Planification des capacités : présentation et mise en œuvre

Portrait du contributeur – Sarah LaoyanSarah Laoyan
30 novembre 2023
5 min de lecture
facebookx-twitterlinkedin
Panification des capacités - Image d’en-tête
Modèles

Résumé

Découvrez l'art essentiel de la planification des capacités en gestion de projet. Ce guide offre une exploration approfondie des stratégies pour équilibrer ressources et compétences, prévenir l'épuisement professionnel et maximiser l'efficacité opérationnelle. Acquérez des connaissances pratiques pour optimiser vos projets avec expertise.

Dans l'univers dynamique de la gestion de projet, la maîtrise de la planification des capacités devient un atout incontournable. Bien plus qu'une simple théorie, cette compétence est le pilier de la réussite des projets dans des milieux professionnels en constante évolution. Notre guide se penche sur les subtilités de la planification des capacités, un élément clé pour allier avec brio ressources, compétences et gestion du temps.

Nous explorerons méthodiquement les aspects et les avantages de cette approche, en mettant l'accent sur son rôle préventif contre l'épuisement professionnel et son impact sur l'efficacité opérationnelle. L'objectif est de vous fournir des connaissances concrètes et des stratégies éprouvées pour piloter vos projets avec confiance et savoir-faire.

Qu’est-ce que la planification des capacités ?

La planification des capacités est une composante stratégique cruciale dans la gestion de projet, impliquant une évaluation minutieuse des ressources nécessaires pour mener à bien une initiative. Cette démarche consiste à aligner les capacités - humaines, matérielles et financières - avec les objectifs et les délais du projet. Elle requiert une compréhension approfondie des besoins du projet et une capacité à anticiper les exigences futures.

Ce processus dynamique ne se limite pas à la simple allocation de ressources ; il englobe également leur optimisation continue pour garantir l'efficacité et l'adaptabilité du projet face aux évolutions et aux imprévus. Ainsi, la planification des capacités devient un levier de performance, permettant de gérer efficacement les risques et d'assurer la réussite du projet.

Afin de concrétiser vos plans de capacités, explorez notre modèle gratuit de planification des capacités. Il vous fournira une structure claire pour anticiper et répondre aux besoins de ressources de vos projets.

Créer un modèle de planification des capacités

Les avantages de la planification des capacités

Les avantages de la planification des capacités dans la gestion de projet sont multiples et significatifs.

Premièrement, elle permet une utilisation optimale des ressources, réduisant ainsi le gaspillage et maximisant la rentabilité. En anticipant les besoins en ressources, elle prévient les retards et les surcoûts souvent liés à une mauvaise allocation.

De plus, cette planification contribue à améliorer la qualité du travail en évitant la surcharge des équipes, ce qui réduit le risque de burnout et augmente la satisfaction au travail. En termes de gestion des risques, elle offre une meilleure visibilité sur les potentiels goulots d'étranglement, permettant ainsi une réaction proactive pour éviter les obstacles.

Enfin, la planification des capacités favorise une communication plus transparente et une prise de décision éclairée, car elle fournit une vue d'ensemble claire et actualisée des capacités disponibles par rapport aux exigences du projet.

Pour une gestion optimale des ressources de votre équipe, découvrez notre modèle de gestion des ressources. Il vous aidera à allouer efficacement les compétences et le temps de votre équipe, en évitant le surmenage et en optimisant les coûts.

Créer un modèle de gestion des ressources

Planification des capacités et gestion des ressources : quelles différences ?

La planification des capacités et la gestion des ressources, bien que souvent utilisées de manière interchangeable, sont en réalité deux concepts distincts dans la gestion de projet.

La planification des capacités se concentre sur l'évaluation et l'ajustement des ressources globales nécessaires pour atteindre les objectifs du projet dans les délais impartis. Elle implique une vision prospective, anticipant les besoins futurs en ressources pour assurer une adéquation entre les tâches à réaliser et les capacités disponibles.

En revanche, la gestion des ressources s'attache plus spécifiquement à l'allocation et à l'utilisation efficace des ressources déjà disponibles. Elle consiste à répartir de manière optimale les ressources humaines, matérielles et financières entre différents projets ou au sein d'un même projet, en fonction des priorités et des disponibilités actuelles.

Alors que la planification des capacités se projette dans l'avenir pour préparer les ressources nécessaires, la gestion des ressources se concentre sur l'optimisation de l'utilisation des ressources présentes. Ensemble, ces deux approches offrent une stratégie complète pour la gestion efficace des projets, assurant à la fois la préparation adéquate pour l'avenir et l'optimisation des ressources actuelles.

