ces deux approches diffèrent tant dans leur perspective que dans leur utilisation. Mais comment les distinguer et savoir laquelle adopter? 

Comparaison des deux approches : 

1. Perspective : 

   - Macro planning : Comme son nom l'indique, le macro-planning offre une "vue d'ensemble” ou "vue aérienne" du projet. Il se concentre sur les grandes étapes, les phases clés et les jalons importants, sans entrer dans les détails minutieux.

   - Micro planning : À l'opposé, le micro-planning descend au niveau granulaire du projet. Il détaille chaque tâche, activité, et souvent même les ressources associées, les durées spécifiques, et les dépendances. 

2. Utilisation : 

   - Macro-planning : Idéal pour la communication avec les parties prenantes externes. Il sert souvent de base pour des présentations ou des mises à jour de haut niveau.

   - Micro-planning : Utilisé principalement pour la gestion quotidienne du projet. Il fournit des instructions détaillées aux membres de l'équipe et aide les chefs de projet à suivre les progrès et à gérer les ressources.

 

Quand opter pour l'une ou l'autre ? 

- Phase de projet : Au début du projet, lorsque les détails ne sont pas encore finalisés, un macro-planning est souvent suffisant. À mesure que le projet progresse et que les détails deviennent plus clairs, un micro-planning devient nécessaire.

- Public cible : Pour les présentations aux parties prenantes ou aux dirigeants, le macro-planning est préférable. Pour le travail quotidien de l'équipe, le micro-planning est plus adapté.

- Nature du projet : Pour des projets simples ou de courte durée, un macro-planning peut suffire. En revanche, pour des projets complexes et de longue durée, un micro-planning est indispensable pour assurer un suivi précis.

 

Note sur le rétroplanning : Si vous explorez d'autres techniques de planification, le retroplanning est également une méthode précieuse. Il s'agit de planifier à partir de la date de fin souhaitée et de travailler à rebours pour définir toutes les étapes nécessaires pour y parvenir. C'est particulièrement utile lorsque la date limite est fixe. 

[A lire] Qu'est-ce qu'un retroplanning? Les étapes pour le rédiger

 En somme, le choix entre macro et micro planning dépend largement des besoins spécifiques du projet et des attentes des différentes parties prenantes. Chaque approche a sa place, et souvent, une combinaison des deux est la clé d'une planification réussie.

Les outils du macro planning

5. Outils de Planification

 La mise en place d'une planification efficace requiert l'utilisation d'outils adaptés pour faciliter la création, le suivi et la mise à jour des plans. Parmi les méthodes les plus reconnues de visualisation de planification se trouve le diagramme de Gantt.

Il offre une vue chronologique des tâches, montrant à la fois le début, la fin et la durée de chaque tâche, ainsi que leur relation les unes avec les autres.

Avantages des différents outils

1. Excel

   - Flexibilité : Excel est hautement personnalisable et permet de créer des tableaux, des diagrammes et des graphiques selon les besoins spécifiques du projet.

   - Accessibilité : La majorité des professionnels sont familiarisés avec Excel, ce qui facilite son adoption au sein d'une équipe.

   - Formules et fonctions : Excel offre une variété de fonctions qui peuvent automatiser des calculs complexes et faciliter l'analyse des données.

2. PowerPoint

   - Visualisation : PowerPoint peut être utilisé pour créer des diapositives qui montrent la progression globale d'un projet à un niveau macro, rendant les présentations claires et compréhensibles pour divers publics.

   - Modèles intégrés : Il existe de nombreux modèles pré-conçus qui peuvent être adaptés pour représenter différents aspects d'une planification de projet.

3. Asana

   - Collaboratif : le logiciel de gestion de projet Asana excelle dans la facilitation de la collaboration d'équipe. Les membres peuvent facilement attribuer des tâches, définir des échéances et communiquer en temps réel.

   - Visuel : Les tableaux de bord visuels et les vues en liste ou en calendrier rendent la planification et le suivi intuitifs.

   - Intégrations : Asana s'intègre avec une multitude d'autres outils, se positionnant ainsi comme un hub central pour toutes les activités liées à la gestion de projet.

   - Diagramme de Gantt intégré : Asana, au-delà de ses fonctionnalités collaboratives, offre également la possibilité de créer un diagramme de Gantt pour visualiser la timeline du projet et identifier les dépendances entre les tâches.

 

Autres outils ou modèles intéressants :

   - Modèles Kanban : Idéaux pour la gestion visuelle des tâches et la délimitation des étapes du projet.

   - Mind Mapping : Utile pour brainstormer, structurer des idées et définir des étapes de projet de manière visuelle et collaborative.

L'importance de choisir le bon outil ne peut être sous-estimée. Toutefois, quelle que soit la solution que vous choisissez, assurez-vous qu'elle répond aux besoins spécifiques de votre projet et facilite la collaboration au sein de votre équipe.

L'art de la vision stratégique avec le macro-planning  

Le macro-planning s'impose comme un pilier incontournable de la planification stratégique. Il vous donne non seulement une vue d'ensemble claire de votre projet, mais facilite aussi la communication avec les parties prenantes externes, en évitant une surcharge d'informations. 

Toutefois, son efficacité dépend fortement des outils que vous utilisez. Asana, par exemple, est une plateforme robuste qui facilite non seulement le macro-planning mais aussi la gestion de projet dans son ensemble. Pour aller plus loin et bénéficier d'une approche intégrée de planification, explorez les fonctionnalités avancées d'Asana pour votre macro-planning. En fin de compte, un bon outil et une méthodologie solide sont les clés d'un projet réussi et d'une équipe performante.

Optimisez votre Macro-Planning avec Asana

Cherchez-vous à maximiser l'efficacité de votre macro-planning? Découvrez comment Asana peut transformer votre approche de planification stratégique, en rendant la communication plus fluide et le suivi de projet plus intuitif.  

Créer un modèle de planification stratégique

Ressources associées

Article

Qu’est-ce que le Lean management ? Définition et méthodes d’application