Congé sabbatique : fonctionnement, principaux avantages et FAQ

Image du contributeur – Équipe AsanaTeam Asana28 juillet 20227 min de lecture
facebooktwitterlinkedin
Congé sabbatique : fonctionnement, principaux avantages et FAQ - Image bannière de l’article
Essayer Asana

Résumé

Un congé sabbatique est une période prolongée durant laquelle un membre de l’équipe s’arrête de travailler pour se concentrer sur son développement personnel. Découvrez les avantages qu’il présente pour vous et votre équipe ainsi que son fonctionnement.

Si vous avez toujours souhaité explorer davantage vos capacités et apprendre à mieux vous connaître pour enrichir votre carrière et éviter un burnout, il est peut-être temps pour vous de prendre un congé sabbatique. En plus de vous aider à développer vos compétences, ce congé prolongé vous donne l’occasion de prendre une pause bien méritée avant de revenir au travail plus efficace que jamais.

Un congé sabbatique permet de faire une pause dans votre carrière pour favoriser votre développement professionnel, en vous offrant par exemple la possibilité de voyager pour acquérir de nouvelles compétences et gravir les échelons. Chaque entreprise fonctionne différemment à ce sujet, il est donc important de savoir si votre employeur propose ou non ce type de congé et, le cas échéant, d’en connaître les modalités et les conditions d’admissibilité.

Pour vous aider à y voir plus clair, nous répondons à toutes vos questions sur le sujet et nous détaillons les principaux avantages que présente une telle démarche.

Qu’est-ce qu’un congé sabbatique ?

Un congé sabbatique est une période prolongée durant laquelle un membre de l’équipe s’arrête de travailler. Les raisons de chacun lui étant propres, un tel congé a pour objectif de développer des compétences professionnelles et d’approfondir ses connaissances.

Il aide également à limiter le risque de burnout et à lutter contre le surmenage, en donnant aux employés le temps et l’espace dont ils ont besoin pour préserver leur santé mentale. En 2019, l’Organisation mondiale de la santé reconnaît le lien entre burnout et exercice professionnel et selon l’Anatomie du travail 2021, 7 travailleurs de la connaissance sur 10 (c’est-à-dire 71 %) en ont été victimes l’an dernier.

Qu’est-ce qu’un congé sabbatique ?

Que vous souhaitiez voyager à travers le monde pour élargir vos horizons ou bien participer à un programme de bourse encadré par des leaders du secteur, les bonnes raisons de prendre un congé sabbatique ne manquent pas et dépendent des besoins de chacun.

Un congé sabbatique reste une expérience très enrichissante, qu’il s’agisse de développer vos compétences ou de partir en quête d’innovation. Il aide les équipes à gagner en productivité en améliorant leur moral et en prévenant le risque de burnout.

Gagner en productivité avec Asana

Quelle est la durée d’un congé sabbatique ?

La possibilité de prendre un congé sabbatique, tout comme sa potentielle durée, dépend de la politique de votre entreprise à ce propos et du pays dans lequel vous travaillez. Généralement, il s’agit d’une période allant d’un mois à un an.

Discutez avec votre responsable de la durée qui vous conviendrait le mieux. Bien que chaque entreprise fonctionne différemment, il dure généralement 12 semaines, mais les réglementations nationales et locales sont également à prendre en compte.

Il est important de comprendre les différences entre un congé sabbatique et un congé payé classique. D’autres types d’absences, tels que les congés maladie ou pour invalidité, répondent à des besoins et exigences juridiques particulières en fonction des raisons invoquées et des conditions exigées. Un congé sabbatique, quant à lui, a généralement pour objectif le développement personnel ou professionnel de l’employé concerné.

quotation mark
Nous prenons tous une pause déjeuner dans la journée, un ou deux jours de congé par semaine, voire plusieurs semaines de congé par an. Prendre un congé sabbatique un peu plus long après un certain temps fait tout autant de bien.”
Dustin Moskovitz, cofondateur et PDG d’Asana

Comment fonctionne un congé sabbatique ?

Un congé sabbatique compte généralement 4 étapes : la demande de congé, la négociation des modalités, la prise du congé et le retour au travail.

Si vous souhaitez prendre un congé sabbatique et entamer les démarches nécessaires, commencez par en informer votre responsable et l’équipe des ressources humaines. Cette dernière vous aidera à comprendre les politiques en vigueur dans votre entreprise, la documentation et les exigences juridiques à respecter.