[À lire] Votre guide pour bien appréhender la gestion des ressources

Les différents types de planification des capacités

Il existe trois différents types de planification des capacités, que l’on utilise dans divers scénarios pour optimiser les capacités de production.

La planification par anticipation

La stratégie de capacité par anticipation ou stratégie par anticipation, consiste à augmenter la capacité de production en prévision d’une demande importante.

Voici un exemple de planification par anticipation : un commerçant embauche un certain nombre de saisonniers pendant les vacances. En effet, celui-ci s’attend à une augmentation de la clientèle à cette saison, c’est pourquoi il adapte ses effectifs en conséquence pendant une courte période.

La planification en temps réel

La planification en temps réel consiste à augmenter la capacité de production selon la demande du moment présent.

Cette stratégie est bien connue des restaurateurs, qui l’utilisent pour s’adapter à la fréquentation de leur établissement. La direction peut faire appel à davantage de ressources (donc de membres d’équipe) de façon à avoir assez de ressources pour gérer l’afflux de clients du soir.

La planification adaptable

La planification adaptable est une combinaison des deux autres, et consiste à augmenter lentement et progressivement la capacité jusqu’à atteindre la quantité de ressources souhaitée.

Reprenons l’exemple précédent, dans le secteur de la restauration : un chef de salle peut disposer de plusieurs employés d’astreinte pour une soirée donnée. Si un groupe important de clients arrive, le chef peut décider de faire appel à certains d’entre eux pour gérer cet afflux le temps qu’il se résorbe.

Le processus de planification des capacités

Le processus de planification des capacités peut varier d’une entreprise à l’autre, mais voici les étapes essentielles à suivre quel que soit votre cas :

  1. Prévoyez la demande par anticipation : en amont d’un nouveau projet, faites une estimation du travail à réaliser. Vous aurez ainsi une idée des ressources nécessaires pour terminer le projet et pourrez comparer ces données aux ressources disponibles.

  2. Déterminez la capacité requise : selon votre estimation initiale, établissez la capacité nécessaire approximative pour terminer le travail prévu à l’étape précédente. Veillez à utiliser une unité de mesure commune (ex. : calcul en heures) ou un outil de planification de projet comme les tailles de t-shirt. Par exemple, les managers en ingénierie estiment les capacités prévues en nombre d’heures nécessaires à l’achèvement d’un projet.

  3. Calculez la capacité en ressources de votre équipe actuelle : lorsque vous attribuez un projet supplémentaire à votre équipe, assurez-vous qu’elle a la capacité de le prendre en charge sans risquer le burnout. Si le volume hebdomadaire d’un employé est d’environ 30 heures, évaluez sa capacité hebdomadaire en y soustrayant sa charge de travail actuelle en heures.

  4. Mesurez l’écart entre la capacité actuelle et celle requise : selon la capacité nécessaire pour un projet donné, comparez vos ressources actuelles à la demande anticipée.

  5. Faites coïncider capacité et demande : en vous basant sur l’écart de capacité précédent, optimisez les deux pour rétablir l’équilibre. Si votre équipe fonctionne actuellement à pleine capacité et ne peut prendre en charge les tâches supplémentaires qui permettraient de terminer le projet, ajoutez-y des membres temporairement. À l’inverse, si vous disposez d’un excédent de ressources, vous pouvez en mettre une partie sur un autre projet afin d’optimiser efficacement les ressources disponibles.

[À lire] Théorie des contraintes : le guide du débutant

Les outils de planification des capacités

Il existe de nombreux outils de planification des capacités sur le marché. Trouvez celui qui vous convient selon les priorités que vous souhaitez établir pour votre équipe. Certains outils de gestion des ressources sont très spécialisés et se concentrent soit sur la planification des capacités, soit sur la gestion des ressources.

Un outil de gestion du travail comme Asana vous permet de gérer vos ressources, de suivre la charge de travail de votre équipe et de fluidifier la communication, le tout sur une seule et même plateforme. Par exemple, Hudl gère les ressources de ses équipes sur Asana de manière à pouvoir réévaluer facilement leur capacité et réattribuer le travail pour éviter les burnouts. Chacun ayant une parfaite visibilité du travail sur une seule plateforme partagée, personne n’est surchargé.

Pour en savoir plus, découvrez comment Hudl gravit les échelons de la réussite marketing grâce à Asana.

Ressources associées

Article

Comment faire une note de cadrage? Exemples inclus