Si et seulement si vous parvenez à obtenir l’accord nécessaire à la prise de votre congé, vous devrez élaborer un plan pour la durée totale de votre absence, en prenant en compte l’ensemble des stipulations requises. Voici quelques pistes à approfondir :

  • Les lois et réglementations relatives aux congés prolongés

  • L’objectif de votre congé sabbatique

  • La durée de votre congé prolongé

  • Les ressources nécessaires à votre équipe en votre absence

  • Les connaissances et compétences que vous acquerrez pendant votre congé

Si certaines entreprises ont mis en place une politique à ce sujet, d’autres privilégient le cas par cas et autorisent une telle démarche en fonction des avantages dont pourrait bénéficier l’employé en question et l’entreprise de manière générale (dans les pays où la loi l’autorise).

Obtenir l’autorisation nécessaire à la prise d’un tel congé n’est qu’une étape parmi tant d’autres, et s’accompagne généralement d’un certain nombre de formalités administratives. Les stipulations que vous devrez accepter dépendront de la politique de votre entreprise, tout comme des lois et réglementations en vigueur. Cependant, là encore selon le pays dans lequel vous travaillez, elles pourraient vous imposer d’apporter la preuve d’un quelconque développement professionnel. Il peut s’agir d’un outil ou d’un processus dont vous ferez bénéficier l’entreprise, ou d’un simple témoignage écrit dans lequel vous énumérez et expliquerez les enseignements que vous avez tirés de cette expérience.

Une fois de retour au travail, votre équipe et votre responsable vous aideront à vous remettre dans le bain et vous informeront des nouveaux projets en cours. Être en mesure de proposer de nouvelles solutions aux problèmes rencontrés grâce aux compétences que vous avez acquises durant votre congé sabbatique est pour le moins primordial.

Un congé sabbatique est-il rémunéré ?

La rémunération de votre congé sabbatique, tout comme sa durée, dépend exclusivement de la politique mise en place par votre entreprise ainsi que des lois et réglementations en vigueur.

Certaines entreprises offrent la possibilité de prendre un congé sabbatique rémunéré de 12 semaines, mais ce n’est pas toujours le cas. Si rémunération il y a, il est tout à fait possible qu’il ne s’agisse d’ailleurs que d’un pourcentage de votre salaire habituel.

Même si cela peut vous paraître moins intéressant, pensez à tout ce que vous y gagnerez. Prendre un congé sabbatique vous permettra de vous épanouir aussi bien personnellement que professionnellement.

Rapprochez-vous du service des ressources humaines de votre entreprise et renseignez-vous sur les lois, les réglementations, mais aussi les politiques de l’entreprise qui s’appliquent dans votre cas. Vous pourrez ainsi savoir si votre entreprise prévoit une éventuelle rémunération et si vos avantages sociaux perdurent durant votre absence.

Qui a droit à un congé sabbatique ?

Mais... Tout le monde a-t-il droit à un congé sabbatique ? Différents facteurs entrent en considération : les lois et la réglementation du travail de votre pays, votre ancienneté dans l’entreprise, le poste que vous occupez, l’approbation ou non de votre demande ainsi que la durée de votre congé sabbatique.

Bien souvent, un congé sabbatique n’est rémunéré qu’à partir d’un certain nombre d’années d’ancienneté. Par exemple, il est possible qu’un congé sabbatique de 12 semaines ne soit rémunéré qu’après deux années passées au sein de l’entreprise.

Un autre élément à prendre en compte est la raison que vous invoquez pour justifier votre demande de congé sabbatique. Pour évaluer votre admissibilité et valider votre démarche générale, la plupart des entreprises ne se contenteront pas de simples objectifs d’évolution professionnelle, mais vous demanderont d’approfondir votre raisonnement et d’expliquer en détail votre plan de développement professionnel et les avantages pour l’entreprise.

Une fois votre admissibilité validée, vous devrez soumettre une demande d’approbation en bonne et due forme.

Comment soumettre une demande de congé sabbatique ?

Présenter formellement une demande de congé sabbatique s’accompagne forcément d’un peu de paperasse à transmettre au service des ressources humaines. Par ailleurs, il vous sera peut-être demandé de soumettre votre demande à différents services pour la valider à l’échelle de toute l’entreprise.

Vérifiez auprès du service des ressources humaines s’il existe un formulaire ou une liste des documents requis pour effectuer une telle démarche. Vous trouverez ci-dessous un exemple de formulaire de demande de congé sabbatique, mais une fois encore, il varie selon les politiques et les exigences administratives de chaque pays et entreprise.

Comment soumettre une demande de congé sabbatique ?

Une demande de congé sabbatique nécessite généralement de préciser son objectif ainsi que sa durée, et d’élaborer un plan de retour au bureau. Un autre plan peut par ailleurs vous être demandé de la part du service des ressources humaines, à l’égard de votre équipe cette fois, pour assurer la continuité de votre travail en votre absence. Il peut s’agir de citer les membres de l’équipe en mesure de reprendre vos fonctions tout comme d’énumérer les ressources externes nécessaires.

Bien que chaque demande de congé sabbatique soit différente, rien ne vaut un exemple. Avant de soumettre votre formulaire, renseignez-vous auprès du service des ressources humaines concernant les documents à fournir.

Formulaire de demande de congé sabbatique

Nom : Camille Mourin

Service : Marketing

Années d’ancienneté : 5

Dates du congé sabbatique : du 10 janvier au 4 avril

Énoncé des objectifs :

Je souhaiterais prendre un congé sabbatique de 12 semaines afin de participer à un programme dans le domaine du leadership. Celui-ci me donnera l’occasion d’apprendre aux côtés des plus prestigieux leaders du secteur. Je développerai mes compétences en matière de leadership pour donner à mon équipe les moyens de franchir de nouvelles étapes, et je bâtirai des relations durables avec des leaders dans tout le pays.

Non seulement je gagnerai en compétence, tant sur le plan personnel que professionnel, mais j’en ferai bénéficier toute l’entreprise. En effet, je souhaite dès mon retour mettre l’ensemble des connaissances acquises au cours de ce congé au service de mon équipe, mais également mettre en place des ateliers pour en faire profiter l’ensemble des managers.

Signature du demandeur : Camille Mourin

Signature d’approbation : Daniela Vargas

Outre le formulaire de demande à compléter, il peut vous être demandé de soumettre à votre retour un rapport détaillant l’ensemble des activités auxquelles vous avez pris part et des connaissances et compétences que vous avez acquises.

Les avantages d’un congé sabbatique

Un congé sabbatique bénéficie grandement à celui qui le prend, mais également à l’entreprise qui l’accorde.

Les avantages d’un congé sabbatique

Bien que l’absence prolongée d’un membre de votre équipe ne soit pas forcément la meilleure façon de gagner en efficacité, encourager la prise d’un congé sabbatique et favoriser de façon générale un bon équilibre entre vies professionnelle et privée peut entraîner de nombreux effets positifs, comme une augmentation de la productivité et un moral d’équipe au beau fixe. Il est cependant essentiel de planifier correctement les ressources en amont afin de répartir le travail équitablement entre les membres de l’équipe.

quotation mark
Les cultures à haute performance ne se développent pas naturellement ; créées de toutes pièces, elles sont savamment conçues et sont le fruit d’une certaine volonté : la vôtre.”
Anna Binder, directrice des ressources humaines, Asana

Prendre un congé sabbatique présente 3 principaux avantages :

  1. Il encourage la créativité : un congé sabbatique est l’occasion de travailler aux côtés de leaders d’opinion et de puiser son inspiration dans de nouvelles façons de faire ou d’enseigner. Voyager à l’autre bout du monde, recevoir les conseils d’un expert de la région… quel que soit l’objectif du congé sabbatique, approfondir son développement professionnel encourage la créativité et l’innovation au sein de l’équipe.

  2. Il favorise la productivité : limiter les distractions environnantes est indispensable si vous souhaitez gagner en productivité, tout comme organiser efficacement le travail et collaborer avec les membres de votre équipe. Prendre un congé sabbatique peut vous aider à développer les compétences nécessaires et vous donner l’occasion de recharger vos batteries.

  3. Il réduit le risque de burnout : le burnout faisant malheureusement de plus en plus de victimes chaque année, il est essentiel de faire preuve d’écoute à l’égard de son équipe. Près de la moitié (46 %) des travailleurs de la connaissance citent la surcharge de travail comme un facteur clé de burnout, et 1 sur 3 (29 %) accuse le manque de clarté quant aux tâches et rôles de chacun. Offrir aux membres de l’équipe la possibilité de prendre un congé sabbatique préservera leur santé mentale et réduira le risque de burnout à long terme.

Les congés sabbatiques incitent non seulement votre équipe à développer ses compétences, mais aident aussi à préserver la santé mentale de chacun de ses membres. Ils contribuent au moral de l’équipe et encouragent également chacun à faire preuve d’un leadership éclairé pour partager ses connaissances.

[À lire] 4 manières de préparer vos congés en toute sérénité avec Asana

Élargissez les horizons de votre équipe avec un congé sabbatique

Un congé sabbatique ne profite pas seulement aux heureux bénéficiaires de cette opportunité, mais à l’équipe tout entière. Lorsque l’un de ses membres élargit ses horizons et enrichit ses connaissances, toute l’équipe en bénéficie.

En y réfléchissant bien, limiter les risques de burnout et augmenter la productivité est essentiel à la réussite d’une équipe. Encouragez cette dernière à faire preuve de flexibilité à l’aide d’un logiciel de travail à distance. Augmenter la visibilité et définir clairement les priorités permettra à votre équipe de gagner en productivité et en efficacité.

Gérer votre équipe à distance avec Asana

Ressources associées

Article

Icebreaker: 110 questions brise glace pour renforcer la cohésion d’équipe